Suivre ce blog via Facebook

Supportez financièrement ce blog (paiement par cartes de crédit via le site sécurisé Paypal)

vendredi 22 décembre 2017

Justin Trudeau, premier ministre du Canada: Le retour des djihadistes de l'État islamique peut être une «voix extraordinairement puissante» au Canada

* Le premier ministre nous dit que le Canada accueille depuis quelques semaines/mois des dizaines de djihadistes en provenance de Syrie et d'Irak, des combattants qui ont potentiellement perpétré d'horribles crimes sur le champ de bataille, et que la plupart d'entre eux ne seront pas poursuivis puisque le Ministère de la Justice doit détenir des preuves de ces crimes commis à l'autre bout du monde pour les mettre en accusation. Ce qui revient à dire que la plupart de ces djihadistes ne seront pas mis en accusation et qu'ils n'auront aucune conséquence d'avoir joint les rangs de l'État islamique. 

Le premier ministre reconnaît que ces soldats de l'ISIS qui reviennent au Canada sont une sérieuse menace à la Sécurité nationale, mais il dit avoir mis en place des programmes en vue de les réinsérer dans la société canadienne. On apprend que ces programmes ne font pas de l'intervention, mais de la recherche. Un programme prometteur veut déprogrammer les djihadistes grâce à de la "pédagogie/poésie artistiques"!  Une vraie farce.

Comment un premier ministre peut arriver à savoir, à croire et à déclarer que des individus qui ont fort probablement participé, de près ou de loin, à des opérations de terreur, à des tueries, des viols, des kidnappings, peuvent supprimer une telle idéologie de leur vie pour devenir des citoyens honorables? Un groupe d'entraide et de soutien "djihadistes anonymes" financé par le gouvernement fédéral tant qu'à y être! Marijuana fournie pour les aider à libérer les tensions soumises par les expériences traumatisantes en tant que soldat d'Allah!

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a soutenu dans une entrevue la semaine dernière qu'un terroriste réformé de l'État islamique pourrait devenir «une voix extraordinairement puissante pour prévenir la radicalisation», un soutien aux programmes qu'il a promus pour réintégrer les vétérans djihadistes dans la société canadienne.

L'entrevue de fin d'année avec CTV sera diffusée en entier le 29 décembre, mais le point de presse a publié des extraits des réponses de Trudeau à diverses questions vendredi. Interrogé sur la possibilité de réhabiliter les citoyens canadiens qui se sont rendus en Syrie et en Irak pour rejoindre l'État islamique, le Premier ministre a déclaré: «Il y a une variété d'expériences lorsque les gens rentrent chez eux.

"Nous savons en fait que quelqu'un qui s'est engagé et qui s'est détourné de cette idéologie haineuse peut être une voix extraordinairement puissante pour prévenir la radicalisation dans les générations futures et les jeunes dans la communauté", a-t-il soutenu.

CTV note que, pour promouvoir la réadaptation de ces personnes, Trudeau contredit le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, qui a récemment exprimé son pessimisme à l'idée de réformer les djihadistes ayant une expérience de champ de bataille.

"Si vous voulez avoir un bon espoir d'une intervention réussie, cela doit se faire beaucoup plus tôt. Vous devez prévenir le problème avant qu'il n'existe », a déclaré Goodale à CTV.

 "Une fois qu'une personne a été dans une zone de guerre, une fois qu'elle a été activement engagée dans des activités liées au terrorisme, la capacité de la réformer est assez lointaine."

Les remarques de Trudeau ont provoqué l'indignation chez les conservateurs dans les médias canadiens. L'analyste Ezra Levant, par exemple, note que les individus ciblés par ces programmes de réformes ont déjà commis des crimes en voyageant pour rejoindre l'Etat islamique: "Notre code pénal contient des dispositions contre le terrorisme, et plus particulièrement sur les voyages pour rejoindre un groupe terroriste, même si tu ne tires pas une balle ou ne viole personne. Mais Trudeau est d'accord pour qu'ils reviennent et disent: "Mon erreur, je suis cool maintenant, donne-moi de l'assistance sociale"!"

Candice Malcolm, chroniqueuse du Toronto Sun, proteste que le plan de Trudeau «frise l'absurdité»: "Pourquoi les contribuables canadiens chercheraient-ils à aider les membres d'une armée djihadiste qui a commis un génocide, brûlé des chrétiens, décapité des journalistes américains et des travailleurs humanitaires, qui ont forcé des femmes à l'esclavage sexuel et ont jeté des hommes gays par-dessus des toits? "

"Ceux-ci ne se rétablissent pas comme des alcooliques ou adolescents qui se radicalisent en ligne. Ce ne sont pas des gens qui ont pris la responsabilité de leurs actions et qui sont prêts à recommencer à zéro ", note-t-elle.

Ce n'est pas la première fois que Trudeau propose de réintégrer les terroristes de l'État islamique dans la société canadienne. «Nous reconnaissons que le retour d'un seul individu (qui a rejoint le groupe ISIS) pourrait avoir de sérieuses répercussions sur la sécurité nationale», a reconnu M. Trudeau en novembre. "Nous allons les surveiller. Nous sommes également là pour les aider à abandonner cette idéologie terroriste. "

"Nous utilisons des outils d'application de la loi, de surveillance et de sécurité nationale dans une large mesure, mais nous avons aussi des méthodes pour minimiser ou déprogrammer les gens qui veulent nuire à notre société, et ce sont des choses avec lesquelles nous devons aller de l'avant", a dit Trudeau à ses collègues législateurs pendant une période de questions ce mois-ci.

Le Centre d'engagement communautaire et de prévention de la violence du Canada est l'un des programmes conçus pour aider les personnes à risque d'adopter l'idéologie djihadiste. Selon Radio-Canada, le gouvernement n'a aucune information sur le nombre de personnes que le Centre traite ou sur les personnes que l'on sait être rentrées du Moyen-Orient au Canada. Environ 60 ressortissants canadiens qui ont rejoint ISIS sont rentrés chez eux. Le groupe est cependant censé s'engager uniquement dans la recherche et non dans la réhabilitation directe.

Parmi les autres initiatives visant à déradicaliser les djihadistes actuellement actifs au Canada figure un groupe appelé Project Someone, que la SRC identifie comme un programme de déradicalisation alternatif. Son directeur, Vivek Venkatesh, a déclaré à la CBC que Project Someone utilise ses recherches pour «construire une série de podcasts et de contre-récits à travers la pédagogie et la poésie artistiques» afin de contrer l'État islamique. [Wow, quelle belle initiative pour déprogrammer des esprits formatés par l'État islamique]

Sources:

21 commentaires:

  1. à mourir de rire !
    esperons qu'ils soient plus efficace à domicile !!!
    boucherie canadienne halal...

    RépondreSupprimer
  2. Bref, nous sommes en train de nous faire envahir avec consentement du gouvernement :( ... J'pense que Trudeau en a fumé du bon!
    Susanna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Susanna, je pense souvent à toi avant d'écrire sur tout ce qui concerne l'Islam parce que je veux faire preuve de délicatesse envers toi puisque à mes yeux, tu es une femme dotée d'une grande intelligence et d'une grande capacité de nuance...

      Je te souhaite un temps des Fêtes heureux avec toute ta petite famille.

      ;0)
      Isabelle

      :0)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup! Je te souhaite aussi un joyeux temps des fêtes ainsi qu'une belle et heureuse année 2018. Espérant que la Paix nous sois enfin à tous accordé. Je me sens le coeur lourd.
      Susanna

      Supprimer
    3. Parce que tout ces fanatiques et sectaires me dépasse. Parce qu'à cause d'eux, les regards des autres deviennent parfois lourd à porter. Parce que la Paix ne semble pas venir nul part. Parce que comme tant de gens, je ne me sens plus en sécurité ... etc ... etc ... Nous sommes trahi par nos propres gouvernements.
      Susanna

      Supprimer
    4. Trop de mind programming d'Aga Khan, son handler, :-)
      Il faut réaliser le projet de Soros et détruire tout ce qui ressemble a une culture civilisée et humaine.

      Il faut régresser et rapidement -

      Trudeau est l'idiot du village et il a été SÉLECTIONNÉ pour être le #1 des esclaves du globalisme au canada.

      Les chiens ne font pas des chats, car c'est bien son pêre qui a instaurer le multiculturalisme au canada, et a abolit notre système monétaire d'auto-financement et prospère, pour donner les canadiens en esclavage de crédit aux rothshilds - et depuis nous ne connaissons que la dette 'impayable'... Nous sentons insécures, appauvris, avec une vie de plus en plus compliquée, contrariant, et difficile.
      La politique est le cauchemar de tous les peuples.

      Comment faire pour en débarasser les canadiens patriotes ?

      On devrait avoir un plan, non ?

      Trahis, Pas par nos gouvernement.. Oui, Mais surtout par le gouvernement ONU globaliste et satanique.

      L'humain n'est pas satanique au départ - c'est un être Divin, aimant, généreux qui aimerait bien vivre dans sa communauté respectueuse et autonome.

      Peut-être devrions-nous envisager une vie meilleure, structurée différemment...

      Supprimer
  3. Justin est un crétin de classe mondiale

    RépondreSupprimer
  4. http://initiativecitoyenne.be/article-la-non-conformite-et-la-libre-pensee-considerees-comme-maladies-mentales-125434989.html joyeuse fêtes a tous!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, les anti-conformistes, les survivalistes, les théoriciens du complot... Si un jour vous devez vous retrouver en psychiatrie parce que le moral ne va pas: fermez votre gueule!

      Supprimer
    2. Et oui, ça c'est bien dit, et c'est bien VRAI..........

      Supprimer
  5. Il est majoritairement adulé et adoré des Québécois... Il a beau faire n'importe quoi les gens l'aime..
    Je m'ennui de Harper

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est beau Justin et il pleure!

      Supprimer
    2. oh ouii il est bo !!!!!! le justin bridou

      Supprimer
    3. Je ne suis pas d'accord avec les Québécois qui l'aime.... Ceux a qui j'en parle sont tellement en colère contre lui, qu'il préfère ne même pas abordé le sujet de peur de gâcher leur journée.

      C'est un peu vrai aussi que les québécois sont souvent naifs et absolument superficiels dans leur façon de voir les politiciens et d'écouter toute la désinfo de Radio Canada - RDI et des autres masse média.

      Et ce qui manque au Québec ce sont de vrais whistleblowers avec de la vraie recherche sur la vérité.

      Supprimer
  6. Le cauchemar se poursuit. Je m'en vais lire sur notre système parlementaire et sur les mécanismes de destitution. Ça ne sera pas perdu.
    Corpus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais m'en faire un résumé ;0)

      Bon temps des Fêtes chère Corpus!

      ISA

      Supprimer
    2. Volontiers! Ah pas évident le sujet... Je crois que niveau destitution ce n'est peut-être que la reine qui peut faire cela, mais comme je n'y connais rien... À suivre! ;-)

      Je pense que la nature sauvage et poétique du Grand Nord par - 50 irait les chercher jusque dans leur moelle épinière et leurs extrémités bien plus qu'à travers d'ineptes comptines et chansons créatives. Parce que pour que le message soit clair et passe, il me semble qu'il faut l'adapter au public visé.

      Joyeux Noël et Bonne Année

      Corpus

      Supprimer
  7. Il y a eu un projet de loi à ce sujet par un député conservateur hihi lorsque Stephen Harper était au pouvoir. Bisounours était tout à fait d'accord. Voici l'article qui en fait mention.

    http://plus.lapresse.ca/screens/4885-a7f0-529e0f71-afec-37fdac1c606a%7C_0.html


    allez hop
    Corpus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justin restera au pouvoir, il est bien trop utile et facilement manipulable pour les lobbies et les groupes religieux d'influence au Parlement...

      Supprimer
  8. Le plus grand terroriste actuellement c'est ce misérable déficient Justin - Il est la risée des américains journalistes qui le ramène en le nomme le Crime Minister of Canada - Une sérieuse Honte, pour tout patriote canadien!

    Il terrifie tous les canadiens, mêmes ces illégaux ou réfugiés, qui ont vu ces terroristes a l'oeuvre.

    L'urgence est de prendre Justin comme comme cobaye pour voir si ça fonctionne et lui raconter ces beaux poêmes...

    S'il arrive a ne pas terroriser les canadiens avec ses mesures démesures de non-sense, alors il pourrait louer un Fema Camp aux USA - pour voir ce que ça donne - sous un contrôle et des mesures de qualité, puisque c'est de la recherche.

    Il devrait faire un grand moment de ... ' Ah...Ah..Ah..Eh... Jusqu'à retrouver la raison.

    Je suis tellement gêné pour lui et de son image publique quand il est `à l'étranger... Il ne représente EN RIEN aucune valeur canadienne.
    Il est la plus grande honte que le canada ait connu à ce jour.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés