Suivez ce blog via Facebook

mardi 1 août 2017

La DARPA lance de nouvelles initiatives dans le but d’améliorer la sûreté et l’efficience de l’édition génétique

*Le généticien David Suzuki a récemment exprimé son inquiétude disant que les êtres humains font partie d'une "expérience génétique massive" depuis de nombreuses années et que les intentions de la biotechnologie vont au-delà de l'argent
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/06/le-geneticien-david-suzuki-recemment.html

La DARPA et ses "super-soldats"
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2012/09/la-darpa-et-ses-super-soldats.html

Les super soldats US du futur seront des transhumains génétiquement modifiés, capables d’exploits surhumains
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2012/08/les-super-soldats-us-du-futur-seront.html

Expériences supposément commanditées par Staline pour créer des hybrides d'homme et de singe dans les années 20!
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2013/04/experiences-supposement-commanditees.html

Les génomes désormais modifiables à volonté

Des scientifiques sonnent l'alarme sur le danger des nouvelles souches virales créées par le mélange du virus de la grippe aviaire et de la grippe humaine: si la souche du virus devait s'échapper du laboratoire elle pourrait provoquer une pandémie mondiale et causer des millions de morts, avertissent les experts

Google veut stocker notre génome: le projet "Google Genomics"

Coup de tonnerre dans le monde de la génétique : des chercheurs chinois annoncent avoir modifié le génome d'embryons humains

150 créatures hybrides homme-animal ont été produites dans des laboratoires au Royaume-Uni: Les embryons ont été cultivés secrètement dans les trois dernières années
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/07/150-creatures-hybrides-homme-animal-ont.html

La plus grande entreprise de biotechnologie de Chine recueille cette année 2000 génomes de personnes parmi les plus intelligentes de la planète pour augmenter l'intelligence de la société chinoise d'au moins 5% (anglais)
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2015/04/la-plus-grande-entreprise-de_21.html

Les scientifiques vont un jour faire pousser les humains comme les roses: une équipe de 130 des plus grands généticiens du monde ont annoncé dans la revue Science qu'ils espèrent construire un génome humain entièrement synthétique
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2016/07/les-scientifiques-vont-un-jour-faire.html

Des scientifiques avertissent que des mutations génétiques provoquées par l'agent pathogène mortel contenu dans le virus Zika menacent de devenir irrévocablement établies dans l'ADN humain
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2016/02/et-voila-des-scientifiques-avertissent.html

Des virus génétiquement modifiés, pouvant mettre à mort des millions de personnes, sont financés par les États-Unis et par de nombreux pays et ce, depuis des décennies
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2014/07/des-virus-genetiquement-modifies.html



Selon le site officiel de "l'Agence américaine pour les projets de recherche avancée" (DARPA), le "programme Safe Genes" vise à offrir de nouvelles capacités biologiques pour faciliter la poursuite sécuritaire et rapide des applications avancées d'édition du génome, tout en fournissant les outils et les méthodologies pour atténuer le risque de conséquences involontaires ou le mauvais usage intentionnel de ces technologies.

Récemment, la DARPA a annoncé qu'elle avait assigné sept équipes pour atteindre les objectifs fixés par le programme Safe Genes afin de mieux comprendre le fonctionnement des technologies d'édition de gènes. Si tout va bien, le programme pourrait éventuellement aider les troupes à devenir immunisées contre les maladies infectieuses, aider certains animaux à se défendre contre des espèces envahissantes et limiter la propagation des moustiques qui portent des maladies.

Au cours des quatre prochaines années, la DARPA devrait répartir 65 millions de dollars parmi les sept équipes, dont l'Institut général du MIT et l'Université Harvard, la Harvard Medical School, Massachusetts General Hospital, Massachusetts Institute of Technology, North Carolina State University, UC Berkeley et UC Riverside.

La DARPA dit que chacune de ces sept équipes poursuivra au moins l'un des trois objectifs généraux, qui comprend: 1) le développement d'une technologie qui peut initier et inverser les éditeurs de génome à l'intérieur des organismes vivants; 2) le développement de contre-mesures liées à la drogue comme moyens de limiter le processus d'édition du génome afin de maintenir l'intégrité du génome, et 3) développer une technologie capable d'effacer les gènes indésirables et de les ramener à leur état d'origine.

«Une partie de notre défi et de notre engagement avec Safe Genes est de donner un sens à l'implication éthique des technologies d'édition de gènes, de comprendre les préoccupations des gens et de diriger nos recherches afin de les aborder de manière proactive afin que les parties prenantes soient équipées de données pour éclairer les choix futurs», a déclaré le Dr Wegrzyn, responsable du programme Safe Genes.

Le Dr Wegrzyn a ajouté qu'il est difficile de tracer une ligne entre l'éthique et le développement de la technologie en matière d'édition de gènes, mais «nous espérons que le modèle que nous établirons avec Safe Genes guidera les efforts de recherche futurs dans cet espace».

En effet, l'éthique qui entoure le débat sur la manipulation des gènes est en partie douteuse. Bien qu'il y ait beaucoup de bonnes choses qui proviennent de l'édition de gènes, comme rendre certaines personnes immunisées contre les maladies infectieuses, la question à savoir si les êtres humains devraient ou non se moquer de la composition génétique des organismes vivants doit se poser. Tout sur cette terre a été créé d'une certaine façon pour une raison et on pourrait soutenir que ce n'est pas notre rôle de le modifier simplement parce que nous avons la technologie pour le faire.

Sources:

1 commentaire:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés