Suivez ce blog via Facebook

mardi 11 avril 2017

Kim Jong un a récemment ordonné la déportation de près de 600 000 habitants de Pyongyang vers la banlieue, a déclaré une source locale au journal sud-coréen JoongAng Ilbo ce lundi

* Le Joong-ang Ilbo est un quotidien sud-coréen et américain. "Épuration" de la population ou préparer l'espace pour accueillir près de 2 millions de soldats, des centres de commandement et des armements militaires?

La déportation représente un quart de la population actuelle de Pyongyang, soit de 2,6 millions d'habitants. On ne sait pas quand ils seront forcés de se déplacer ni à quel endroit.

«Le contrôle de la population était le prétexte du dernier ordre», a déclaré la source, qui a demandé l'anonymat, « mais en réalité, le but est de «purifier» la capitale nord-coréenne et de permettre que la classe d'élite et la classe loyale puisse y vivre.»  Parmi ceux qui seront choisis par les autorités pour être déplacés sont ceux qui ont fait de la contrebande de médicaments et de monnaie, entre autres, et ceux dont les parents ont fuit vers la Corée du Sud.

Un responsable du gouvernement sud-coréen a déclaré que le Nord a expulsé sporadiquement quelques dissidents de la capitale dans le passé, mais jamais un groupe aussi grand que cela. 

Lire la suite (anglais):

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés