Suivez ce blog via Facebook

jeudi 2 mars 2017

Les constats de scientifiques de l'Université Purdue et Stanford à propos de la mutation inquiétante d'éléments radioactifs et l'explication scientifique donnée dans le film "2012" qui sous-tend le domino de cataclysmes sont étonnamment similaires

Des scientifiques de l'Université de Purdue et Standford ont découvert une liaison inhabituelle entre les éruptions solaires et les éléments radioactifs de la Terre.  Cette étude est tellement majeure qu'elle vient même remettre en question certaines hypothèses de la physique.

En fait, les scientifiques ont découvert que des particules émises par le soleil pourraient être responsables d'une mutation inquiétante d'éléments radioactifs, comme le césium-137 par exemple, et compromettre ainsi les données qui permettent de protéger la santé des gens qui sont exposés à des radiations nucléaires et qui sont soumis à des traitements utilisant des isotopes médicaux.  Cette mutation peut aller aussi loin que de changer la réalité de l'univers quantique et par extrapolation, la nature même de la vie.  

La désintégration nucléaire d'un matériel radioactif se produisait, pensait-on, avec une constante. Le professeur Fischbach, professeur de physique à l'Université Purdue, a découvert que la désintégration radioactive des isotopes peut se produire aussi de façon aléatoire.  L'étude indique que la désintégration radioactive au niveau de la Terre varie avec la rotation du soleil et qu'elle pourrait être influencée par les neutrinos du soleil.  Les neutrinos sont des particules produites par des réactions nucléaires du noyau du soleil, qui voyagent presque à la vitesse de la lumière à travers le monde physique (l'homme, les océans, les planètes), mais qui étaient réputés n'avoir pratiquement pas d'interaction avec quoi que ce soit.  Cependant, cette étude montre que les neutrinos pourraient interagir avec des matières radioactives et modifier leur taux de désintégration

Dans un segment du film "2012", production hollywoodienne qui ne s'est pas méritée de grands honneurs, on voit deux scientifiques aux côtés d'un chercheur en physique quantique qui sont alarmés par des éruptions solaires jamais vues ("les plus fortes de l'histoire de l'humanité") et par le nombre sans précédent de neutrinos relâchés. Le scientifique indien dit ceci: "Ce qui m'inquiète véritablement le plus, c'est que pour la première fois, les neutrinos entraînent de fortes réactions dans la matière". Ensuite, la scène montre les deux scientifiques qui vont observer un réservoir qui est situé à 4800 mètres sous terre et on peut entendre le chercheur indien dire: "On dirait que les neutrinos venus du soleil ont muté en un autre type de particule nucléaire. Ils réchauffent le noyau terrestre et agissent d'un seul coup comme des micro-ondes."

La chaleur produite à l’intérieur de la terre est d'origine radionique. En d'autres termes, la terre en sa totalité peut être considérée comme un réacteur nucléaire rempli de combustible par la fission spontanée de divers isotopes dans le noyau intérieur. La vie sur terre est possible uniquement sous condition du refroidissement efficace de ce réacteur, un processus qui est contrôlé principalement par l'atmosphère. Ce refroidissement est la cause principale de l’équilibre thermique très fragile entre la chaleur du noyau-réacteur, la chaleur du soleil et la diffusion de la chaleur dans l'espace.

La possibilité de "fusion" du noyau intérieur pourrait signifier qu'il capte de plus en plus de chaleur solaire, soit "les neutrinos qui agissent comme des micro-ondes".

La conséquence la plus grave d'une telle "fusion" pourrait être d'enrichir le carburant nucléaire dans le noyau au point de créer les conditions pour une réaction en chaîne, telle que démontrée dans le film "2012". 

Vous remarquerez que dans les premières secondes du film "2012", on voit ce qui pourrait être un alignement planétaire et/ou l'approche d'une planète.  Suite à cette prise de vue, les explosions solaires s'activent et là, la terre se déchaîne...

Sources:

12 commentaires:

  1. Un bon gros condensé de conneries, les seules sources fiables (stanford, newscientist et phys.org) ne parlent ÉVIDEMMENT pas de "changer la réalité de l'unovers quantique"... Enfin bref, avant de penser avoir le niveau pour écrire des articles scientifiques, il faut un minimum de connaissances en physique, bon Dieu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'univers quantique vient faire quoi dans le sujet? Créer des zones d'échappement face à tous ces cataclysmes planétaires par des "trous de ver"???

      ;0)

      Supprimer
    2. De bons gros condensés de conneries scientifiques j'en observe même dans les médias écrits spécialisés en science. Je préfère, ET DE LOIN, consulter un blog comme celui d'Isabelle qui ose présenter des sujets permettant d'explorer les THÉORIES possibles en échangeant de façon constructive avec d'autres passionnés. Lorsqu'une publication me donne l'impression de me faire pousser un papier de CERTITUDES au fond de la gorge, là je m'inquiète! La justification, c'est le début du mensonge...

      Les bouleversements climatiques ( et géophysiques ) en croissances et la multiplication des articles ou reportages scientifiques élémentaires avec lesquels ils nous bombardent en ce moment sont un bel exemple de saccage intellectuel.
      Pour en revenir avec le présent article. Aussitôt que l'on parle des neutrinos, nous sommes dans les théories! Mais physiquement parlant, je doute qu'un neutrino puisse émettre des micro-ondes d'une quelconque façon. Mais une autre particule HYPOTHÉTIQUE de la "famille" des neutrinos, l'axion, pourrait se muter en photon en présence d'un fort champ magnétique. Or, lorsqu'un photon percute une particule de matière il lui transmet son énergie. Il en résulte une augmentation de chaleur par l'agitation des atomes.
      Et où trouve-t-on un fort champ magnétique ?

      Carlos




      Supprimer
    3. Ne perd pas ton temps avec ce clown savant, ça fait 3 messages de lui que je supprime parce qu'il écrit les mots imbéciles, ignorants aux 2 mots et parce qu'il connait la vraie nature des choses, soit que le noyau terrestre est composé d'étoiles... c'est ça la physique quantique mon Carl, on est pas de taille pour discuter avec ce clown savant, donc je nous évite de perdre notre temps!!!

      ;0)

      Supprimer
  2. Bien évidemment, quand ça dérange en prouvant par A + B que vous avez tort dans chaque phrase que vous écrivez, ça supprime... Facile ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on vient ici pour amener une opinion différente, mais constructive, soit sans nous traiter d'imbéciles et d'ignorants, je n'ai aucun problème à la publier.

      Mais si on vient chez moi pour me lancer des roches, je ferme la porte! C'est aussi simple que ça.

      Supprimer
  3. A + B ?!?!?!?!...Pour apporter des arguments il faudrait d'abord être capable d'apporter des arguments scientifiques pour réfuter une théorie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forcément, quand on censure les commentaires avec les arguments, y en a plus ! Et quand on passe d'un "Le noyau terrestre n'a pas de carburant nucleaire car ce n'est pas une étoile" en "le noyau terrestre est constitué d'étoiles", c'esr chaud (héhé)...
      Donc on va touut reprendre point par point.
      "Mutation inquiétante des éléments radioactifs" pas vraiment, dans l'article de Stanford ils estiment même que ça pourrait permettre d'étudier les éruptions solaires, ce qui pourrait être cruciale.
      "Changer la réalité de l'univers quantique" NON. Cette phrase n'a pas de sens dans ce contexte. Cessez d'utiliser le mot 'quantique' pour tout et n'importe quoi ! On n'est pas dans de la physique quantique mais dans de la physique des particules, ce n'est pas pareil !
      Une désintégration radioactive est déjà aléatoire de base. Ce n'est pas la désintégration qui devient aléatoire. Relisez bien l'article de Stanford, soyez rigoureuse !
      Les neutrinos ne sont pas que produit par les réactions nucléaires du Soleil. Encore un manque de rigeur et on n'est même pas au milieu.
      Mauvaise nouvelle : on s'appuye sur un film... NON on ne s'appuye pas sur des films, même si ils sont aussi bien réalisés qu'Interstellar ! Un documentaire, tel que le jeu de la mort, oui, mais un film, non.
      La chaleur produite au centre de la terre n'est pas "radionique" ou maraboutée ni quoi que ce soit du genre. Elle est due à la désintégration nucléaire et à la gravité en majeure partie.
      La terre n'est donc pas remplie de combustible nucléaire. Ce n'est pas une étoile ! Ne pas confondre désintégration et fission, ce qui n'a rien à voir !
      On va s'arrêter là, la suite n'est pas mieux et à la fin on repart sur un film...

      Ensuite, dans les commentaires ça part en cacahuète... On parle de cataclysmes créés par des trous de ver. J'imagine que vous confondez avec les trous noirs, car les trous de vers n'ont encore jamais été observés. Ce n'est qu'une théorie qui recquiert de la matière exotique et une masse négative, chose qui n'est pas courante dans l'univers donc pas trop besoin de s'en inquiéter. Mais ça, vous devriez déjà le savoir, pour en parler, n'est ce pas ?

      Supprimer
    2. La physique quantique étudie, entre autres, le rayonnement électromagnétique, les particules, les atomes... donc oui l'appellation a rapport dans le contexte!

      La désintégration est effectivement aléatoire, dans sa nature même, mais ce qui est précisé ici concerne les isotopes médicaux qui sont utilisés pour traiter les êtres humains (médecine nucléaire). Les observations des scientifiques de Purdue sous tendent que l'utilisation des isotopes médicaux pourrait être plus nocifs pour la santé humaine que prévu à cause de la mutation des éléments radioactifs.

      Le texte parle des neutrinos solaires, donc oui ils sont produits par le Soleil! ;0)

      Je n'appuie aucunement une théorie scientifique sur "un film", je fais un parallèle avec les fondements scientifiques explorés dans le film "2012" parce qu'ils rejoignent, à certains niveaux, les conclusions des scientifiques de Purdue concernant la mutation d'éléments radioactifs.

      Personne n'a donné de commentaire à l'effet qu'il y aurait des catastrophes causées par des "trous de ver", c'était tout à fait ironique de ma part. Soyez prudent avec vos interprétations et vos détournements qui tentent de discréditer sournoisement les écrits de cette page.

      Vous pouvez être en désaccord avec certains points, certes, mais il me semble que vous faites la démonstration d'une tendance à monter un édifice avec des miettes de pain!

      Supprimer
    3. Et pour le dernier paragraphe :
      Ce que vous dites représente PARFAITEMENT la société actuelle. "Y a quelques erreurs, mais bon... C'est pas trop grave, hein !"
      Si c'est grave, car il y a tellement d'erreurs que ça devient completement faux. Vous pouvez me trouver tatillon sur l'histoire des neutrinos, mais le fait est que vous faites des amalgames et des conclusions de ce genre à chaque ligne et que ça devient n'importe quoi. A ce rythme, autant s'asseoir devant TPMP...

      Supprimer
  4. Nope, on ne parle pas de physique quantoque des champs ici, mais bien de physique des particules (particules) et physique nucléaire (atome). Lorsqu'on parle de science, le przmier truc qu'on aprend au lycée, c'est la rigueur.
    Je vous cite : "Les neutrinos sont des particules produites par des réactions nucléaires du noyau du soleil," cette phrase est fausse, point. On peit dire 'mais c'est bon, c'est pas si grave...' C'est une question de rigueur et si, c'est grave. Notre société nous abbrutie déjà assez comme ça.
    Il n'est nulle part dit que les scientifiques étaient inquiets dans vos sources. Donc soit vous en avez oublié la moitié, soit vous avancez vous-même que c'est dangereux et là je vous demande : quelle étude avez-vous menez pour conclure ça ?
    Et depuis quand c'est une bonne idée de citer un film dans un truc qui se veut serieux ? Je vais citer Minus et Cortex dans un doc sur les romains car eux aussi veulent conquerir le monde ? Sachant que M&C est aussi que 2012 (woaaaaw j'suis sûr y a des rats qui parlent dans les labooooos !!!!!)
    Vous avez vous-même écrit ce commentaire et vous l'avez déjà oublié ? Et d'un côté après avoir lu votre article, la réponse ne m'a limite pas étonné !
    Pensez ce que vous voulez, j'en ai un peu rien à faire à vrai dire. Le fait est que vous ecrivez et affirmez des choses alors que vous ne maitrisez pas le sujet (et ça se voit !). Je suis en nanophys et j'arrive à voir vos bêtises alors que je ne suis ni en subat, ni en astro. C'est que c'est quand même gros !

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés