Suivez ce blog via Facebook

lundi 6 février 2017

Les enfants réfugiés, cibles de recrutement pour l’Etat islamique (rapport)


"Les jeunes demandeurs d’asile sont la cible des groupes extrémistes en raison de leur vulnérabilité"

L’Etat islamique (EI) a mis au point un système pour attirer les enfants des camps de réfugiés à l’aide d’incitations financières, allant jusqu’à financer les frais exorbitants des passeurs, dans le but d’en faire de nouvelles recrues, rapporte le think-tank londonien Quilliam.

La situation précaire dans laquelle vivent ces enfants, beaucoup d’entre eux étant séparés de leurs parents, permet un endoctrinement rapide et efficace pour agrandir les rangs des terroristes de l’EI.

"Les jeunes demandeurs d’asile sont la cible des groupes extrémistes en raison de leur vulnérabilité et la facilité à les endoctriner, à en faire des soldats, et dans le cas des filles, à s’assurer de nouvelles générations de combattants", assure Nilita Malik, chercheuse à Quilliam. 

Le rapport délivré par le think-tank présente selon elle "les exigences nationales et internationales visant à réduire les risques de trafic d'enfants, d'extrémisme et d'esclavage moderne."

Quilliam affirme que l’Etat islamique a offert jusqu’à 2.000 dollars pour recruter dans les camps de réfugiés au Liban et en Jordanie.

Les forces spéciales jordaniennes assuraient l’an dernier avoir identifié une cellule de l’Etat islamique au sein du camp de réfugiés près d’Irbid.

Selon les chiffres de l’Unicef, près d’un migrant sur cinq est un enfant. Europol, l’agence de renseignements de l’Union européenne (UE), soutient que 88.300 enfants non-accompagnés sont déclarés disparus, et donc exposés au risque de radicalisation.

Les chiffres avancés concernent les enfants dont "toute trace a été perdue après leur enregistrement auprès des autorités européennes" explique Brian Donald, un responsable d’Europol, cité par The Observer.

La police a découvert que les bandes de passeurs aidant les réfugiés à venir en UE sont les mêmes qui s’occupent du trafic de personnes, raconte-t-il.

27% des migrants venus en Europe en 2015, soit 270.000 personnes, étaient des enfants. Au moins 26.000 d’entre eux sont entrés en UE sans être accompagnés, selon les données d’une ONG britannique Save the Children.

Cette organisation a également relevé plusieurs cas d’abus sexuels, de violence et d’extorsion dont les réfugiés mineurs ont été victimes.

Sources:
http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/136836-170205-les-enfants-refugies-cibles-de-recrutement-pour-l-etat-islamique-rapport
http://www.dailymail.co.uk/news/article-4195214/Child-refugees-recruited-ISIS-travel-Europe.html

2 commentaires:

  1. Pour info, Olivier Berruyer du site Les Crises au eu l'audace d'insulter ton site:

    "Bref le Monde labellise les sites des débiles mentaux – pour que ses lecteurs ne se fassent pas prendre… (sic.) Et fait donc de la pub pour eux, leur fréquentation lilliputienne va exploser."

    Quand tu découvres qu’un ancien de BuzzFeed t’a classé avec les conspirationnistes d’une race secrète humain-porc .."

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2017/02/les-enfants-refugies-cibles-de.html

    J'ai essayé de répondre à son article et il censure. Lamentable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Guy de ta préoccupation/indignation, j'en suis touchée. Décodex... le cerveau collectif formaté!

      Je n'ai aucune foutue idée de l'existence de ce Berruyer, mais j'ai tout de même pris 2 minutes de mon précieux temps pour aller voir son site et honnêtement, j'en ai rien à foutre de son opinion!

      C'est certain que nos sites sont classés dans la catégorie des indésirables et bientôt, ils seront classés dans la catégorie du terrorisme idéologique. Mais d'ici à ce qu'on m'oblige à me taire, je vais continuer à dire ce que je pense. :0)

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés