Suivez ce blog via Facebook

dimanche 1 janvier 2017

Rien dans l'environnement n’explique la mort de milliers d’animaux marins en Nouvelle-Écosse


Rien d'anormal n'a été décelé pour l'instant dans l'environnement pour expliquer la mort de milliers d'animaux marins ces dernières semaines dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, selon des scientifiques.

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) a donné une conférence de presse, vendredi, pour faire le point sur la situation. Une douzaine d'experts du ministère et de l'Agence d'inspection des aliments étaient présents.

Les autorités affirment que les tests effectués afin de déceler de possibles toxines dans les poissons morts se sont révélés négatifs.

D'autres analystes sur la qualité de l'eau sont toujours en cours pour déterminer s'il y a une présence de pesticides dans l'eau.

Kent Smedbol, un expert du MPO, explique que les chercheurs n’ont encore aucune conclusion. Il ajoute qu’une tempête récente qui a provoqué une baisse soudaine de la température des eaux peu profondes à -5 degrés Celsius et de fortes vagues a peut-être entraîné la mort des animaux marins.

Derreck Parsons, autre représentant du MPO, souligne qu’il ne semble pas y avoir plus d’animaux marins qui meurent.

Depuis la fin de novembre, des milliers de poissons, de crustacés et d’autres animaux marins mourants ou morts se sont échoués sur les côtes entre Tusket et la rivière Annapolis. La majorité des poissons morts a été trouvée le long de la baie de Sainte-Marie.

Selon Kent Smedbol, il est improbable qu'une hydrolienne installée sur le fond de la baie en novembre soit responsable des incidents. Si c'était le cas, exliquent les scientifiques, un plus grand nombre d'espèces auraient été trouvées sur plus de plages.

Manifestation de résidents inquiets

Une manifestation se déroule vendredi après-midi, à Digby. Les résidents de la région se disent très inquiets d'une telle découverte d'animaux morts sur leurs plages.

Des manifestants qui ne sont pas convaincus de l'innocence de l'hydrolienne réclament l'arrêt des tests.

Sources:
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1008468/environnement-mort-milliers-animaux-marins-nouvelle-ecosse
http://www.thebigwobble.org/2017/01/everythings-dead-marine-mystery-in.html

5 commentaires:

  1. Les fuites de méthane se multiplient. Celles dans les océans peuvent en principe abaisser le niveau d'oxygène, augmenter le CO2 et acidifier l'eau.
    Avec tous les outils qu'ils ont et L'IMPORTANCE de comprendre le problème, je peux pas croire qu'ils sont sont dans le néan !
    Ça sera encore la faute au CO2 humain au bout du compte. Viiiite des taxxxxes ça presssse!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que certains scientifiques savent pertinemment ce qui se passe et qu'ils ont signé des accords de non-divulgation pour que la population ne soit pas alertée par ces fuites de méthane provenant, je crois aussi, du plancher océanique.

      La thèse scientifique du film "2012", malmené pour ses hautes voltiges hollywoodiennes, me paraît des plus plausibles. Leur théorie du réchauffement climatique commence à être usée et perd de la crédibilité aux yeux de plus en plus de gens, mais celle qui émet l'hypothèse que nous observons des effets collatéraux d'un phénomène global, géologique/cosmique, est bien trop épeurante pour être envisagée et discutée dans nos soupers de famille!

      En tout cas, de mon côté ça passe pas... mais les fantasmes de gagner un max million, ça ça fait jaser! ;0)

      Supprimer
    2. Les constats de scientifiques de l'Université Purdue et Stanford à propos de la mutation inquiétante d'éléments radioactifs et l'explication scientifique donnée dans le film "2012" qui sous-tend le domino de cataclysmes, sont étonnamment similaires

      http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2016/02/les-constats-de-scientifiques-de.html

      Supprimer
  2. Attendons de voir le compte rendu de l'analyse hydrique.
    On en revient à ces perturbations (magnétiques, telluriques?) qui affectent la vie dans l'air, sur terre et dans les océans...

    pour te faire gagner du temps sur la mise à jour sismique :
    http://earthquaketrack.com/recent?mag_filter=6

    Corpus

    RépondreSupprimer
  3. Je peut vous dire que ce qu'il ce passe globalement depuis 2010 (moin récent) la mort de grande espèce d'oiseau et de nombreux autre animaux marin et ni plus ni moin qu'une inversion des poles magnétique qui les font mourir tous petit a petit dans le silence ahurissant de la communauté scientifique ,il y a un cover up pour ne pas affoler la population mondiale des cartes plus précise des milliers de mort soudaine sont trouvable et certain article casi étouffer peuvent a peine être publier officiellement!

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés