Suivez ce blog via Facebook

lundi 31 octobre 2016

RT News: La moitié des Russes craignent que la crise syrienne déclenche une troisième guerre mondiale

Selon un sondage, près d'un Russe sur deux considère probable le déclenchement d'un confit mondial à cause de l'opposition entre Moscou et l'Occident sur le dossier syrien. Ce qui n'empêche pas une majorité de Russes de soutenir le Kremlin en Syrie.

48% des Russes considèrent la probabilité d'une troisième guerre mondiale opposant la Russie et l'Occident dans un futur proche comme forte ou très forte. 42% d'entre eux perçoivent celle-ci comme faible ou très faible, alors que 10% se montrent incapables de donner leur opinion à ce sujet. Tels sont les résultats d'un sondage réalisé par le centre de recherche privé Levada, publié le 31 octobre.

Selon cette même enquête d'opinion, une minorité de Russes (35%) estime probable ou très probable que la Russie et l'Ouest parviendront à trouver une solution mutuelle à la crise syrienne, tandis que 39% d'entre eux parient sur l'échec des deux camps à s'entendre sur ce dossier épineux, dans les années à venir.

Le soutien militaire à Damas toujours plébiscité en Russie

En dépit de ces inquiétudes, une petite majorité de sondés de la Fédération de Russie continue à soutenir l'action de ses dirigeants en Syrie : 52% des personnes interrogées approuvent en effet l'engagement russe aux côtés du gouvernement syrien, alors que seulement 26% d'entre eux déclarent avoir une vision négative ou très négative de celui-ci. Des opinions fondées, à en croire cette enquête, sur un véritable intérêt pour ce sujet de politique étrangère : 64% des sondés affirment être familiers avec l'action russe en Syrie et les frappes menées par le Kremlin dans ce pays du Proche-Orient et 18% vont jusqu'à assurer suivre de très près l'actualité sur ce thème.

Dans la même veine, un sondage réalisé le mois dernier par le centre de recherche public russe VTSIOM avait indiqué que 73% de la population russe considérait que les critiques formulées par l'Occident à l'encontre des frappes aériennes visant les forces rebelles à Alep (en Syrie) étaient infondées.

L'armée russe soutient depuis 2015 le gouvernement syrien dans sa lutte contre les terroristes de l'Etat islamique et de divers autres groupe à tendance djihadiste, par opposition à l'opposition syrienne modérée.

Source:
https://francais.rt.com/international/28301-moitie-russes-craignent-que-crise-syrie-wwiii

Charente-Maritime : la moitié des migrants de Calais accueillis dans un centre ont disparu

* Et combien d'autres migrants ne se trouvent pas dans les centres, qui errent actuellement dans les rues? Le désarroi de ces sans-papiers va certainement créer, parmi eux, des terroristes en puissance s'ils sont accueillis et récupérés par des cellules terroristes qui leur offriront de quoi manger, de quoi loger et une mission à accomplir...

Une centaine de migrants, dont beaucoup de mineurs, n’ont pas eu de places dans les bus qui ont évacué la très grosse majorité vers des centres d’accueil à travers la France

11 des 22 jeunes migrants qui avaient été transférés le 27 octobre du camp de la Jungle à Calais vers le centre d'accueil de Fouras, en Nouvelle-Aquitaine, se sont enfuis dans les jours qui ont suivi. Les autorités sont actuellement à leur recherche.

Le centre d'accueil de Fouras n'était-il pas à la convenance de ces migrants ? 11 jeunes individus fraîchement arrivés dans le Centre international de séjour (CIS) de la commune de Charente-Maritime s'en sont échappés, rapporte le journal Sud Ouest dans son édition du 31 octobre.

Le 27 octobre dernier, 22 migrants avaient été placés dans cet établissement dans le cadre du démantèlement du camp illégal de Calais où ils vivaient. Deux de ces nouveaux hôtes ont disparu dès le lendemain, deux autres le surlendemain, quatre dans la nuit du 29 au 30 octobre, et enfin trois dans la journée du 30.

Un imprévu qui ne manque pas d'inquiéter les autorités : d'après Sud Ouest, les gendarmes de la commune sont actuellement à la recherche de ces jeunes migrants.

Source:

dimanche 30 octobre 2016

Mesures radioactives sur les précipitations dans la région de Québec au cours de la journée de samedi

Voici le commentaire qui accompagnait le courriel que m'a envoyé Carlos Ramirez:

Ça devient de plus en plus urgent de savoir c'qui c'passe...

Prenez note que Carlos compile les résultats de ses mesures prises ponctuellement sur l'air, sur le sol et sur les précipitations, dans des graphiques à l'intérieur desquels on peut clairement observer une montée évidente de la radioactivité dans les précipitations et ce, d'année en année. 





Un autre 6.6 en Italie

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

samedi 29 octobre 2016

Sandra Bertin, la dirigeante du Centre de supervision urbain de Nice, qui accuse le ministère de l’Intérieur de lui avoir demandé de modifier son rapport sur le dispositif policier déployé le soir de l’attentat, comparaîtra le 4 janvier à Paris

Voici l'histoire de cette policière municipale en lien avec l'attentat de Nice:

La responsable du Centre de supervision urbain (CSU) de Nice, qui affirme avoir subi des «pressions» de la part du ministère de l’Intérieur pour qu’elle change son rapport suite à l’attentat du 14 juillet à Nice, a été appelée à comparaître devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris le 4 janvier. Elle devra répondre de «diffamation», rapporte le quotidien régional Nice Matin.

L'ancien maire de Nice Christian Estrosi a qualifié ce procès d'«acharnement scandaleux contre une policière municipale exemplaire».

A la suite de l’attentat de Nice, dans lequel 86 personnes ont trouvé la mort, Sandra Bertin avait déclaré au Journal du Dimanche : «J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vues à l’écran. A tel point que j’ai dû physiquement renvoyer du CSU l’émissaire du ministère ! J’ai finalement envoyé par email une version PDF non modifiable et une autre modifiable.»

Soutenu par le chef de l'Etat François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait déposé une plainte pour diffamation, déplorant des «accusations indignes».

L'agent de police avait toutefois bénéficié de plusieurs soutiens politiques dans l'opposition, à commencer par le vice-président du FN Florian Philippot ou encore Nadine Morano, membre du parti Les Républicains.

Une autre enquête pour «abus d’autorité» avait été ouverte à Nice, afin de vérifier l'exactitude des propos de Sandra Bertin.

Source:
https://francais.rt.com/france/28179-attentat-nice-policiere-pressions-jugee-diffamation

vendredi 28 octobre 2016

Le FBI enquête sur de nouveaux courriels liés à Hillary Clinton

* Quelques jours avant le vote, c'est un excellent "timing" pour les Républicains! Que le FBI ouvre à nouveau l'enquête sur les courriels d'Hillary Clinton, à ce moment précis, me paraît étrange, improbable...

La police fédérale américaine (FBI) dit être en possession de nouveaux éléments qui pourraient être liés à l'enquête sur l'usage, par la candidate démocrate à l'élection présidentielle, Hillary Clinton, de sa messagerie personnelle alors qu'elle était secrétaire d'État, qui vise à déterminer si les courriels envoyés depuis cette adresse contenaient des informations confidentielles.

Dans une lettre envoyée aux présidents républicains de commissions de la Chambre des représentants, le directeur du FBI, James Comey, a affirmé que dans le cadre d'une « enquête séparée », de nouveaux messages semblant « pertinents » avaient été découverts. Il a toutefois précisé que son agence n'était pas encore en mesure de déterminer si les messages découverts étaient « significatifs ».

La saga Anthony Weiner évoquée

Selon le New York Times, qui cite des sources proches du dossier, « l'enquête séparée » en question portait sur Anthony Weiner, un ancien élu démocrate de la Chambre des représentants mis dans l'embarras à la suite de scandales sexuels, au cours des dernières années. M. Weiner était, jusqu'à tout récemment, l'époux de Huma Abeddin, une proche conseillère d'Hillary Clinton. Dans le cadre de leur enquête sur Weiner, les agents du FBI auraient saisi les ordinateurs du couple et auraient ainsi découvert les fameux « messages pertinents » à l'origine de l'annonce de vendredi.

James Comey n'a pas fourni d'informations supplémentaires sur les modalités de cette autre investigation. Le FBI avait précédemment passé environ un an à enquêter sur l'utilisation, par Mme Clinton, d'un serveur privé lorsqu'elle dirigeait le secrétariat d'État, entre 2009 et 2013.

Le gouvernement américain interdit une telle pratique, mais en juillet, le directeur du FBI avait estimé qu'il n'existait aucun élément démontrant qu'Hillary Clinton avait enfreint la loi. Tout en soulignant que la secrétaire d'État avait fait preuve de « négligence extrême », il avait recommandé de ne pas porter d'accusation contre elle.

Cette nouvelle tuile s'abat sur le camp démocrate à moins de deux semaines de l'élection présidentielle américaine. Hillary Clinton, qui mène toujours dans les sondages, a régulièrement été malmenée, durant la campagne, sur la question de la gestion de ses courriels par son rival républicain, Donald Trump.

Hillary, tout sourire

Hillary Clinton était dans un vol en direction de l'État de l'Iowa au moment de l'annonce du FBI. Ne disposant d'aucun accès à Internet durant son vol, la candidate démocrate n'a pu réagir dans l'immédiat. Une fois de retour au sol, Mme Clinton, qui a été accueillie par quelques journalistes, s'est contentée de les saluer et de leur sourire en se tenant à distance.

L'annonce du FBI a d'ailleurs vivement fait réagir le candidat républicain.

Dans un discours devant ses partisans au New Hampshire, Donald Trump a déclaré, sur ton jubilatoire, qu'il avait un grand respect pour le « courage » dont le FBI et le département de la Justice faisaient preuve « pour corriger la terrible erreur qu'ils avaient commise » en mettant fin à leur enquête précédente, même si celle-ci n'est pas officiellement rouverte.

« La corruption d'Hillary Clinton atteint une ampleur sans précédent, nous ne devons pas la laisser emporter ses magouilles à la Maison-Blanche », a-t-il ajouté, devant une foule scandant « Enfermez-là! ».

Le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a également profité de ce nouveau rebondissement pour décocher quelques flèches à l'endroit de la candidate démocrate, affirmant qu'Hillary Clinton avait trahi la confiance du peuple américain par sa manipulation imprudente d'informations classifiées.

Source:

jeudi 27 octobre 2016

22 enfants meurent dans le bombardement d’une école en Syrie: La Russie nie être à l’origine de la frappe aérienne et Ban Ki-moon demande une « enquête immédiate »

*  Ça ne prends qu'un incident comme celui-là, ajouté aux autres, pour qu'une offensive militaire soit lancée contre Damas et contre la Russie.

Des frappes aériennes sur une école située dans la province d’Idlib (nord-ouest de la Syrie), tenue par les rebelles, ont tué mercredi 26 octobre 22 enfants et 6 enseignants, selon l’Unicef, qui a dénoncé « une tragédie » et un possible « crime de guerre ».

Certains médias arabes et occidentaux « ont aussitôt accusé la Russie de cette tragédie (…). C’est un mensonge », a dénoncé Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, lors d’une conférence de presse. Le pays n’a « rien à voir » avec cette attaque, a-t-elle assuré.

Les dénégations russes n’ont pas convaincu Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères de la France. « Qui est responsable ? En tout cas, ce n’est pas l’opposition [au régime syrien], car pour bombarder il faut des avions. Ce sont soit les Syriens, le régime de Bachar Al-Assad, soit les Russes », a déclaré M. Ayrault lors d’une conférence de presse à Paris.

Lire la suite:
http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/10/27/syrie-22-enfants-meurent-dans-le-bombardement-d-une-ecole_5021673_1618247.html#3X8y8DkH40MgvPDD.99

mercredi 26 octobre 2016

Démonstration vidéo du "dysfonctionnement" de la machine de vote pour l'élection présidentielle

La «jungle» de Calais prend fin dans les flammes

De multiples incendies se sont déclarés mercredi dans la «jungle» de Calais, dans le nord de la France, au troisième jour de l'opération d'évacuation de migrants, après une nuit marquée par des incendies volontaires ayant mobilisé pompiers et forces de l'ordre, a constaté l'AFP.

Alors que les évacuations se poursuivaient dans le calme dans la matinée, les départs de feux se sont multipliés à la mi-journée, dégageant d'épais panaches de fumée noire s'étendant à l'ensemble de ce vaste bidonville.

Dans l'artère principale du camp, une camionnette d'une association commençait à brûler tandis que le bruit de craquements dus aux feux retentissait un peu partout. Des pompiers étaient sur les lieux mais en nombre insuffisant pour lutter immédiatement contre tous ces foyers.

Plusieurs migrants sortaient précipitamment de leurs abris avec leurs affaires alors que les feux se rapprochaient. D'autres mettaient à l'abri des groupes électrogènes.

Certains mettaient aussi à l'abri des bonbonnes de gaz. Un véhicule de bénévole tractant une remorque remplie de bonbonnes a quitté le bidonville. Durant la nuit, des feux similaires avaient débouché sur l'explosion de bonbonnes, blessant légèrement un migrant aux tympans.

«Sortez, vous devez sortir. Vous avez des bouteilles de gaz dans votre caravane, sortez-les», intimaient des membres d'associations britanniques à un groupe de migrants placide.

«Ca va durer comme ça jusqu'à la nuit», soupirait Ahmed, un Soudanais, observant les flammes avec fatalisme. «C'est mal et c'est bien, parce qu'ici ce n'est vraiment pas un endroit pour vivre», jugeait cet adolescent.

Lire la suite:

Un 6.1 et un 5.5 en Italie au cours des dernières heures

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

mardi 25 octobre 2016

Le rapprochement Russie-Turquie va jusqu’à l’échange de renseignements

* En politique, il n'y a pas d'amis; il y a des partenariats et des opportunités!

Moscou et Ankara échangent désormais des données de renseignement. Leur rapprochement est inévitable suite à la montée de la tension au Proche-Orient et au refroidissement des relations entre la Turquie et les États-Unis.

La Turquie échange des données de renseignement avec la Russie et compte installer des missiles russes S-300 ou S-400 pour faire face au projet américain du Grand Moyen-Orient, a déclaré à Sputnik Erdogan Karakus, ancien commandant d'une base aérienne turque et ex-chef de l'Agence turque de l'aviation. « L'échange de données de renseignement, les entretiens sur la création d'un système de défense antiaérienne turc doté de missiles S-300 ou S-400, la permission d'effectuer des vols d'observation… tout cela témoigne de la montée de la confiance entre les deux pays. C'est inévitable. Nous comprenons que le projet américain Grand Moyen-Orient préoccupe la Russie tout comme la Turquie », a indiqué M. Karakus.

Selon lui, la Turquie se montre prête à nouer un partenariat stratégique, y compris militaire et politique avec la Russie.

« Rien n'empêche nos deux États d'établir un partenariat stratégique », a-t-il noté. Les rythmes d'évolution des relations entre les deux pays permettent d'affirmer qu'Ankara est en train de modifier sa politique extérieure sur fond de refroidissement des relations entre la Turquie et les États-Unis, d'après M. Karakus. « Malheureusement, la Turquie a interdit en février à une mission d'inspection russe le survol de son territoire dans le cadre du Traité Ciel ouvert. À présent, la situation a fondamentalement changé. Les inspecteurs russes effectuent leur vol au-dessus de la Turquie. C'est un signe important marquant le début d'une nouvelle étape des relations russo-turques », a noté le général à la retraite de l'Armée de l'air turque.

Conformément à une entente intervenue récemment entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, la Russie fournit des données de renseignement qui pourraient servir à la Turquie lors de son opération Bouclier de l'Euphrate en Syrie. D'après Franz Klintsevitch, président du comité parlementaire russe pour la défense et la sécurité, cet échange de données n'est pas unilatéral, la Turquie ayant aussi commencé à fournir des données à la Russie. La Syrie, l'Iran et l'Irak participent également à cet échange d'informations.

Source:
https://fr.sputniknews.com/international/201610251028374226-russie-turquie-rapprochement-strategique/

Une pétition aux USA contre les machines de vote de George Soros

* George Soros est un des plus gros donateurs dans la campagne d'Hillary Clinton ;0)


Ça va mal finir ces élections présidentielles!

Les informations selon lesquelles 16 États américains utiliseront des machines de vote fournies par une entreprise liée au milliardaire George Soros ont provoqué l’indignation de milliers d’Américains.

Plus de 28 000 Américains ont signé une pétition contre l'utilisation des machines de vote fournies par Smartmatic, une société liée au financier George Soros, qui a été publiée vendredi dernier sur le site du Congrès américain. « Nous demandons au Congrès de tenir une session extraordinaire en vue de retirer les machines de vote appartenant à George Soros dans 16 États. Cet homme a été lié à la campagne d'une personne qui participe à l'élection et a un parti pris clair pour un candidat. Le fait qu'il possède des machines de vote dans 16 États porte atteinte à notre système électoral », lit-on dans la pétition.

Les auteurs de la pétition doivent recueillir 74 157 signatures pour obtenir une réponse de la Maison Blanche.

Smartmatic est une société de vote électronique, dont le siège se trouve au Royaume-Uni. Son président Lord Mark Malloch-Brown fait également partie du conseil d'administration de l'Open Society Foundations (OSF) de George Soros. Il a en outre précédemment été vice-président du Fonds d'investissement de Soros. En 2005, Smartmatic a racheté l'entreprise californienne Sequoia Voting Systems et est entrée dans le monde des élections américaines. Le site Internet de Smartmatic Group comporte un organigramme qui décrit comment l'entreprise a contribué aux élections américaines entre 2006 et 2015, avec « 57 000 machines de vote et de compte déployées » et « 35 millions d'électeurs assistés ». Selon le site internet de la société, « en moins d'un an Smartmatic a triplé la part de marché de Sequoia » et « les États-Unis ont choisi Smartmatic comme fournisseur de technologie et de services électoraux auprès des commissions électorales de 307 comtés dans 16 États ».

Source:

Donald Trump déclare que les sondages sont truqués, qu'ils sont des outils de propagande utilisés par le parti démocrate, et les médias, pour manipuler l'opinion publique et favoriser l'élection d'Hillary Clinton

Les médias accusent Donald Trump de faire du conspirationnisme, mais ce qu'ils omettent volontairement de dire c'est que le truquage des sondages est expliqué en détail dans un courriel du directeur de campagne d'Hillary Clinton, John Podesta, qui a été rendu public le 23 octobre dernier par Wikileaks. 

Le courriel commence par des recommandations pour une demande de "suréchantillonnage de sondage" afin de "maximiser ce que nous obtenons de nos sondages publics". Le courriel inclut un guide pratique de 37 pages qui contient des recommandations d'échantillonnage pour certains États. Par exemple, en Arizona, il est recommandé d'interroger d'avantage les Hispaniques et les Amérindiens et de faire passer les entrevues en espagnol puisque les électeurs monolingue hispanophones font partie du groupe d'électeurs qui a le plus bas taux de participation à l'élection. Pour la Floride, le rapport recommande un échantillonnage de gens "pas trop vieux" et suffisamment d'Afro-américains et d'Hispaniques. 

Le courriel, trouvé dans la boîte de réception de Podesta, démontre donc en détails que les sondages sont orientés vers des tranches précises d'électeurs  et ce, de façon à obtenir les résultats souhaités. Ils sont donc des outils fabriqués et commandés par les instances qui les financent, de la pure propagande politique et médiatique. 

Voilà pourquoi Donald Trump, et ses sympathisants, ne concédera jamais la victoire à Hillary Clinton: il va assurément contester le vote dans plusieurs États, il invoquera la fraude électorale et citera toutes les irrégularités qui ont eu lieu durant la campagne, et il risque de déclencher par le fait même un gigantesque mouvement d'indignation et de révolte... Quel bon bouc émissaire il fera si révolution civile il y aura!

Sources:
http://www.rfi.fr/ameriques/20161024-presidentielle-americaine-donald-trump-sondages-sont-truques
http://www.zerohedge.com/news/2016-10-23/new-podesta-email-exposes-dem-playbook-rigging-polls-through-oversamples

lundi 24 octobre 2016

Des centaines de djihadistes de Syrie auraient rejoint Mossoul

Quelques centaines de djihadistes de l'État islamique (EI) ont quitté ces dernières semaines la Syrie pour rejoindre Mossoul, cible d'une opération de reconquête des forces irakiennes et kurdes, a-t-on indiqué lundi dans l'entourage du ministre français de la Défense.

Lire la suite:

Bombardements russes en Syrie: "Alep risque d'être quasiment rayée de la carte"

* Propagande occidentale?

La trêve humanitaire à pris fin ce weekend à Alep en Syrie. Depuis, les bombardements russes et syriens ont repris de plus belle... Au point de réduire la ville à néant dans un avenir proche?

Où s'arrêteront les armées russe et syrienne? Leurs aviations respectives ont repris samedi les bombardements à Alep, avec une intensité au moins égale à celle avec laquelle elles pilonnaient la ville avant la trêve humanitaire. Cette trêve, qui n'a duré que trois jours et qui est qualifiée à l'unanimité d'échec, n'a pas permis à l'ONU d'évacuer les blessés, ni de ravitailler les civils. Pourtant dès samedi, les combats ont repris. Des tirs d'artillerie, des combats au sol ainsi que des frappes aériennes ont été signalés. 

Lire la suite:

dimanche 23 octobre 2016

Satan 2, le missile nucléaire russe capable de détruire un pays de la taille de la France

http://www.directmatin.fr/monde/2016-10-23/satan-2-le-missile-nucleaire-russe-capable-de-detruire-un-pays-de-la-taille-de-la

Les experts disent que 5 missiles Satan de la Russie pourraient détruire la côte Est et tuer 4 millions de personnes (anglais):
http://www.ibtimes.com.au/world-war-iii-update-experts-say-5-russias-satan-missiles-could-destroy-us-east-coast-kill-4-million

Quelques centaines de policiers en colère ont manifesté samedi 22 octobre dans les rues de Paris, pour la sixième fois consécutive, deux semaines après l'agression de quatre des leurs à Viry-Châtillon dans l’Essonne

* Que les policiers demandent plus d'effectifs, plus de moyens matériels et des sentences plus sévères à l'égard des agresseurs me semble légitime dans un contexte où le risque professionnel est augmenté de façon significative: augmentation des attentats terroristes, des crimes violents, etc. Cependant, il ne faut pas ignorer que les autorités se réjouissent que ses propres officiers réclament le renforcement de la force policière parce que c'est elle qui a le mandat de protéger l'establishment. Encore plus de policiers dans les rues,  équipés d'armes plus puissantes et dotés de droits issus de lois antiterroristes, c'est ça un État policier! 

Que ce mouvement soit dit de "révolution" par certains blogs me laisse quelque peu perplexe... ;0) Les policiers auront tout ce qu'ils demandent et ce, très bientôt...

Vidéo de la manifestation du 19 octobre où un groupe de policiers prennent à partie le directeur de la Police Nationale:
https://www.youtube.com/watch?v=JjAAwVDGMYU&feature=youtu.be

Pour la sixième soirée consécutive, plusieurs centaines de fonctionnaires de police ont manifesté à Paris. Alors qu'ils prévoient de poursuivre leur mouvement, le directeur général de la police a annoncé un nouveau "plan de sécurité publique".

Les policiers, qui réclament plus de moyens, se sont retrouvés place de la République, puis sont allés devant le Bataclan et le restaurant le Petit Cambodge, qui comptent parmi les lieux touchés par les attentats du 13 novembre 2015. Ils se sont aussi rendus à proximité de l'hôpital Saint-Louis, où est toujours hospitalisé l'un de leurs collègues grièvement brûlé après l'attaque au cocktail Molotov d'un véhicule de police, le 8 octobre.

"Un plan de sécurité publique"

Exaspérés par cette attaque, les policiers réclament plus d'effectifs et de moyens matériels, ainsi que des peines sévères à l'encontre de leurs agresseurs. Interrogé à ce sujet par le Journal du dimanche (JDD), le directeur général de la police nationale Jean-Marc Falcone, qui dit comprendre l'"exaspération" des fonctionnaire, a tenté de calmer leur grogne en promettant un nouveau "plan de sécurité publique". Celui-ci permettrait la modernisation des moyens alloués aux forces de l'ordre ainsi qu'une révision de leurs missions.

Jean-Marc Falcone, dont certains policiers exigent le départ, doit remettre des propositions la semaine prochaine à son ministre de tutelle, Bernard Cazeneuve. "Je vais doter les policiers d'un armement plus sophistiqué, avec le renouvellement du vieux pistolet-mitrailleur qui sera remplacé par une arme longue plus moderne", explique Jean-Marc Falcone dans les pages du JDD.

"Les flash-ball vont être remplacés par un lanceur de balles de défense plus précis et adapté aux missions. Nous allons aussi moderniser le système radio et développer plus rapidement et plus massivement les tablettes connectées au réseau et disponibles sur le terrain", ajoute-t-il.

Jean-Marc Falcone, qui avait attisé la colère des manifestants en saisissant l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) au début de la mobilisation, s'engage également à revoir certaines tâches mal tolérées par les fonctionnaires. "Dès lundi, avec l'ensemble des préfets, nous allons mettre à plat les charges dites indues. À partir de la semaine prochaine, les policiers de l'Essonne seront libérés des missions de protection de personnalités", explique-t-il notamment.

Jean-Marc Falcone n'est en revanche pas favorable à ce stade à une révision des règles de légitime défense, réclamée par certains policiers, étant donné que les règles d'emploi des armes ont été élargies en juin dernier. 

Une rencontre avec François Hollande

Depuis une semaine, le gouvernement s'emploie à apaiser les policiers en colère et à balayer les critiques de l'opposition de droite, à quelques mois de l'élection présidentielle. En visite samedi dans un commissariat de Tours, le Premier ministre Manuel Valls a multiplié les marques de soutien aux policiers. "Je suis ancien ministre de l'Intérieur je sais ce que nous devons au courage de nos policiers, de nos gendarmes, de nos sapeurs-pompiers", a-t-il déclaré. "Ce que je demande aux policiers de France, c'est poursuivre maintenant le dialogue", a-t-il poursuivi.

Après avoir rencontré les ministres de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, des représentants syndicaux doivent être reçus mercredi à l'Élysée par François Hollande. Ils lui exposeront des revendications précises, qui seront aussi martelées mardi lors de rassemblements devant les palais de justice de France.

Source:

vendredi 21 octobre 2016

Une cyber-attaque massive perturbe de nombreux sites Internet aux Etats-Unis: pendant un peu plus de deux heures, l’accès à Twitter, Spotify, eBay, Reddit, Airbnb et à de nombreux médias était impossible sur la Côte est américaine

Plusieurs grands noms d’Internet dont Twitter, Spotify ou eBay ont été gravement perturbés vendredi 21 octobre aux Etats-Unis par une attaque informatique dirigée contre un prestataire de services.

Pendant un peu plus de deux heures, l’accès à ces sites, mais également à celui de plusieurs médias (CNN, New York Times, Boston Globe, Financial Times, The Guardian), de Reddit ou d’Airbnb était impossible sur la Côte est américaine.

Selon certains sites d’information, le service de vidéo à la demande Netflix, la chaîne HBO et le service de paiement en ligne Paypal ont également été perturbés par cette vaste cyber-attaque qui a potentiellement affecté des millions d’internautes. L’attaque, qui a commencé vers 13 h 10 (heure de France métropolitaine) et a duré deux heures, a pris la forme d’un déni de service distribué (DDoS).

Contactés par l’AFP, Twitter et Airbnb ont notamment confirmé des problèmes temporaires d’accès à leurs services, mais assuraient à la mi-journée que tout était revenu à la normale.

Recrudescence d’attaques informatiques

De plus en plus répandue, ce genre de cyber-attaque consiste à rendre un serveur indisponible en le surchargeant de requêtes ou en accaparant ses ressources jusqu’à épuisement, souvent à partir d’un réseau de machines zombies elles-mêmes piratées et utilisées à l’insu de leurs propriétaires (« botnet »).

La cible, vendredi, était la société Dyn, qui redirige les flux Internet vers les hébergeurs et traduit en quelque sorte des noms de sites en adresses IP, a annoncé cette dernière. « Ce matin, le 21 octobre, Dyn a été victime d’une vaste attaque DDoS sur [ses] infrastructures de DNS [Domain name system, système de noms de domaine] sur la Côte est des Etats-Unis », a déclaré Scott Hilton, vice-président exécutif de Dyn.

Cette cyber-attaque intervient en pleine recrudescence d’attaques informatiques et autres actes de piratage aux Etats-Unis et dans les autres pays industrialisés. Yahoo a récemment reconnu avoir été victime d’une vaste attaque qui a compromis les données personnelles de 500 millions de ses utilisateurs. Plusieurs attaques ont également visé le secteur financier et certaines banques centrales, conduisant les pays industrialisés du G7 à adopter, mi-octobre, une série de règles de protection.

Source:
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/10/21/une-cyber-attaque-massive-perturbe-de-nombreux-sites-internet-aux-etats-unis_5018361_4408996.html#7lpwEt2yPa5w0DD1.99

Un 6.2 au Japon

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Mise en garde de Damas : tout avion militaire turc dans l'espace aérien syrien sera abattu

En réponse aux frappes aériennes turques sur les combattants kurdes dans le nord de la Syrie, l'armée syrienne a déclaré qu'elle allait abattre tout avion militaire turc entrant dans son espace aérien.

«Toute tentative par les avions militaires turcs de violer une nouvelle fois l'espace aérien syrien ne restera pas sans réponse et ils seront abattus», a déclaré le commandement général du pays. 

L'aviation turque a mené dans la soirée du 19 octobre des frappes aériennes dans le nord de la Syrie contre des combattants kurdes alliés aux groupes rebelles soutenus par les Etats-Unis. Damas a qualifié cette attaque d'«agression flagrante».

Les frappes turques ont mis en lumière une fois de plus la complexité de la situation dans le nord de la Syrie où s'afforntent notamment les intérêts de la Turquie et des Etats-Unis, les deux pays membres de l'OTAN.

Alors qu'Ankara soutient les forces rebelles et essaie de repousser Daesh loin de ses frontières, Washington apporte son soutien aux forces kurdes dans leur lutte contre l'Etat Islamique. La Turquie n'approuve pas l'action de son allié américain, considérant les troupes de l'YPG kurde comme une extension de l'aile militaire du PKK, parti travailliste kurde en Turquie, qu'elle considère comme une organisation terroriste.

Source:
https://francais.rt.com/international/27859-tout-avion-militaire-turc-espace-syrien

mercredi 19 octobre 2016

La Russie a déployé sa flotte du nord et une partie de sa flotte baltique pour renforcer sa présence en Syrie, selon une source de l’OTAN

* J'écoute le débat Trump VS Clinton et Hitlary accuse le Kremlin, une commande personnelle de Poutine dit-elle, d'avoir espionné les institutions publiques et privées des États-Unis pour ensuite laisser couler ces informations compromettantes via Wikileaks et ce, dans le but d'interférer dans les présentes élections afin de favoriser l'élection de Trump. Elle affiche sans aucune retenue son aversion pour la Russie et, par défaut, son incapacité à résoudre la crise actuelle. Poutine risque de lui donner raison de le détester très bientôt...

Moscou pourrait lancer l'offensive aérienne décisive sur Alep d'ici deux semaines, selon une source diplomatique citée par Reuters.

Des porte-avions russes transportant des bombardiers croisent au large des côtes norvégiennes, sans doute pour aller renforcer les effectifs déjà présents en Syrie, a déclaré mercredi une source diplomatique de l'Otan.

"Ils déploient l'intégralité de la flotte du Nord et la majorité de la flotte de la Baltique", a dit la source qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat, ajoutant que cette démonstration de force était la plus importante depuis la fin de la guerre froide.

"Dans deux semaines, nous allons voir une intensification des attaques aériennes à Alep", a ajouté la source. (Robin Emmott,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten).

Sources:


La chaîne de télévision russe NTV annonce et démontre que les États-Unis et l'Arabie Saoudite ont convenu de laisser le libre passage à 9000 combattants de l'État islamique avant de lancer l'assaut sur Mossoul et que ces djihadistes seront redéployés en Syrie pour lutter contre le gouvernement Assad

Ces informations, citées par RIA Novosti, proviennent d'une source diplomatique anonyme qui a dit qu'un système similaire de passage de djihadistes avait été utilisé par les États-Unis et ses alliés pendant la libération de la ville irakienne de Fallujah.

Voici le reportage de la télévision russe:

Un 6.6 en Indonésie

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

mardi 18 octobre 2016

Des gestionnaires du Zenit Arena, un stade géant de St Pétersbourg qui doit accueillir la Coupe du monde 2018, auraient reçu une lettre officielle la semaine dernière, du Ministère des situations d'urgence, exigeant qu'ils créent immédiatement des abris anti-atomiques

* Le Daily Beast est un site fondé par Tina Brown, une ancienne journaliste du New Yorker et de Vanity Fair. Cette lettre n'a pas été annexée à l'article, je présume donc que l'information provient d'une source interrogée par le Daily Beast.

Le stade est en cours de construction pour la prochaine Coupe du monde et selon la lettre, tous les travaux devront dorénavant être orientés vers l'aménagement d'abris en cas d'attaque nucléaire.

Sergueï Markov, membre de la Chambre civique, une institution étatique basée à Moscou, a déclaré: "Ce sont les tensions les plus graves entre Moscou et Washington depuis des décennies... la guerre peut commencer avant même les élections de novembre aux États-Unis".

Il a ajouté, dans une entrevue au Daily Beast: "Je prévois personnellement stocker 200 boîtes de viande de porc pour être prêt pour une crise potentielle.. et je conseille à chacun de faire la même chose".

La semaine dernière la ville de Perm, qui compte un million de personnes et qui se situe dans la région de l'Oural, a préparé des abris "pour les employés qui voudraient continuer de travailler durant la guerre", a rapporté le canal de l'État russe. Les experts du Ministère des situations d'urgence a inspecté un de ces abris pour s'assurer qu'il y a assez d'espace, de médecine, de fourniture minimale, la norme quotidienne d'eau, soit trois litres par personne, a rapporté le même canal russe.

Les émissions de télévision consacrées aux exercices de défense civile ont expliqué aux Russes qu'il n'y avait aucune raison de paniquer, qu'en temps de guerre les autorités allaient faire en sorte qu'il n'y a pas de radiations sur les transports publics et que chaque personne puisse obtenir au moins 300 grammes de pain par jour. [drôlement rassurant!]

Dès le jeudi matin, des activistes d'une ONG qui ont soutenu des condamnés russes au cours des derniers huit ans, ont reçu des boîtes avec de la nourriture pour bébé, des sacs en plastique remplis de couches et de vêtements chauds, a déclaré la porte-parole.

Traduction partielle de l'article trouvé sur:

Russia Today: Alors que les forces irakiennes tentent de reconquérir la ville de Mossoul, l'armée syrienne a accusé la coalition internationale menée par les Etats-Unis de préparer le transfert des djihadistes de Daesh, présents dans la ville, vers la Syrie

* Bien sûr, l'information est forcément soumise à la propagande, mais de faire passer des djihadistes vers la Syrie pour combattre les forces du gouvernement syrien, ça peut être une "idée géniale" de Washington qui, de toute façon, utilise déjà des membres de l'Etat islamique comme de prétendus "rebelles".

«Toute tentative de traversée de la frontière [irako-syrienne] est une attaque contre la souveraineté de la Syrie [...] et sera traitée avec toutes les forces disponibles», a prévenu l'armée syrienne dans un communiqué publié mardi 18 octobre. Celle-ci, en effet, accuse la coalition conduite par les Etats-Unis d'avoir pour projet d'aider les combattants du groupe terroriste Etat islamique (EI) se trouvant dans la ville de Mossoul, prise d'assaut par les troupes irakiennes, de fuir cette dernière.

En outre, le communiqué affirme que le plan des Etats-Unis prévoit de sécuriser le déplacement des djihadistes de Mossoul jusqu'à la Syrie voisine, afin de consolider la présence de Daesh dans ce pays et de créer «de nouveaux champs de bataille» dans l'est syrien.

Alliée des autorités en Irak, la coalition internationale menée par Washington soutient en Syrie les groupes d'insurgés combattant les forces gouvernementales.

Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie russe, rappelant que la ville de Mossoul n'était pas totalement encerclée, avait affirmé que «le corridor ouvert pos[ait] le risque que les combattants de Daesh puissent fuir de Mossoul et partir pour la Syrie»

La veille, lundi 17 octobre, l'armée irakienne a lancé une vaste opération de reconquête de la ville de Mossoul, à l'ouest du pays, contrôlée par les combattants de Daesh depuis deux ans.

Source:

https://francais.rt.com/international/27753-armee-syrienne--coalition-internationale

lundi 17 octobre 2016

Une 3e guerre mondiale ne durerait que «quelques minutes» tout au plus

L’usage d’une arme nucléaire serait pratiquement inévitable en cas de 3e guerre mondiale qui serait à la fois « rapide et implacable », supposent des experts américains.

Si une 3e guerre mondiale impliquant les États-Unis, la Russie et la Chine venait à éclater, l'usage d'armes atomiques serait pratiquement inévitable, estiment nombre d'experts, expliquant que toute confrontation conventionnelle ne tarderait pas à dégénérer en guerre nucléaire certes limitée, mais « rapide et implacable ».

Certains représentants du commandement militaire américain estiment à l'unanimité qu'un conflit entre les États-Unis et/ou l'Otan, d'une part, et la Russie ou, éventuellement, la Chine, de l'autre, ne durerait que « quelques minutes » tout au plus, lit-on sur le site Inquisitr.

Ils préviennent qu'une 3e guerre mondiale serait « rapide et implacable ».

Le général Mark A. Milley, chef de l'État-major de l'Armée de terre américaine, a déclaré en amont qu'une guerre entre les plus grandes puissances était « pratiquement inévitable », alors que l'intelligence artificielle et les armes de précision seraient les principaux moyens de combat dans ce conflit.

Selon le site, leur usage mettrait un terme à n'importe quelle guerre, même conventionnelle, en l'espace de quelques minutes. Un autre général américain, William Hix, estime lui aussi qu'un « conflit conventionnel, s'il éclate dans l'immédiat, serait extrêmement sanglant et rapide ». Par ailleurs, le général est persuadé que le progrès technique aura pour conséquence de donner naissance à de toutes nouvelles relations entre les êtres humains et les machines. Ces dernières fonctionneront plus rapidement et décideront de plus en plus souvent à la place des hommes, ce qui constituera un défi crucial pour l'humanité.

Pour le moment, rappelle Inquisitr, on observe dans le monde des conflits moins globaux que les grandes puissances utilisent pour promouvoir leurs propres intérêts sans y participer directement. Ces conflits se déroulent actuellement en Ukraine, en Syrie et dans le Pacifique. Ce sont des théâtres d'opérations « proxy » susceptibles de déclencher une « nouvelle course aux armements » entre les États-Unis, la Russie et la Chine ».

Ces pays mettront au point les armements les plus sophistiqués pour des « guerres de nouvelle génération », prédit le site.

Source:

Syrie : la Russie annonce la suspension des bombardements à Alep pendant huit heures jeudi

L’état-major russe a annoncé, lundi, qu’«une pause humanitaire sera mise en place le 20 octobre ». L’UE estime que les bombardements du régime de Damas et de son allié russe «pourraient constituer des crimes de guerre».

Les armées russe et syrienne vont suspendre leurs bombardements durant 8 heures jeudi 20 octobre à Alep en Syrie, dévastée par des raids aériens et de violents combats, dans le cadre d’une « pause humanitaire », a annoncé lundi 17 octobre l’armée russe.

«Une pause humanitaire sera mise en place le 20 octobre à Alep de 8 heures à 16 heures», heures locales, a déclaré le général Sergueï Roudskoï, de l’état-major russe, lors d’un point de presse. «Les forces russes et syriennes vont suspendre pendant cette période leurs frappes aériennes et tous les autres tirs», a-t-il précisé.

Lire la suite:

Un 6.9 en Nouvelle Guinée

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

Compte rendu de ma visite à la loge maçonnique ANI

J'ai participé à la porte ouverte de la loge maçonnique ANI ce dimanche avec des amis. Nous avons été bien reçus, avec un petit buffet, des sourires accueillants et de bonnes poignées de main. Je m'attendais à rien de moins ;0) 

Nous avons visité la loge qui consiste, à la vue du public du moins, en une salle d'environ 40 pieds de long par 20 pieds de large, avec le décorum habituel des loges maçonniques: colonnes Jachin et Boaz à l'entrée avec les bureaux des deux surveillants. Le podium surélevé du maître qui préside la loge tout au fond, avec au centre de la pièce un carrelage noir et blanc borné par de ce qui semble être les colonnes du temple de Salomon. Le livre de la Bible est ouvert à la première épître de St-Jean et les multiples symboles maçonniques sont déposés tout autour: le compas, l'équerre, etc. 

 








La loge accueille des membres de toutes les religions et la déité commune est le "Grand Architecte de l'Univers". Ils citent certains passages bibliques comme "fondement" à la vérité maçonnique, mais sans reconnaître la vérité biblique. C'est une contraction devant laquelle j'ai eu quelques échanges houleux disons... 

Tout en haut de l'hôtel, se trouve "l'oeil qui voit tout" à l'intérieur d'un triangle illuminé,  le symbole qui est le plus dominant dans toute la pièce. Tout  autour se trouve des signes du zodiac ainsi qu'une corde avec des entrelacements qui, si je me rappelle bien, signifie des "lacs de coeur".

J'ai longuement discuté avec trois membres de la loge. J'avais déjà une bonne idée du genre de discussion que j'allais avoir avec eux, mais je reste toujours ouverte et curieuse d'entendre ce qu'ils ont à partager d'un point de vue personnel en lien avec leur expérience avec la FM. Parce que ce sont des hommes ordinaires que j'ai rencontrés, des personnes qui ne font pas partie de la "haute société", je crois que la plupart d'entre eux sont sincères dans leur démarche de vouloir "s'améliorer en tant qu'être humain". Ce leitmotiv revient constamment chez les maçons, soit ce désir et ce besoin de "sculpter et polir sa pierre" (esprit-âme) en vue de devenir une meilleure personne. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les personnes qui adhèrent choisissent de devenir membre. Si je fais une comparaison simpliste, c'est comme une thérapie de groupe similaire aux AA (alcooliques anonymes) à laquelle on ajoute des rituels ésotériques, des rites païens et des sessions de travail personnel (degré de perfectionnement) développées à partir des symboles de la FM. 

Au-delà de cette belle philosophie de vouloir s'améliorer soi même et d'améliorer le monde qui nous entoure, on sent très clairement  une ambiance que je qualifie d'extrêmement pesante et "ténébreuse". Le "coin réflexion", où un membre est appelé à une séance d'introspection, est orné de symboles étranges qui inspirent d'avantage un décor d'Halloween qu'un coin détente. 

La tentative de recrutement n'a pas été insistante et même si elle l'avait été, résistance ils auraient trouvée! Je suis contente d'y avoir été, mais ce sera ma dernière visite dans une loge maçonnique! Ça n'a absolument pas changé ma vision de la franc-maçonnerie, mais ça m'a permis de mieux comprendre pourquoi des personnes acceptent d'être recrutées par ce groupuscule et ça m'a aussi permis de confirmer que la FM prépare, avec toutes les séductions de l'iniquité, ses membres à l'arrivée et à l'adoration de l'Antéchrist.

vendredi 14 octobre 2016

Obama a signé un décret présidentiel (ordre exécutif) en date du 13 octobre 2016 concernant la "préparation de la nation" face à des phénomènes météorologiques extrêmes provenant de l'espace

Ce décret décrit les conséquences catastrophiques potentielles de la météo spatiale, comme les éruptions solaires et les tempêtes électromagnétiques qui peuvent avoir des effets désastreux sur les infrastructures essentielles. Il énumère une série de mesures qui doivent être prises par différentes agences pour observer ces menaces, pour les prévenir et pour intervenir en cas de défaillance du réseau électrique, des communications et de tous les systèmes qui, en cascade, pourraient être endommagés.

Source:
https://www.whitehouse.gov/the-press-office/2016/10/13/executive-order-coordinating-efforts-prepare-nation-space-weather-events

Israël a annoncé qu'elle suspendait sa coopération avec l'Unesco. La veille, l'organisme onusien a voté deux textes présentant l'Esplanade des Mosquées (Mont du Temple pour les juifs) comme un lieu saint pour les seuls musulmans

* De renier que le Mont du Temple est un "lieu saint" pour les Juifs est une "offense grave" au yeux d'Israël. Est-ce qu'Israël bâtira son "troisième temple" dans les temps à venir, qui est prêt à être érigé en peu de temps selon l'Institut du Temple de Jérusalem?

Le grand rabbin d’Israël pour la reconstruction du Temple de Jérusalem

La rupture est consommée : Israël romp ses liens avec l'Unesco. Dans une lettre adressée à la directrice générale de l'institution onusienne Irina Bokova et publiée sur Twitter, le ministre israélien de l'Éducation Naftali Bennett a annoncé la suspension de "toutes ses activités professionnelles avec l'organisation internationale"... et a accusé l'organisme d'apporter un "soutien immédiat au terrorisme islamiste".

La veille, l'Unesco, l'organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, a renouvelé deux projets résolution proposées par plusieurs pays arabes visant à "sauvegarder le patrimoine culturel palestinien et le caractère distinctif de Jérusalem-Est", la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, et dénonçant les restrictions d'accès imposées les autorités israéliennes aux musulmans souhaitant se rendre sur l'Esplanade des Mosquées. Ce site, qui abrite la mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher, est un important lieu saint de l'islam. Appelé le Mont du Temple par les juifs, il surplombe le Mur des Lamentations, un lieu sacré du judaïsme.

Les textes votés à l'Unesco ne font mention que des noms musulmans du lieu. Ils nient donc en creux, "le lien d'Israël avec le mont du Temple", a estimé jeudi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. "Dire qu'Israël n'a pas de lien avec le mont du Temple et le Kotel [Mur des Lamentations], c'est comme dire que les Chinois n'ont pas de lien avec la Grande Muraille de Chine ou les Égyptiens avec les pyramides", a-t-il ajouté.

"L’Unesco a perdu le peu de légitimité qui lui restait"

Le chef du gouvernement israélien, qui ne décolère pas au sujet des deux projets de résolution mentionnant  la "Palestine occupée", estime que l'instance de l'ONU pour la culture a "perdu le peu de légitimité qui lui restait". Le président du Parlement israélien Yuli Edelstein a de son côté affirmé sur Twitter que "si les juifs n'ont pas de lien aux lieux saints, l'Unesco et l'ONU n'ont aucun lien avec l'Histoire et la réalité".

Les textes ont été adoptés en commission avec 24 voix pour, six contre, 26 abstentions, et deux absents, selon différents participants. Ils doivent encore être soumis au vote du Conseil exécutif mardi.

Si les résolutions font polémique côté israélien, elles sont au contraire saluées par les Palestiniens, Selon eux, les textes reflètent " l'engagement de la majorité des Etats membres aux principes de l'Unesco".

Source:

ABC News: Depuis un mois, les médias russes ont été ponctués de reportages demandant aux gens s'ils sont prêts à une guerre nucléaire

"Si elle doit arriver, chacun de vous doit savoir où l'abri atomique le plus proche se trouve. Il est préférable de le savoir maintenant", suggérait un reportage sur la chaîne publique russe NTV.

La principale émission d'affaires publiques de Russie, animée par un présentateur connu par les critiques comme étant le propagandiste en chef du pays, a récemment passé deux heures à avertir que la Russie allait se défendre avec des armes nucléaires. "Nous avons subi un abus américain en Syrie", un "comportement impudent" des États-Unis envers la Russie qui peut maintenant prendre des "dimensions nucléaires", a-t-il dit.

L'anti-américanisme n'est pas rare sur le réseau de nouvelles d'Etat, avec un penchant pour l'apocalyptique. Mais plus remarquable que l'intensité des avertissements a été la façon dont les ministères russes ont rejoint ce ton alarmiste au cours des dernières semaines. Depuis septembre, la Russie a mené un exercice à l'échelle nationale de la défense civile, impliquant prétendument 40 millions de personnes afin de les préparer à des catastrophes, parmi elles des retombées nucléaires. L'armée russe a annoncé qui dirigera le pays en cas de guerre et a mené un exercice de simulation dans le sud. Le gouverneur de Saint-Pétersbourg a précisé les rations de pain auxquelles les gens pouvaient s'attendre si la Russie faisait l'objet d'attaques (300 grammes pour 20 jours).

Encore plus crûment, la Russie a annoncé cette semaine qu'elle déplaçait des missiles balistiques à capacité nucléaire dans son enclave d'Europe du Nord, à Kaliningrad, en les mettant à distance de frappe des capitales occidentales.

"C'est ridicule", a déclaré Aleksander Baunov, analyste au Centre Carnegie de Moscou. "Il n'y a pas de préparation à la guerre." [le "Centre Carnegie" fait la promotion des intérêts des États-Unis sur la scène internationale...].

Comme d'autres observateurs russes, il a déclaré que les reportages et les exercices atomiques peuvent avoir plusieurs objectifs, mais aucun d'entre eux ne visait à préparer la population à un conflit majeur. [bien sûr!]

De plus, lui et d'autres analystes ont dit, que le discours de guerre ne semble pas avoir eu beaucoup de traction parmi les Russes, puisque l'anti-américanisme n'est pas particulièrement élevé parmi les gens ordinaires. Il croit qu'il est limité au discours officiel.

Baunov ne pense pas que l'exercice de défense civile ou les reportages télévisés visaient précisément les Russes, mais plus à l'étranger, destinés à dissuader d'autres pays d'interférer avec la campagne militaire de la Russie en Syrie ou en répondant trop fortement à l'ingérence russe présumée dans les élections américaines.

Les chances d'une véritable confrontation militaire entre la Russie et les Etats-Unis ont augmenté de façon spectaculaire depuis que Washington a indiqué qu'il envisageait de lancer des frappes aériennes contre les forces du président syrien Bachar al-Assad, afin de stopper son bombardement brutal d'Alep et de pousser Moscou et Assad à la table des négociations. Le Ministère de la Défense de la Russie a carrément mis en garde les Etats-Unis de ne pas intervenir, menaçant d'abattre tout avion ciblant les forces d'Assad.

Traduction partielle de l'article trouvé sur:
http://abcnews.go.com/International/russian-television-warns-nuclear-war-amid-us-tensions/story?id=42773541

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés