Suivez ce blog via Facebook

jeudi 31 mars 2016

Une «bombe sale» aux mains de Daech ? La question agite les experts nucléaires

Dix jours seulement après les attentats de Bruxelles revendiqués Daech, le scénario catastrophe d'une «bombe sale» entre les mains de jihadistes de l'Etat islamique (EI) va peser sur les travaux d'un sommet international sur la sûreté nucléaire organisé jeudi et vendredi à Washington (Etats-Unis) par le président Barack Obama.

Le locataire de la Maison Blanche, qui quittera le pouvoir en janvier, avait lui-même lancé en avril 2010 ce rendez-vous d'une cinquantaine de pays réunis dans la capitale fédérale américaine. Dans un discours resté fameux donné à Prague (République tchèque) en avril 2009 sur «un monde sans armes nucléaires», Barack. Obama avertissait que le risque d'une «attaque nucléaire» représentait «la menace la plus immédiate et la plus extrême pour la sécurité mondiale». 

Des médias belges et internationaux rapportaient ces derniers jours que la cellule islamiste bruxelloise des attaques du 22 mars avait prévu de fabriquer une «bombe sale» radioactive, à la suite d'une surveillance par vidéo d'un chercheur du Centre d’études nucléaires (CEN) de Mol (Belgique) mise sur pied par les frères Bakraoui, deux des kamikazes de Bruxelles. par ailleurs, Le jour des attentats le gouvernement belge décidait en urgence le renforcement de la sécurité des centrales nucléaires, craignant qu'elles ne soient ciblées. 

Lire la suite:

3 commentaires:

  1. ...et un complément d'information sur les attentats à Bruxelles... le mobile évoqué dans cette analyse sérieuse de Thierry Meyssan. Bien entendu qu'il y a du fourbe Erdogan derrière tout cela.

    http://www.voltairenet.org/article190905.html

    Corpus

    RépondreSupprimer
  2. Israël la leur offrira volontiers avec le manuel d'utilisation en arabe en prime.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.syti.net/Targets.html
    Voir dans rubrique implants : moyens utilisés...

    https://lemediademarie.wordpress.com/
    Site très intéressant : regarder le document en 1ère page :
    "Une apocalypse peut en cacher une autre..."

    C'est une autre version très pertinente, qui pourrait sous entendre qu'ils (ces choses...) continueraient de tout très bien maitriser...
    Donc leur gueguerre interne n'est que du bluff (Turquie...) un os à ronger pour nous pendant que la façe cachée de leur plan continue d'évoluer...
    Derrière chaque vérité révélée on découvre encore des mensonges...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés