Suivez ce blog via Facebook

mardi 29 mars 2016

Rapport : la fracturation hydraulique cause presque tous les séismes en Alberta et en C.-B.

Entre 90 et 95 % des tremblements de terre de magnitude 3 ou plus survenus ces 5 dernières années dans le bassin sédimentaire de l'Ouest canadien sont causés par les activités entourant la fracturation hydraulique, selon un rapport publié dans le journal scientifique Seismological Research Letters (en anglais).

http://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/rapport-la-fracturation-hydraulique-cause-presque-tous-les-s%C3%A9ismes-en-alberta-et-en-c-b/ar-BBr604B?li=AAgh0dy&ocid=mailsignout

4 commentaires:

  1. Ils ne mentionnent pas le fait qu'injecter des fluides à haute pression ne fait pas qu'augmenter la tension dans le sous-sol mais, adoucir la friction entre les plaques. Un peu comme un verre et une flaque d'eau sur une table.
    Aussi, quand je regarde les projets pour l'Île d'Anticosti, je ne peux m'empêcher d'avoir une certaine appréhension car, à mes yeux, ce serait comme fermer la boucle avec les autres nombreux sites de fracturation TOUT LE LONG du craton nord-américain.
    Ce n'est qu'une observation personnelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as l'avantage de pouvoir monter sur la butte si le fleuve prend ta direction!

      :0)

      Supprimer
  2. Je ne crois pas que l'on puisse provoquer un gros tremblement de terre en déclenchant un petit tremblement de terre, contrairement à ce que voudrait nous faire croire Ken Follet avec son livre "Apocalypse sur commande"...
    Une explosion atomique souterraine provoque un tremblement de terre de l'ordre de 6; et une fracturation hydraulique: de l'ordre de 3.

    L'historique des explosions atomiques:

    https://www.youtube.com/watch?v=Gi1DrPZzxyU

    Il me semble que les plus gros tremblements de terre sur des failles majeures, avec en plus présence d'un tsunami, ont eu lieu après l'arrêt des explosions atomiques souterraines et avant la mode des gaz de schiste... Quant à l'influence des ces tremblements provoqués sur le super volcan de Yellow Stones, difficile à dire: quand on remue une canette de boisson gazeuse et qu'on l'ouvre il se produit un geyser; quand avant de l'ouvrir, on la tapote pendant quelques secondes, on n'obtient que du gaz... Comparaison n'est pas raison, mais quoi conclure? Difficile à dire!... Intuitivement on pourrait croire que l'on diminue l'intensité des tremblements "naturels" on faisant vibrer "gentiment" la croûte terrestre, ce qui décharge les contraintes au niveau des failles... MAIS que se passe t'il quand on arrête de faire vibrer la croûte terrestre? Est-ce que l'on obtient des séismes "naturels" plus puissants? Tout ceci mériterait plusieurs thèses de doctorat... La Géo-ingéniérie est un domaine où les conséquences peuvent nous dépasser! Surtout quand les phénomènes en question peuvent être déclenchés, aussi et surtout, par des phénomènes "astronomiques"...

    L'activité sismique terrestre serait directement reliée à l'activité solaire, ou au climat intergalactique!...

    http://www.youtube.com/user/Suspicious0bservers/videos

    Bisous.
    André.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que la fracturation hydraulique n'est pas étrangère à une déstabilisation du sol, d'où la création de petits séismes, effondrements (sinkholes) et mortalités de masse (libération de gaz toxiques). Je crois aussi que l'activité céleste et les interactions électromagnétiques du Soleil avec le noyau terrestre à son rôle à jouer dans l'apparition de mégas séismes et, éventuellement, dans un domino de catastrophes planétaires.

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés