Suivez ce blog via Facebook

lundi 22 février 2016

Voici un rapport (1991), consigné dans les archives du "Centre américain pour les informations biotechnologiques", de la commission chargée d'examiner les effets indésirables du vaccin contre la coqueluche et la rubéole: troubles du système nerveux central, spasmes infantiles, hypsarythmie, méningite aseptique, et encéphalopathie

Ce vaccin a été prescrit au Brésil, à la fin 2014, pour toutes les femmes enceintes...

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK234367/

2 commentaires:

  1. Le principe de précaution connaît pas Big Pharma. 'Centre américain pour les informations biotechnologiques', humm que j'imagine fort bien être la Division santé et prévention du département de la Défense américaine!
    Corpus

    RépondreSupprimer
  2. Et après on s'empresse de dire que c'est le virus Zika pour faire peur à la population mondiale et pour ainsi nous refourguer tranquilou un vaccin supplémentaire, ils devraient se renouveler, car maintenant ils sont devenus un peu trop prévisibles!!!!

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés