Suivez ce blog via Facebook

mardi 26 janvier 2016

Des millions d'insectes génétiquement modifiés sont libérés pour "combattre" des maladies infectieuses: Aedes aegypti, le moustique qui transmet le virus Zika, est l'un des moustiques visés par les modifications génétiques de la compagnie Oxitec, un institut de recherche financé par.... Bill Gates!

* Les scientifiques de l'entreprise de biotechnologie britannique Oxitec, ainsi que d'autres laboratoires de recherche, ont créé un ADN synthétique de moustiques qui permet, en relâchant les espèces mâles et en supprimant manuellement les femelles (ce sont elles qui piquent), l'accouplement avec les femelles sauvages qui ne donneront plus de descendance.

Le problème qui se pose ici est que des femelles pourraient être oubliées et relâchées parmi la population mâle de moustiques génétiquement modifiés. Ces femelles évadées pourront potentiellement piquer les êtres humains qui eux, recevront un ADN modifié. Les populations visées pourraient alors faire partie d'une expérience in vivo au cours de laquelle un code génétique étranger pourrait être inséré dans le corps humain pour déclencher des maladies mortelles et des mutations terrifiantes... 

Sources:
http://news.yahoo.com/millions-gmo-insects-could-released-florida-keys-164030029.html

https://www.geneticliteracyproject.org/2015/07/08/genetically-engineered-mosquitoes-nearly-eradicate-dengue-fever-spreading-types-in-brazil-trial/

(Implication de Bill Gates)
GM Mosquito Trial Strains Ties in Gates-Funded Project
http://www.sciencemag.org/news/2010/11/gm-mosquito-trial-strains-ties-gates-funded-project

1 commentaire:

  1. Il est clair que cette maladie nest quune raison donner pour tenter lexperience. Soyons lucide tout de meme. Il n'y a plus de quesitons a se poser. Simplment des faits a regarder et des cons se planquer une balle dans le pied. Tot ou tard, ca va se revirer contre eux.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés