Suivez ce blog via Facebook

samedi 31 octobre 2015

La Russie opterait pour une frappe nucléaire contre l'État islamique (suite au crash de l'avion russe plus tôt aujourd'hui) et serait dans l'attente du consentement de ses alliés

* Je ne sais pas si cette source d'information est fiable, mais si elle l'est ça pourrait expliquer pourquoi la Russie dément, pour le moment, les revendications de l'État islamique concernant l'attaque de son avion civil. 

J'ai parfois l'impression d'assister à une dispute de jeunes gamins qui jouent ensemble à la X-box et qui le lendemain, se lancent des roches dans le parc parce que l'un est accusé d'avoir regardé l'écran de l'autre (les joueurs de "Call of Duty" comprendront ce que je veux dire!). 

En réponse à l'attentat présumé d'un avion civil russe dans le Sinaï en Egypte, le Kremlin est maintenant prêt pour une attaque nucléaire sur les sites contrôlés par l'État islamique. Citant son droit de protéger ses personnes et ses intérêts en Russie et à l'étranger, des responsables du renseignement ont déclaré anonymement que la Russie déplace ses unités nucléaires tactiques plus près de ses frontières internationales et de sa frontière avec d'autres points chauds en Russie, comme la région du Caucase du Nord. Les militaires russes ont été appelés pour aider à évacuer les ressortissants russes dans ces points chauds et ont commandé aux civils de quitter la Syrie, l'Irak, les Etats du Golfe et d'autres pays dans le monde arabe. 

Bien que la Russie ait l'intention d'utiliser ses armes nucléaires contre l'État islamique, elle a tenu une réunion secrète avec l'OTAN, en les rassurant qu'elle n'a pas l'intention d'utiliser des armes nucléaires sur ​​la Géorgie ou l'Ukraine.

Une réunion des pays alliés et la Russie a eu lieu à Téhéran dans les heures suivant la chute de l'avion de ligne civil dans le Sinaï. Le Kremlin dit que l'utilisation des armes nucléaires est justifiée pour protéger ses citoyens et ses intérêts, à savoir contribuer à soutenir le gouvernement de Bachar Al-Assad et la tenue des ses alliés au pouvoir en Irak et en Iran, qui sont considérés comme des alliés à la Russie. Leur intérêt commun à détruire l'État islamique les motive à travailler ensemble. 

Toutefois, les États-Unis ont verbalisé leur crainte que le déploiement d'armes nucléaires près de la région pourrait encourager une course aux armements nucléaires dans d'autres pays de la région, à savoir l'Arabie saoudite et les nations au sein du Conseil de coopération du Golfe, un groupe de nations musulmanes sunnites situées dans la région du golfe Persique qui ont aidé à la création de l'État islamique. 

Les États-Unis et l'ONU craignent que le conflit dans la région pourrait conduire à un conflit plus large, peut-être même une guerre mondiale. 

Un haut fonctionnaire russe a déclaré vendredi qu'il veut commencer à former les civils à répondre aux attaques nucléaires comme au temps de la guerre froide (anglais)

http://www.businessinsider.com/r-russian-calls-for-cold-war-civil-defense-training-to-be-revived-2015-10

Gigantesque fissure dans le Wyoming

Une fissure qui a commencé à se développer à la fin septembre dans un ranch du Wyoming a maintenant la dimension de six terrains de football. La raison de l'apparition de cette inquiétante fissure est encore inconnue.


L'Iran et l'Arabie saoudite, deux puissances rivales à la même table de pourparlers sur la Syrie

http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/30/iran-arabie-saoudite-syrie-vienne-reunion-depart-bachar-el-assad_n_8430620.html

Crash en Egypte : l'EI revendique, Moscou dément

Un avion civil russe transportant 224 personnes s'est écrasé samedi en Egypte. Tous les passagers sont morts.

L'A321 de la compagnie russe Metrojet a décollé de Charm el Cheikh en Egypte à 05h51 (03h51 GMT) samedi 31 octobre, direction Saint-Petersbourg. Les contrôleurs aériens ont perdu sa trace 23 minutes plus tard. Voici le déroulé des évènements.

Le géant de l'aviation a pris cette décision « par mesure de sécurité » en attendant que les causes du crash soient éclaircies, a-t-elle précisé.

(...)

Selon le ministre des Transports Maxime Sokolov, la revendication par le groupe Etat islamique de la responsabilité du crash « ne peut être considérée comme exacte ».

« Nous nous trouvons en contact étroit avec nos collègues égyptiens et les autorités aériennes de ce pays. A l’heure actuelle, ils ne disposent d’aucune information qui confirmerait de telles insinuations », a-t-il ajouté. De son côté, une source diplomatique russe, sous couvert d’anonymat, a indiqué qu’il était « déplacé de parler d’une quelconque version tant que les causes de la catastrophe ne sont pas établies ».

Plusieurs experts militaires estiment que les insurgés de l’EI, dont le nord du Sinaï est le bastion, ne disposent pas de missiles capables d’atteindre un avion à 30.000 pieds, mais n’excluent pas la possibilité d’une bombe à bord ou qu’il ait été atteint par une roquette ou un missile alors qu’il redescendait à la suite de défaillances techniques.

Lire la suite:

jeudi 29 octobre 2015

Bientôt nous serons "les citoyens de la terre": Peter Sutherland, représentant de l’ONU pour les migrations, veut que les nations abandonnent toute souveraineté

C’est en tant que représentant du Secrétaire général de l’ONU pour les questions internationales d’immigration, que Peter Sutherland vient d’affirmer qu’il espère que le tsunami migratoire que connaissent actuellement l’Europe et les Etats-Unis servira à prouver que la souveraineté des nations est « une illusion », un « vieux préjugé » qui doit être abandonné [un principe de la "gouvernance mondiale", la philosophie du chaos!]. Le propos de ce haut représentant de l’ONU dit clairement pourquoi l’immigration est une chance aux yeux des mondialistes : elle facilite et accélère la destruction des nations et des peuples.
Peter Sutherland a insisté pour dire que les Etats-Unis et l’Europe « n’avaient pas seulement un devoir moral mais également une obligation légale de protéger les réfugiés ». Il a clairement signifié que les pays occidentaux doivent continuer d’accueillir les migrants, sans quota précis, les réfugiés migrants arrivant pour la plupart depuis les pays musulmans du Proche-Orient ou d’Afrique : potentiellement par millions. Face à eux, les nations n’auraient donc aucun droit souverain leur permettant de limiter le flux.
Sutherland voit toute souveraineté nationale comme une « illusion » que les gouvernants doivent abandonner

C’est dans un entretien accordé au News Centre de l’ONU que Sutherland a répondu à la question « quel est votre message pour les gouvernements ? ». Ce financier, ancien membre du comité directeur du groupe Bilderberg, a répondu clairement : « Je demanderai aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion – que la souveraineté est une illusion absolue qui doit être abandonnée. Le temps où les pays se cachaient derrière des frontières et des clôtures est révolu. Nous devons travailler ensemble et coopérer ensemble pour faire advenir un monde meilleur [la "berceuse" du nouvel ordre mondial pour endormir les "nourrissons"]. Et cela implique que nous mettions en cause certains vieux préjugés, que nous mettions en cause des souvenirs historiques et des images de notre propre pays, et que nous reconnaissions que nous faisons partie de l’humanité. »
Pour Peter Sutherland, les migrations permettront de mettre fin aux « préjugés » souverainistes

Les migrations sont inévitables en raison de la situation dans les pays d’origine, venait d’expliquer Peter Sutherland : « Nous aurions dû savoir, et nous devons savoir, qu’aujourd’hui comme par le passé, là où se déroulent de terribles conflits il en résulte d’immenses flux migratoires. » Nous le savions en effet, mais les gouvernements occidentaux ont tout fait pour lancer ces guerres en Irak, en Libye ou plus récemment encore en Syrie, avant de les alimenter financièrement, militairement et sur le plan logistique.
Les mêmes mondialistes responsables de la destruction des pays d’origine des millions d’immigrés qui se pressent aux portes de l’Europe ont désormais « la » solution au problème qu’ils ont créé : l’abandon des nations au profit d’une mondialisation de la gouvernance. 
Le représentant de l’ONU pour les migrations a dirigé Goldman Sachs pendant vingt ans et fait partie de la Trilatérale, de Bilderberg et de l’OMC

Peter Sutherland n’est pas une voix de plus à l’ONU : il est l’une des voix les plus écoutées de l’ONU, en raison de son parcours mondialiste exemplaire. Il a été commissaire de l’UE, responsable de la politique de la concurrence, mais également directeur général du GATT et de l’OMC dont il est co-fondateur. Des postes qu’il n’a pas obtenus par hasard.
Jusqu’en juin dernier, Sutherland était le président de Goldman Sachs International. Il est également membre du comité directeur du groupe mondialiste Bilderberg et participe au Forum économique mondial. Il est également consulteur de l’Administration du patrimoine du Saint-Siège.
Mais il fut aussi président de British Petroleum, comme de la section Europe de la Commission Trilatérale et reste aujourd’hui président honoraire du Transatlantic Policy Network, l’une des principales organisations qui promeuvent le Traité transatlantique (TTIP).
On ne s’étonnera donc pas de le voir exprimer aussi clairement ses propositions face aux flux migratoires qu’il a qualifiés, fin juin, de « bénéfiques » pour l’Europe sur le plan économique.

Article trouvé sur:

L'envers ou les travers de la crise des migrants: le président de la République tchèque, Milos Zeman, a affirmé que les migrants ne sont pas tant désespérés et dans le besoin, mais qu'ils sont économiquement aisés et qu'ils se servent de leurs enfants afin de gagner la sympathie de l'Europe

Le président de la République tchèque a accusé les migrants et des réfugiés "avec des iPhones" d'exploiter leurs enfants pour obtenir l'asile dans l'UE. Ses propos arrivent après que le chef des droits humains des Nations Unies ait accusé Prague de maintenir les migrants et réfugiés dans des conditions lamentables. Milos Zeman a accusé des réfugiés d'être riches et de risquer la vie de leurs enfants en traversant la Méditerranée en vue de les utiliser pour obtenir un droit de séjour en Europe.

Lire la suite (anglais):

Vidéo d'un camp de réfugiés situé dans la commune de Spielfeld en Autriche

La vidéo a été publiée dans les dernières heures. 

Des petits enfants et des femmes sont coincés comme du bétail dans ces enclos humains. Que c'est triste à voir. Et tout ceci est le résultat d'actes barbares d'une élite dirigeante qui n'en n'a rien à foutre de tout ce "bétail humain". D'ailleurs, ces images et l'écho du porte-voix rappellent ce que pouvait avoir l'air les camps de concentration nazis! 

Imaginez le moment où les autorités vont perdre le contrôle, parce qu'elles vont perdre un jour le contrôle. Cette situation s'étend actuellement à plusieurs pays d'Europe et nous allons très certainement assister à des événements qui feront partie des livres d'histoire de futures générations. Futures générations???


L’envoi de troupes américaines au sol en Syrie est « une grosse erreur illégale », la Russie met en garde Obama de « conséquences imprévisibles »

Les US adoptent une nouvelle stratégie, et on voit bien le double jeu étasunien se déployer: ça va devenir ouvertement chaud et « conséquences imprévisibles » est un terme adapté, de plus en plus adapté, c’est le moins que l’on puisse dire . Les Russes mettent en garde …

Mardi (hier), le secrétaire à la Défense Ash Carter avait dit à la commission des forces armées du Sénat que les États-Unis n’hésiteraient plus à se livrer à « une action directe sur le terrain » en Irak et en Syrie. 

Le changement dans la rhétorique (et le changement apparent de stratégie) intervient quelques jours après que les Etats-Unis semblent prêts à informer public sur ce qui pourrait être à venir, en relâchant  des images de ce qui, d’après Washington, était  un raid sur une prison d’ISIS par la Delta Force (accompagné par les Peshmergas ). 70 prisonniers auraient été libérés mais les États-Unis ont  subi leur première mort au combat en Irak depuis 2011.

Le calendrier de la vidéo est suspect, pour dire le moins. Elle apparaît quelques jours après que le Chef des opérations. Joe Dunford a rencontré le Premier Ministre irakien Haider al-Abadi dans un effort pour dissuader Bagdad de demander des frappes aériennes russes sur des cibles d’ISIS. En bref, il semble que Washington cherche à la fois à, i) prouver aux gouvernements du Moyen-Orient que les Etats-Unis peuvent encore être efficace dans la lutte contre le terrorisme alors même que des questions demeurent sur ​​ses arrière-pensées et que la Russie accumule les gains en Syrie, ii) préparer le public à la possibilité que l’Amérique soit sur ​​le point de mettre des bottes sur le terrain en Irak et en Syrie.

Voilà plus par le WSJ sur la nouvelle «stratégie» de Washington :

La Maison Blanche envisage sérieusement de déployer un petit escadron d’hélicoptères d’attaque Apache en Irak dans le cadre d’un ensemble de nouveaux programmes d’aide pour contrer l’Etat islamique, selon des responsables américains.

Le mouvement pourrait en fin de compte requérir le déploiement de centaines d’autres militaires américains en Irak.Parmi d’autres propositions, les responsables américains ont dit que certains militaires recommandent ouvertement le déploiement d’un petit nombre de forces sur le terrain en Syrie, intégrés parmi les rebelles modérés ou les forces kurdes , pour la première fois.

La pression monte sur le régime pour l’inciter à changer de cap. La Récente intervention russe en Syrie du côté du régime, et la menace de Moscou d’intervenir en Irak prochainement, a incité les Etats-Unis à intensifier son rôle, reconnaissent les responsables de la défense .

Les responsables du Pentagone ont recommandé à la Maison Blanche que les Etats-Unis déploient pas moins de huit hélicoptères Apache et leurs équipages en Irak. Les hélicoptères, connus pour leurs prouesses niveau ciblage, pourraient travailler en conjonction avec autant que deux douzaine d’observateurs au sol qui seront intégrés avec les forces terrestres locales pour coordonner des frappes contre les objectifs de l’État islamique .

Une autre proposition, qui est moins probable, serait d’insérer un petit nombre de conseillers de combat sur les lignes de front avec les forces irakiennes et éventuellement avec les rebelles modérés à l’intérieur de la Syrie. Les responsables du Pentagone sont également susceptibles d’améliorer les capacités du renseignement irakiens, éventuellement par le biais d’un groupe sur le terrain qui servirait de point de coordination entre les Etats-Unis et l’Irak , a déclaré un haut responsable militaire.

La semaine dernière, le chef de la défense avait dit que les Américains devraient s’attendre à plus de raids comme l’opération conjointe américano-kurde qui a eu lieu dans la ville de Hawija, en Irak, dans laquelle 70 prisonniers ont été libérés et un Américain a été tué dans l’action, le premier depuis 2011. Les US ont récemment largués plus de 50 tonnes de munitions à un groupe de coordination des forces rebelles modérés à l’intérieur de la Syrie maintenant connue comme la Coalition Syrienne-arabe, ou SAC, dans le cadre d’un nouvel effort pour renforcer les forces locales.

Les responsables du Pentagone et de la Maison Blanche ont indiqué que le déploiement d’hélicoptères Apache est donc l’étape la plus probable. 

Les responsables américains disent que l’élan construit au sein de l’administration va appuyer encore plus ces efforts, en capitalisant sur ​​les forces  kurdes, les forces irakiennes et d’autres.

«Je crois que nous aurons l’occasion de renforcer le succès irakien dans les prochains jours », a déclaré aux parlementaires du Sénat le général Joe Dunford , chef d’état-major des forces conjointes, lors d’une audience mardi.

Bon, nous allons voir si nous pouvons démêler cela. Washington a l’intention d’envoyer des Apaches de renforcer les forces irakiennes et les Peshmergas et d’autres à la fois. Ou du moins c’est ce à quoi cela ressemble. Le Pentagone envisage également la mise en place de troupes terrestres américaines avec les rebelles «modérés» et avec le YPG (Unités de protection du peuple) en Syrie.

Comme nous l’avons longuement détaillé (et ceci est pas un secret), l’Iran commande efficacement l’armée irakienne à travers ses différents proxy milices chiites armées. Cela n’est pas une exagération. Comme Reuters a rapporté plus tôt ce mois-ci, « la cinquième division de l’armée irakienne relève maintenant de la chaîne de commandement des milices, pas de l’armée , selon plusieurs responsables américains et de la coalition militaire. » Alors, quand les Apaches et leurs équipages ne soutiendront pas la Kurdes, ils soutiendront ouvertement les combattants soutenues par l’Iran.

OK bien.

Seulement ce ne est pas du tout cohérent de mettre des troupes terrestres américaines avec des « rebelles modérés » Syriens, comme l’Armée syrienne libre, car après tout, ils se battent contre les mêmes milices chiites soutenues par l’Iran. Donc, les États-Unis renforceraient les miliciens en Irak avec le soutien de la canonnière Apache, puis tirerait sur exactement ces mêmes miliciens le long de la frontière Syrienne en faveur des rebelles « modérés » qui luttent pour renverser le régime Assad.

C’est au-delà de l’absurde.

Et puis bien sûr il ya toute la question kurde / Turquie. Les États-Unis, i) combattent aux côtés des peshmergas en Irak et entendent les soutenir et les faire aller de l’avant avec des hélicoptères Apache II,) parachutant des armes et des munitions à l’YPG en Syrie (dans le cadre d’une ruse ridicule qui implique la SAC (Coalition Syrienne-arabe)  mentionné ci-dessus par le WSJ et largement fabriquée), et maintenant iii) ils peuvent même envoyer des troupes au sol se battre avec le YPG  (Unités de protection du peuple). Mais la Turquie a juste bombardé le YPG  hier. En outre, les avions des États-Unis partent d’Incirlik , ce qui met en place la possibilité incroyablement ridicule que si les États-Unis incorporent des troupes avec les Kurdes syriens, les jets américains pourraient décoller de la même base que les avions de guerre turcs et les avions de guerre américains soutiendraient le YPG  de tout les avions de guerre turcs qui les bombardent …

Donc voilà. Ça ira comme sur des roulettes.

Enfin, il y a la possibilité que si les États-Unis mettent des bottes sur le terrain en Syrie à l’appui des rebelles «modérés», ces troupes seront tués par la Russie et l’Iran (qui selon ce que Dunford a déclaré mardi a probablement « plus de 1.000 [soldats] sur le terrain en Irak [et] un peu moins de 2000 en Syrie « ), et avec cela, nous terminons avec plusieurs commentaires de président de la commission des affaires étrangères à la Chambre haute russe , Konstantin Kosachev (via RT) et quelques images:

Commentant sur ​​la participation éventuelle de troupes terrestres américaines contre ISIS en Irak et en Syrie, Kosachev a une fois de plus souligné que, quand il en vient à la Syrie, la campagne anti-ISIS  menée par les USA a déjà violé le droit international. Les Troupes sur le terrain, affirme Kosachev, enfreindront en outre les règlements internationaux

« Toutes les opérations – opérations aériennes, les opérations au sol – basées en Syrie par les forces américaines seront illégale », a dit Kosachev à RT, expliquant que Washington n’a pas été invité par Damas à participer à l’opération militaire dans un pays souverain.

« Ils se retrouvent piégés, ils vont participer à ce conflit en cours et les conséquences seront absolument imprévisibles, » dit Kosachev, ajoutant que l’envoi de troupes américaines en Syrie serait une « grosse erreur. »

Dans le même temps, Kosachev, a souligné que la Russie n’enverrait pas de troupes terrestres en Syrie.

« Aucune opération terrestre n’est possible [en Syrie], parce que ce serait inévitablement impliquer la Russie dans la guerre en cours », a dit le politicien a RT.

Article trouvé sur:
https://resistanceauthentique.wordpress.com/2015/10/28/les-troupes-americaines-au-sol-en-syrie-est-une-grosse-erreur-illegale-la-russie-met-en-garde-obama-de-consequences-imprevisibles/

Article original:
http://www.zerohedge.com/news/2015-10-28/us-ground-troops-syria-illegal-big-mistake-russia-warns-obama-unpredictable-conseque

mercredi 28 octobre 2015

Bachar al-Assad accuse la France de "soutenir les groupes terroristes" en Syrie

Devant une délégation d'élus français, reçue mercredi à Damas, le président syrien Bachar al-Assad a accusé Paris de "soutenir les groupes terroristes" en Syrie, "en leur donnant une couverture politique".

Bachar al-Assad a accusé la France de "soutenir les groupes terroristes" en Syrie, face à une délégation composée de trois députés français de droite, en visite à Damas mercredi 28 octobre.

"De nombreux pays de la région ou occidentaux, dont la France, continuent jusqu'à présent de soutenir le terrorisme en donnant une couverture politique aux groupes terroristes en Syrie et dans la région", a déclaré le président syrien, cité par l'agence officielle Sana. Le régime syrien qualifie de "terroristes" tous les opposants, rebelles, dont certains sont soutenus par les Occidentaux, et les jihadistes qui se battent contre le pouvoir.

La délégation française était composée de Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines et président du Parti chrétien-démocrate - dont il est le seul parlementaire -, affilié au parti Les Républicains (LR), Xavier Breton, député (LR) de l'Ain et Véronique Besse, députée non-inscrite de Vendée et membre du Mouvement pour la France (MPF).

Lire la suite:

Regain de tension en mer de Chine entre l'armée américaine et chinoise

Un navire de guerre américain s'est approché, ce mardi, d'îlots artificiels construits par Pékin en mer de Chine. Une action qui a suscité la colère des autorités chinoises.

Alors que la confiance entre Washington et Pékin semblait revenir suite à la visite, la semaine dernière, de l'unique porte-avions de Pékin par une délégation américaine, une manœuvre d'un navire lance-missiles américain, le USS Lassen, ce mardi matin en mer de Chine, a lancé un nouvel épisode de tension entre les deux super-puissances. Le navire de guerre s'est approché à moins de 12 miles (22 kilomètres), d'un îlot artificiel construit par Pékin dans l'archipel des Spratleys, selon un responsable du ministère de la Défense américain.

Une manœuvre confirmée peu après par Pékin, qui a exprimé sa «ferme opposition». Ce navire «est entré illégalement et sans permission de la Chine» dans les eaux entourant ces îlots et ses manœuvres «ont menacé la souveraineté de la Chine et ses intérêts sécuritaires», a dénoncé Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Il a précisé que le gouvernement chinois «répondrait de façon résolue à toute action provocatrice».

Opérations de remblaiement

En effet, la Chine considère comme des eaux territoriales la zone des 12 miles entourant ces îles artificielles. Et elle fait tout pour élargir au maximum ces zones. Depuis plusieurs mois, la Chine construit, sur l'archipel des Spratleys, d'importantes infrastructures telles que des ports ou encore des plateformes d'hélicoptères, grâce à des opérations de remblaiement.

De leur côté, les États-Unis ont affirmé «opérer de manière habituelle en mer de Chine méridionale». «Nous naviguerons dans les eaux internationales quand nous le souhaitons», ont ajouté les autorités. Une situation qui rappelle fortement celle de mai dernier. Un avion espion américain avait survolé le même archipel ce qui avait déclanché la colère de Pékin.

Lire la suite:

mardi 27 octobre 2015

Des citoyennes de Hanovre, ville allemande, ont filmé la semaine dernière une marche où défilent des musulmans et réfugiés musulmans

Tout au long de la vidéo, on entends les femmes se dirent entre elles qu'elles sont inquiètes pour l'avenir du pays, qu'elles se sentent envahies par un nombre grandissant de musulmans.


Une autre vidéo avec caméra cachée expose encore une fois la pratique de prélèvements d'organes de foetus pour la revente sur le marché noir par Planned Parenthood

Le Centre pour le progrès médical, un groupe qui se préoccupe de l'éthique médicale et qui s'affiche pro-vie, a publié une nouvelle vidéo faisant partie d'une série d'infiltrations et d'enquêtes actuellement en cours visant à démontrer que Planned Parenthood a vendu des parties de corps de fœtus et a procédé à des avortements illégaux effectués par naissance partielle.
La nouvelle vidéo montre le Dr Amna Dermish, une femme médecin qui travaille pour Planned Parenthood à Austin, au Texas. Elle est filmée en train d'expliquer une procédure d'avortement où on met fin à la vie du fœtus tout en préservant la tête intacte pour la revente du cerveau sur le marché noir. Elle a toutefois avoué qu'elle n'a pas encore été en mesure d'obtenir une calotte crânienne intacte.
Interrogée par des militants pro-vie en civil se faisant passer pour des acheteurs de tissus foetaux lors d'une rencontre secrète filmée en octobre 2014, elle va même jusqu'à dire qu'elle n'utilise pas la digoxine pour tuer le foetus avant 20 semaines si ses pieds se présentent avant la tête. L'extraction, guidée par l'utilisation de l'échographie, est effectuée alors que le foetus est encore vivant. Cette méthode, appelée "naissance partielle", est illégale aux États-Unis.
C'est franchement abominable.

Tensions entre Washington et Pékin en mer de Chine

La Chine qualifie de "menace" pour sa souveraineté le navire de guerre américain qui s'est approché d'îles artificielles qu'elle construit en mer de Chine.

Frictions entre la Chine et les États-Unis. Alors qu'un responsable américain de la Défense a indiqué qu'un navire de guerre américain s'est approché mardi à moins de 12 milles nautiques d'îles artificielles que Pékin construit en mer de Chine méridionale, l'empire du Milieu a dénoncé une « menace pour [sa] souveraineté ». Le navire lance-missiles USS Lassen a navigué mardi matin (heure locale) dans les eaux entourant au moins une de ces îles revendiquées par la Chine dans l'archipel disputé des Spratleys, a indiqué un responsable américain de la Défense. Des manœuvres confirmées peu après par les autorités chinoises, qui ont exprimé « leur ferme opposition ».

Lire la suite:
http://www.lepoint.fr/monde/tensions-entre-washington-et-pekin-en-mer-de-chine-27-10-2015-1977035_24.php

Internet: Les Etats-Unis redoutent que les Russes ne s’attaquent aux câbles de communication sous-marins

* Est-ce qu'on nous prépare un grand "black out" internet?

Une nouvelle illustration des tensions entre la Russie et les Etats-Unis. Cette fois, il ne s’agit pas de problèmes géopolitiques, mais des réseaux de communication sous-marins. 

Washington ne voit en effet pas d’un bon œil la présence de sous-marins et de navires militaires russes naviguant près des câbles de communication sous-marins. Ces derniers, déposés au fond des océans sur toute la planète, sont vitaux pour le bon fonctionnement d’Internet. Les autorités américaines craignent que la Russie, en cas de conflit, ne décide de couper ces lignes de communication, rapporte dimanche le quotidien New York Times.

lundi 26 octobre 2015

La viande transformée cancérogène, selon l'OMS

La consommation de viandes rouges et transformées augmente les risques de développer le cancer colorectal, selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Une étude qui a poussé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à inscrire les charcuteries sur la liste des produits cancérogènes.

L'étude du CIRC est le résultat des recherches d'un groupe de 22 chercheurs, provenant d'une dizaine de pays, qui a analysé quelque 800 études sur le cancer pour parvenir à cette conclusion. 

« Le groupe de travail du CIRC a conclu que la consommation de viande transformée provoque le cancer colorectal », souligne le centre, ajoutant qu'une association avec le cancer de l'estomac a été observée, mais les données ne sont pas « concluantes ». La consommation de viandes serait également liée aux cancers du pancréas et de la prostate.

La viande transformée peut désigner aussi bien le jambon ou les saucisses, autrement dit toutes les viandes qui ont subi un processus de maturation, de fermentation ou de fumaison.

Selon les experts qui ont examiné la littérature scientifique sur le sujet, chaque portion de 50 grammes de viande transformée consommée quotidiennement augmente le risque de cancer colorectal de 18 %. « Pour un individu, le risque de développer un cancer colorectal en raison de sa consommation de viande transformée demeure faible, mais ce risque augmente avec la quantité de viande consommée », juge Kurt Straif, du CIRC.

« Compte tenu du grand nombre de personnes qui consomment de la viande transformée, l'impact mondial sur l'incidence du cancer revêt une importance de santé publique », ajoute-t-il.

Source:

Des photos et vidéos prises par un drone montrent que des dizaines de milliers de migrants sont en direction de pays européens

* Il y a des centaines de milliers de réfugiés qui sont déjà entrés dans les pays européens et les dizaines de milliers d'autres réfugiés déjà en route, voire des centaines de milliers, sont et seront probablement prêts à tout pour trouver une terre d'accueil. Plusieurs pays ferment leurs frontières et ces migrants, après de très nombreux kilomètres de marche dans une météo souvent exécrable, sont forcés de changer leur itinéraire. 

Le jour où toutes ces personnes en aurons marre, que se passera-t-il? Parce que ce jour viendra. Et que feront les réfugiés qui ont déjà trouvé refuge en Allemagne, en Autriche, et ailleurs, devant l'errance et l'abandon de leurs semblables? Se rebelleront-ils de l'intérieur? Cette crise des migrants est déjà hors de contrôle et je ne peux pas me résoudre à croire que les dirigeants ne savaient pas que ça allait dégénérer. Pour cette raison, je crois que cette catastrophe sociale va très vite atteindre un niveau où éclateront des révolutions civiles sanglantes. J'espère que je me trompe, mais peut-être que cette déstabilisation extrême en Europe pourra servir la gouvernance mondiale...



Le premier ministre de la Slovénie a averti les membres de l'Union européenne de trouver une solution rapidement en disant que ce sera la fin de l'Union européenne telle que nous la connaissons aujourd'hui si rien n'est fait pour gérer la situation.

La Roumanie, la Bulgarie et la Serbie ont tous prévenu qu'ils pourraient fermer leurs frontières si l'Allemagne et l'Autriche cesser d'accepter les migrants. Plus de 680.000 migrants et réfugiés ont traversé l'Europe par la mer jusqu'à présent cette année à partir du Moyen-Orient, Afrique et Asie, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

La décision de la Hongrie de sceller ses frontières a laissé des foules de migrants de sur le côté de la route dans une météo qui se dégrade

De l’ADN humain, et bien d'autres choses, trouvé dans des hot dogs

* Des tissus de foetus sont utilisés dans de très nombreux produits de notre consommation quotidienne, il est donc plus que probable que des déchets humains puissent être récupérés par l'industrie de transformation des aliments. Nous y sommes à "l'industrialisation du cannibalisme" comme nous pouvons le voir dans le film d'anticipation "Soleil Vert", sorti en 1973...

Selon des chercheurs de l’entreprise Clear Food, qui ont testé des échantillons de 345 hot dogs de 75 marques différentes aux États-Unis, 14,4% des hot dogs étaient problématiques d’une façon quelconque.

Ces problèmes incluent la découverte de viande dans des hot dogs étiquetés végétariens, et du porc dans des hot dogs étiquetés kascher.

De plus, le rapport a trouvé de l’ADN humain dans 2% des échantillons, deux tiers de ces échantillons étant étiquetés végétariens.

Pour obtenir ces résultats, Clear Food a utilisé une nouvelle technologie pour examiner la nourriture au point de vue moléculaire, qui peut dévoiler des allergènes et des additifs cachés que d’autres tests de nourriture peuvent manquer.
 
Source:

Une soucoupe volante lumineuse «aperçue» en Russie

* Projection holographique ou vaisseau militaire utilisant une technologie à anti-gravité? Peu importe, il ne s'agit certainement pas de vaisseaux extraterrestres!


Une femme russe affirme avoir vu plusieurs objets volants non identifiés dans le ciel, en Bouriatie, vendredi soir dernier, ressemblant à une entité éclatante en forme de soucoupe, rapporte le Siberian Times.

Située en Sibérie orientale, la Bouriatie est une des républiques de la Fédération de Russie depuis le 30 mai 1923, avec pour capitale Oulan-Oude.

Selon le témoin, l’engin comportait de «vives lumières vertes au milieu, et quelques lumières rouges et bleues, qui formaient un immense cercle lumineux dans le ciel», a-t-elle raconté au quotidien.

La photo prise par cette dernière a rapidement été téléchargée et publiée sur le réseau social VKontakte – la version russe de Facebook.

Selon le Siberian Times, l’ovni aurait été vu par la femme et son fils, ainsi que deux passants. L’objet aurait mystérieusement disparu, puis réapparu avant de disparaître pour de bon. Les témoins auraient également entendu un bruit semblable à celui d’un moteur de voiture.

Les hommes auraient d’abord cru qu’il s’agissait d’un jouet d’enfant ou d’un drone. «Mais, quand la forme est arrêtée juste au-dessus de nous, je n’étais plus capable de parler tellement j’étais abasourdie. Quant aux deux hommes, ils sont allés se cacher derrière le bâtiment voisin», a affirmé la femme.

«Mon fils a eu très peur, m’a attrapé la main et nous nous sommes enfuis. Je ne croyais pas que quelque chose comme ça pouvait exister», conclut-elle.

Un résident de la région soutient qu’il voit régulièrement de mystérieux objets brillants au milieu de la nuit à partir de son balcon. Ce ne serait pas la première fois que des objets volants non identifiés seraient observés à cet endroit.

Le président de l'Union des photographes de Bouriatie, Sergey Konechnykh, a publié en juillet 2009 des photos de points lumineux rouges qu’il a vus au-dessus de la capitale Oulan-Oude.



L'Afghanistan demande des munitions à la Russie

Le président afghan Ashraf Ghani a demandé à Moscou de lui livrer de l'artillerie, des armes légères et des hélicoptères Mi-35, annonce le quotidien américain The Wall Street Journal, citant des haut placés russes et afghans.

The Wall Street Journal, explique que "déstabilisé en raison de l'aggravation de la situation en matière de sécurité, l'Afghanistan  tend la main à son vieil allié et  protecteur, la Russie, alors que le Kremlin cherche à réaffirmer ses positions de poids lourd sur l'échiquier mondial".

La fin de la guerre froide a privé les USA de leur mission

Alors que les États-Unis et leurs alliés ont retiré la plupart de leurs troupes d'Afghanistan — en 2011, il y en avait 100.000 militaires, tandis qu'actuellement il n'en reste que 10.000 — et qu'ils ont réduit leur aide financière,  "la Russie ne manquera pas de saisir l'opportunité", fait remarquer la revue.

D'après la revue, l'intérêt russe d'aider l'Afghanistan pourrait refléter la préoccupation de Moscou par une possible déstabilisation de l'Asie Centrale provoquée par la détérioration de la sécurité en Afghanistan.

Lire la suite: 

Puissant séisme de 7.5 en Asie du Sud, au moins 70 morts au Pakistan et en Afghanistan

KABOUL - Un puissant séisme de magnitude 7,5 a secoué lundi l’Asie du Sud, notamment les montages du nord-est de l’Afghanistan et du Pakistan où l’on recensait au moins 70 morts, selon les premiers bilans.

La secousse, particulièrement longue, a fait s’effondrer ou trembler des bâtiments en Afghanistan, en Inde et au Pakistan, poussant des milliers de gens à se précipiter dans les rues.

Selon l’Institut américain de géologie (USGS), l’épicentre du séisme se situe à Jurm, dans les montagnes reculées du Badakhshan, à l’extrême nord-est de l’Afghanistan, à une profondeur de 213,5 km.

Les premiers bilans faisaient état d’au moins 18 morts en Afghanistan.

Shah Wali Abib, gouverneur du Badakhshan, a fait état d’au moins 400 maisons détruites dans sa province, soulignant les difficultés à communiquer avec la zone en raison des dommages subis par les réseaux de communication.

Lire la suite:

vendredi 23 octobre 2015

Alex Jones s'est présenté dans les bureaux de Google, lors d'un événement, pour dénoncer l'intrusion de la compagnie dans nos vies privées, soit par l'activation de nos webcam, du micro intégré dans les ordinateurs et par l'archivage de toutes nos recherches et liens visités

* Son audace et son arrogance sont amusants. Toutefois, je remarque qu'il s'adresse à son auditoire en la qualifiant de "vous êtes la résistance". Je n'écoute pas ponctuellement les vidéos de Jones, mais j'ai lu et vu beaucoup de son travail au cours des derniers 15 ans et c'est la première fois que je l'entends répéter: "si vous écoutez cette transmission, vous êtes la résistance"!

Je ne peux nier le fait qu'Alex Jones a fait un sacré boulot de journalisme "underground" et qu'il a réussi à se monter un empire médiatique qui n'est pas ignoré par les médias de masse. Toutefois, et c'est ce que je dis depuis plusieurs années, Jones pourrait très bien être l'instrument de ceux qu'ils dénoncent, soit celui qui connecte les "résistants", qui alimente la résistance et qui facilite drôlement le travail des agences de renseignement et des compagnies-espion comme Google!!!


Je me questionne: une carte radar semble annoncer que l'ouragan Patricia pourrait n'être que le prélude à des ouragans bien pires au cours des prochaines heures dans le Pacifique et l'Atlantique

Je ne m'y connais pas vraiment en lecture de carte radar, mais il y a, à mes yeux, une évidence de formations météorologiques extrêmes qui se dessinent vers le 25 octobre. Ouvrez le lien et déplacez le curseur en date du 25 octobre. 

Je remarque qu'un tourbillon s'approche de la zone mexicaine en date du 24-25 octobre, exactement à l'emplacement visé par l'ouragan Patricia. Ce que je n'arrive pas à m'expliquer c'est qu'à l'heure actuelle, la zone ciblée par Patricia sur la carte radar n'est colorée que par une brume de vent. Le tourbillon, qui pourrait représenter l'ouragan, ne touche la terre mexicaine que demain vers minuit. 

Ce qui me parait encore plus étrange, et surtout encore plus inquiétant, ce sont les 2 formations qui arrivent dans le Pacifique et celle dans l'Atlantique. Elles font paraître le tourbillon en approche du Mexique comme une "toute petite perturbation".  Changez le paramètre de vent à pression (menu en bas à droite) et observez ce qui passe...

Est-ce que vous voyez ce que je vois???


Le Mexique menacé par l'ouragan « le plus puissant jamais enregistré »: attendu dans 2 ou 3 heures

Un ouragan de catégorie 5 présenté comme « le plus puissant jamais enregistré » dans l'hémisphère occidental frappera le Mexique au cours des prochaines heures.

Les résidents d'une vaste portion de la côte ouest du pays, où on retrouve aussi bien des villages de pêcheurs que des stations balnéaires, ont placardé leurs maisons et ont fait des provisions vendredi, en prévision de l'arrivée de l'ouragan Patricia.

Patricia génère des vents soutenus de 325 kilomètres/heure, ce qui en fait l'ouragan le plus puissant jamais vu dans l'est du Pacifique ou dans l'Atlantique, a dit Dave Roberts, un spécialiste des ouragans au Centre national des ouragans des États-Unis, à Miami.

La puissance de Patricia est comparable à celle du typhon Haiyan, qui a fait quelque 7300 morts et disparus aux Philippines il y a deux ans, selon l'Organisation météorologique mondiale.

Lire la suite:

La Turquie se prépare à un nouvel afflux de réfugiés syriens à sa frontière: on estime ce nombre de nouveaux réfugiés à 50 000!

La Turquie se prépare à faire face à un nouvel afflux de réfugiés à sa frontière avec la Syrie après l'offensive menée dans le nord du pays par les forces du régime appuyées par l'aviation russe, a-t-on appris mercredi de source gouvernementale turque.

"Pour l'instant, nous n'avons pas recensé de nouvel exode en provenance de Syrie, mais nous sommes prêts à cette éventualité si elle se présente", a indiqué un responsable turc à l'AFP sous couvert d'anonymat.

"Des préparatifs ont été faits pour accueillir ces personnes aux alentours de Kilis", un province turque frontalière de la Syrie, a ajouté ce responsable, précisant qu'un camp de tentes y avait été installé par l'Agence turque de gestion des situations d'urgence (Afad).

Revigorée par l'entrée en scène militaire de son alliée russe le 30 septembre, l'armée syrienne a lancé des offensives dans les provinces de Homs et de Hama (centre) ainsi que dans celle d'Alep (nord), poussant des dizaines de milliers de Syriens sur les routes.

Selon la presse turque, ces populations déplacées sont pour l'essentiel constituées de quelque 50.000 Turkmènes, une minorité turcophone soutenue par Ankara, qui ont fait mouvement vers la frontière turque.

Le régime islamo-conservateur turc a rompu avec le président Bachar al-Assad dès le début du conflit en Syrie en 2011 et accueille aujourd'hui sur son sol quelque 2,2 millions de Syriens qui ont fui la guerre civile dans leur pays. Quelque 250.000 d'entre eux seulement vivent dans des camps, les autres se sont installés dans les grandes villes du pays.

Dimanche à Istanbul, le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu et la chancelière allemande Angela Merkel s'étaient inquiétés de la situation autour d'Alep en redoutant l'arrivée d'une "nouvelle vague de migration" vers la Turquie voisine.

Bruxelles et Ankara négocient un "plan d'action" qui verrait la Turquie s'engager à retenir sur son territoire les réfugiés syriens qui souhaitent se rendre en Europe, en échange d'une libéralisation du régime des visas pour les citoyens turcs et d'un coup de pouce à la candidature d'Ankara à une entrée dans l'UE.

Source:

jeudi 22 octobre 2015

Demain, le 23 octobre, aura lieu un rassemblement devant le siège social du CDC (Atlanta) pour dénoncer la falsification de données au sein de sa division des vaccins

Les militants se tiendront devant le CDC pour exiger des réponses à propos de données qui ont été volontairement dissimulées concernant le lien entre le vaccin rougeole/rubéole/oreillons et l'apparition de troubles neurologiques/autisme.

Un scientifique de haut niveau du CDC, Dr William Thompson, a dévoilé l'an dernier que l'agence a caché et falsifié des données pour rendre le vaccin RRO sûr et efficace.
Vous pouvez lire sa lettre de dénonciation ici:
http://www.morganverkamp.com/august-27-2014-press-release-statement-of-william-w-thompson-ph-d-regarding-the-2004-article-examining-the-possibility-of-a-relationship-between-mmr-vaccine-and-autism/

D'autres dénonciateurs se sont ajoutés pour exposer la corruption au sein de la division des vaccins du CDC:
https://twitter.com/hashtag/CDCWhistleblower

Pape François : la rumeur d'un cancer cerne le Vatican

« Le pape François est atteint d'un cancer du cerveau, une tumeur bénigne qui peut être guérie sans intervention chirurgicale. »  Diffusée par le journal transalpin Quotidiano Nazionale, la nouvelle a fait mercredi 21 octobre le tour du monde. Mais dès les premières heures de la matinée, le père Lombardi, porte-parole de la salle de presse du Vatican, a sèchement démenti la maladie du souverain pontife. « La diffusion d'informations totalement fausses sur la santé du Saint-Père est irresponsable et indigne d'attention. »

Reste que Quotidiano Nazionale ne s'est pas limité à reprendre une rumeur vague et que ses informations sont circonstanciées. C'est l'atterrissage, il y a quelques mois, d'un hélicoptère de la flotte pontificale à l'héliport de l'hôpital de San Rossore, près de Pise, qui a alerté les journalistes. Plusieurs témoins de cet atterrissage ont affirmé avoir vu le professeur Takanori Fukushima et plusieurs membres de son équipe descendre de l'hélicoptère. Le neurochirurgien japonais, qui est une sommité mondiale dans le traitement des tumeurs du cerveau, a d'ailleurs raconté sur son blog avoir fait une visite au Vatican. Enfin, une infirmière de l'hôpital de San Rosso aurait confié que le patient, sur lequel le professeur Fukushima a diagnostiqué une tumeur bénigne, est bien l'évêque de Rome.


Voici le média italien qui a publié cette prétendue rumeur hier:
http://www.quotidiano.net/il-papa-ha-un-tumore-al-cervello-ma-i-medici-dicono-che-%C3%A8-curabile-1.1409328

Lire la suite:
http://www.lepoint.fr/monde/pape-francois-la-rumeur-d-un-cancer-cerne-le-vatican-21-10-2015-1975594_24.php


Grand Ayatollah irakien: « le vrai islam autorise le viol des femmes et la destruction des églises »

* Cet article est direct, vous l'admettrez, parce qu'il dépeint une vérité sans tabou à propos de l'Islam. Cet écrit provient d'un média pro-Israël me direz-vous, mais ce qui m'intéresse ici c'est qu'il ose rentrer au cœur du débat déclenché par l'arrivée massive de réfugiés en Europe et bientôt au Canada.

« Les compteurs intelligents causent le cancer » – Igor Belyaev, chef du laboratoire de radiobiologie de l’Académie des sciences russe

* La nocivité des compteurs «intelligents» reconnue en douce par la Californie
http://quebec.huffingtonpost.ca/andre-fauteux/compteurs-intelligents-nocivite-californie_b_6925440.html

Le docteur en radiobiologie Igor Belyaev s’ennuie du bon vieux temps socialiste. « C’était bien mieux à l’époque soviétique, alors qu’on voulait développer la technologie en se préoccupant de la sécurité des gens. Les normes russes [d’exposition aux radiofréquences ou RF] sont plus saines mais aujourd’hui on les rejette parce qu’aucun téléphone cellulaire ne les respecte », m’expliquait cette sommité en effets des champs électromagnétiques (CEM) en mai dernier à Bruxelles. Belyaev était l’un des conférenciers vedettes (lire sa présentation ici) du 5e Colloque de l’Appel de Paris, tenu à l’Académie de médecine belge, et qui portait sur les hypersensibilités environnementales.

Igor Belyaev n’a rien d’un militant écologiste. C’est plutôt un chercheur de très haut calibre : d’abord ingénieur en physique et dosimétrie des radiations formé à la prestigieuse Académie des sciences soviétique à Moscou, il est également diplômé en génétique. Membre du groupe de travail sur les CEM de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il dirige le laboratoire de radiobiologie de deux académies nationales des sciences, l’une russe (à Moscou) et l’autre slovaque (à Bratislava). De plus, il est professeur agrégé au Département de génétique, microbiologie et toxicologie de l’Université de Stockholm, en Suède, depuis 2004.

En 2010, la revue scientifique Bioelectromagnetics lui a décerné ainsi qu’à ses sept coauteurs suédois le prix du meilleur article qu’elle a publié entre 2005 et 2009. Parue en mai 2006, leur étude a démontré que les RF/micro-ondes émises par un téléphone cellulaire pouvaient provoquer des changements dans l’expression des gènes dans le cerveau de rats. Ces changements modifiaient des protéines essentielles pour la lutte contre le cancer et autres mécanismes biologiques (régulation des neurotransmetteurs, perméance de la barrière hématoencéphalique et production de mélatonine).

Au sortir du colloque de Bruxelles, je me suis entretenu avec lui en marchant dans les rues de la capitale belge et siège du Parlement européen. Une douche de réalisme plutôt glaçante, voilà l’effet de ses propos. « Les CEM, c’est une très petite partie de mes recherches. Personne ne veut financer des études [rigoureuses], j’ai perdu tous mes projets en Suède. Peu importe le pays, ils sont tous gouvernés par les mêmes compagnies. Les compteurs intelligents causent le cancer et les compagnies pharmaceutiques en tirent tous les profits. Mais l’industrie trouvera toujours des centaines de médecins pour dire que ce n’est pas dangereux. » (Pour plus de détails, lire notre dossier Compteurs intelligents : des experts dénoncent la « désinformation flagrante »)

Belyaev venait d’apprendre d’un collègue que la Russie voulait harmoniser ses limites d’exposition aux RF avec les normes adoptées par la majorité des pays occidentaux et qui sont mille fois plus tolérantes. « J’ai été estomaqué de l’apprendre. Il n’y a aucune raison scientifique, ce n’est qu’une décision administrative. En Union soviétique, ça n’aurait pas été possible, ce genre de décision devait être basé sur la science. Ces limites laxistes ne seront jamais reconnues en Ukraine, par exemple. »

Des études bidon
Depuis trois décennies, cet expert des mécanismes biologiques du cancer a publié plus de 70 articles scientifiques, notamment sur les effets des CEM, les dommages et la réparation de l’ADN, les aberrations chromosomiques et les marqueurs moléculaires de la radiosensibilité. Selon lui, pour justifier leur politique de laisser-faire en matière d’électrosmog, les gouvernements, l’industrie et leurs mercenaires ne citent que les études qui font fi des variables physiques et biologiques qui expliquent pourquoi les faibles doses répétées de radiofréquences dans les fréquences des micro-ondes (radiofréquences entre 1 et 300 gigahertz) peuvent être nocives… ou bénéfiques : fréquence, largeur de bande, modulation, polarisation, dose, durée et cohérence du temps d’exposition et de non-exposition, environnement électromagnétique (dont le courant continu terrestre), densité des cellules, génétique, sexe, âge, différences individuelles et autres particularités physiologiques des sujets, présence de métaux lourds et de puissants antioxydants et de capteurs de radicaux libres, comme la mélatonine et le ginkgo biloba.

Ces études « négationnistes » sont presque toujours financées par l’industrie ou un État voulant légitimer les limites d’exposition actuelles¹. Des limites qui, selon Belyaev et plusieurs autres experts, menacent la santé publique car elles ne tiennent compte que des effets thermiques de ces micro-ondes. (Oui, votre four à micro-ondes utilise les mêmes ondes radio que votre cellulaire, téléphone sans fil ou votre tablette Wi-Fi.) Et dès qu’un chercheur soulève la possibilité d’un risque sanitaire (effets non thermiques comme le cancer) découlant de l’exposition prolongée à de faibles doses d’ondes émises par les antennes et les appareils sans fil, le financement de recherches visant à reproduire fidèlement son étude fond comme neige au soleil.

« Différents signaux électromagnétiques provoquent des effets différents, m’a-t-il expliqué. Par exemple, une télécommande ne fonctionne qu’avec des fréquences spécifiques » d’ondes radio ou infrarouges. De même, la thérapie par biorésonance est utilisée par environ 300 professionnels de la santé russes, dont le cinquième sont des médecins. Ils traitent divers problèmes de santé avec diverses radiofréquences et à des doses très précises. « Certaines thérapies ont eu de bons résultats, par exemple dans 70 à 80 % des cas d’ulcères gastriques, alors que d’autres n’étaient pas meilleures qu’un placebo, soit entre 40 et 50 % de succès. » (Lire notre dossier La biorésonance : guérir par les ondes.)

Lire la suite:
https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/les-compteurs-intelligents-causent-le-cancer-igor-belyaev-chef-du-laboratoire-de-radiobiologie-de-l-academie-des-sciences-russe.html#.Vik88_Sv66I.facebook

Rapporté par un média iranien: un colonel israélien a été retenu prisonnier par les forces populaires d'Irak parce qu'il participait à des opérations terroristes de l'État islamique en Irak

* Quelqu'un est-il abasourdi par cette information? Moi, je ne le suis pas!

La sécurité et les forces populaires d'Irak ont retenu captif un colonel israélien, a déclaré aujourd'hui un commandant des forces populaires d'Irak. Il a dit que le nom du colonel est Yusi Oulen Shahak et qu'il fait partie de la brigade d'infanterie israélienne Golani.

Il a ajouté que les autorités compétentes interrogent actuellement le colonel israélien pour tenter de comprendre les raisons de son combat aux côtés des forces de l'État islamique (ISIL) et la présence d'autres agents sionistes parmi les terroristes. Les forces de sécurité irakiennes ont dit que le colonel capturé a déjà fait des aveux choquants.

Plusieurs militants de l'ISIL, arrêtés dans la dernière année, avaient déjà avoué que des agents israéliens du Mossad et de d'autres organismes d'espionnage et de renseignement israéliens étaient présents dans la première vague d'attaques de l'ISIL en Irak, mais aucun agent israélien n'avait été arrêté.

Source:
http://english.farsnews.com/newstext.aspx?nn=13940730000210


Why We Need Swarms Of Autonomous Drones


https://wtvox.com/emerging-tech/why-we-need-swarms-of-autonomous-drones/

En 2025, un enfant américain sur 2 sera autiste selon des scientifiques du MIT

http://themindunleashed.org/2014/10/mit-researchers-new-warning-todays-rate-half-u-s-children-will-autistic-2025.html

http://www.anh-usa.org/half-of-all-children-will-be-autistic-by-2025-warns-senior-research-scientist-at-mit/

Einstein was wrong: First conclusive proof 'spooky' quantum entanglement is real

http://www.abc.net.au/news/2015-10-22/einstein-was-wrong3a-spooky-entanglement-is-real/6876262

Poutine a dénoncé aujourd'hui le "double jeu" et l'hypocrisie des Etats-Unis à l'égard des terroristes

* J'applaudie les propos de Poutine, mais peut-il lui-même affirmer n'avoir jamais manipulé des groupes pour déstabiliser le pouvoir d'un pays?

M.Poutine a dénoncé le "double jeu" des Etats-Unis qui ont manipulé et instrumentalisé des groupes terroristes pour renverser des "régimes indésirables". Selon lui, les armes remises aux membres de l'"opposition modérée" au Proche-Orient sont tombées entre les mains des terroristes.

Selon lui, il n'existe pas de différence entre les terroristes et les rebelles modérés. "Au Proche-Orient, il y a plusieurs groupes terroristes qui se disputent des sources de revenus, il ne s'agit même pas d'une lutte idéologique", a-t-il expliqué.D'autre part, il faut faire la distinction entre le vrai islam et les mensonges diffusés par les extrémistes, à son avis."Si le groupe Etat islamique (EI) prenait le contrôle de la ville de Damas ou de Bagdad, les terroristes en feraient une tête de pont pour lancer une expansion mondiale", a-t-il déclaré. 

Le président Poutine a appelé à libérer la Syrie et l'Irak des terroristes avant qu'ils ne s'emparent d'autres régions."L'opération lancée par la Russie en Syrie est absolument légitime, elle permet de porter une frappe préventive contre les terroristes", a rappelé le président.

"Les Syriens doivent décider eux-mêmes de leur sort avec le soutien de la communauté internationale au lieu d'être soumis à des ultimatums et à un chantage international. Il faut œuvrer pour le rétablissement des institutions d'Etat au lieu de saper les régimes en place dans les zones des conflits", a noté le président Poutine.

"La communauté internationale doit enfin coordonner ses actions avec les gens qui habitent au Proche-Orient", d'après lui. 

Le président russe a exhorté les membres de la communauté internationale à se considérer comme des alliés qui luttent ensemble contre le terrorisme. Il a fait état de progrès enregistrés dans les entretiens internationaux sur la Syrie et l'établissement des contacts entre les militaires de différents pays.Selon M.Poutine, les entretiens russo-américains concernant la lutte contre les terroristes en Syrie avancent dans le bon sens, mais pas si vite qu'on le souhaite.

Sources:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés