Suivez ce blog via Facebook

jeudi 26 novembre 2015

Syrie: Washington "inquiet" du déploiement de missiles antiaériens russes


L'armée russe a annoncé le déploiement de systèmes de défense anti-aériens sur sa base de Hmeimim en Syrie. Une annonce qui inquiète les Etats-Unis, à la tête d'une coalition internationale contre Daesh.

L'annonce par la Russie qu'elle allait déployer des missiles antiaériens dernier cri sur sa base de Hmeimim en Syrie soulève "de sérieuses inquiétudes" chez les militaires américains, selon un haut responsable mercredi.

Moscou a annoncé envoyer ces systèmes de défense antiaérienne S-400 sur sa base près de la cité balnéaire de Lattaquié, dans l'ouest de la Syrie.

Les missiles S-400 ont une portée de 400 kilomètres et représentent une menace éventuelle pour les avions de la coalition emmenée par les Etats-Unis.

"Menace significative pour tout le monde"

"Il s'agit d'un système d'armement performant qui représente une menace significative pour tout le monde", a regretté un responsable militaire américain sous couvert d'anonymat. 

"Nous avons de sérieuses inquiétudes sur les opérations aériennes en Syrie".

Les Etats-Unis sont à la tête d'une coalition d'une soixantaine de pays qui a mené depuis plus d'un an environ 8.000 frappes en Irak et en Syrie contre les jihadistes de Daesh. La Russie bombarde également depuis plusieurs semaines le groupe Daesh ainsi que les opposants au régime de Bachar al-Assad en Syrie, mais dans des zones différentes de celles visées par la coalition.

Russie et Etats-Unis se sont mis d'accord sur un minimum de coopération afin d'éviter tout risque d'accident entre pilotes des deux pays, mais la perspective de voir des batteries de missiles antiaériens déployées en Syrie n'est pas faite pour rassurer le Pentagone.


Un autre responsable américain, qui s'exprimait également sous couvert d'anonymat, a toutefois estimé que les missiles russes ne devraient pas affecter les vols de la coalition: "Nous n'allons pas nous immiscer dans les opérations russes et ils ne vont pas perturber les nôtres". Ce responsable a aussi noté que la Russie avait livré plus de 30 chars T-90 et T-72 à Lattaquié. On ne sait toutefois pas s'ils seront utilisés par des forces russes ou s'ils seront mis à la disposition de l'armée syrienne.

Lire la suite: 
http://www.bfmtv.com/international/syrie-washington-inquiet-du-deploiement-de-missiles-antiaeriens-russes-933015.html

1 commentaire:

  1. J’espère que la Russie va donner une leçon au monde entier....
    N'oubliez pas que Poutine chamboule le système de la coalition DAESH... La majorité des combattants de cette organisation sont des salariés..Nombreux sont ceux qui sont payer pour combattre ..Payés en car, en dollars US avec l'argent du pétrole qui sont a un million de dollars et plus par jour vers la Turquie... Le financement est maintenant perturber par les russes et de nombreux salariés djihadistes ont du mal a recevoir leur salaire... Je ne crois pas du tout a l'avion Russe qui est entrer dans l,espace Turque...La Turquie a servit un avertissement aux Russes qui bombarde les convois de pétrole et perturbe le cycle a Racca des agents de DAESH. qui commandent et relaient l'argent vers le terrain pour payer les troupes... Qu'on se le dise..Tres peu se battent pour rien, la majorité étant des salriés payés en dollars US.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés