Suivez ce blog via Facebook

lundi 23 novembre 2015

L’Iran simule la bataille d’al-Aqsa

* Un scénario qui pourrait, un jour, s'incarner en une vraie et gigantesque bataille: la bataille d'Armageddon.



Lors d’un entrainement militaire, les forces armées des Gardiens de la Révolution ont simulé une bataille de la libération de la mosquée al-aqsa qu’ils ont prise d’assaut lors de l’exercice.

120 brigades de la Basij, l’unité paramilitaire des Gardiens de la révolution ont participé à l’exercice vendredi en dehors de la ville sainte de Qom dans le centre de l’Iran.

Les opérations symboliques ont été soutenues par des hélicoptères de la Garde, des drones et des avions Tucano qui ont bombardé des positions ennemies hypothétiques avant que les troupes terrestres ne capturent la réplique de la mosquée au sommet du Mont du Temple reconstitué pour les besoins de l’exercice.

C’est une erreur commune, de confondre la mosquée al-aqsa et le dôme du rocher et les Gardiens de la révolution sont également tombés dans le panneau puisque la maquette était bien celle du dôme du rocher et c’est sa réplique qui a été « libérée » en lieu et la place de la mosquée voisine. Les photos officielles ont montré l’une des troupes entrain d’atteindre le sommet de la coupole et agitant un drapeau iranien et un drapeau de couleur rouge, symbole du martyre.

Ce lieu Saint du judaïsme surmonté de cette mosquée a été au cœur de semaines de troubles entre Israël et les Palestiniens. Les musulmans appellent l’endroit le Noble Sanctuaire, la mosquée al aqsa étant le troisième lieu saint de l’islam après La Mecque et Médine en Arabie Saoudite. Les Juifs vénèrent l’endroit appelé le Mont du Temple – vestige des célèbres temples bibliques et le site le plus saint dans le judaïsme.  Et la communauté internationale appelle volontiers erronément l’endroit l’esplanade des mosquées.

Le nouveau cycle de violences a été déclenché en partie par des rumeurs selon lesquelles Israël aurait comploté pour prendre possession du site – une accusation qu’Israël nie avec véhémence. Les affrontements ont éclaté à l’extérieur de la mosquée en Septembre et se sont propagés rapidement à travers Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Le Gen. Amir Ali Hajizadeh, qui dirige la division aérospatiale des Gardiens de la révolution a dit avoir déployé le Shahed-121, ou ‘Witness 129’ (témoin)-, des drones pendant les exercices. Le drone, dévoilé en 2013, a une portée de 1.700 kilomètres (1.050 miles), une capacité de vol sans escale de 24 heures et peut transporter huit bombes ou des missiles.

Mais l’exercice semble être en grande partie organisé pour le spectacle. Les Commandants iraniens n’ont pas révélé comment ils comptait s’y prendre pour être en mesure de déployer un grand nombre de forces au sol contre Israël, situé à 1.600 kilomètres (1.000 miles), ou surmonter la puissance de l’armée israélienne technologiquement très avancée.

L’Iran, ennemi juré d’Israël, exprime souvent sa solidarité avec les Palestiniens et marque son calendrier célèbre même une journée dédiée à Jérusalem appelé  « Jour de Jérusalem » chaque année le dernier vendredi du mois de jeûne du Ramadan. L’Iran ne reconnaît pas Israël, appelle à sa destruction et soutient les militants anti-israéliens à travers le Moyen-Orient.

Sources:
http://jforum.fr/2015/11/liran-simule-la-bataille-pour-liberer-al-aqsa-video/#0EdiZGWahH6c7rle.99

https://www.washingtonpost.com/world/irans-republican-guard-simulates-capture-of-jerusalems-al-aqsa-mosque/2015/11/21/4f3c9bf8-909a-11e5-ae1f-af46b7df8483_story.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés