Suivez ce blog via Facebook

jeudi 29 octobre 2015

L'envers ou les travers de la crise des migrants: le président de la République tchèque, Milos Zeman, a affirmé que les migrants ne sont pas tant désespérés et dans le besoin, mais qu'ils sont économiquement aisés et qu'ils se servent de leurs enfants afin de gagner la sympathie de l'Europe

Le président de la République tchèque a accusé les migrants et des réfugiés "avec des iPhones" d'exploiter leurs enfants pour obtenir l'asile dans l'UE. Ses propos arrivent après que le chef des droits humains des Nations Unies ait accusé Prague de maintenir les migrants et réfugiés dans des conditions lamentables. Milos Zeman a accusé des réfugiés d'être riches et de risquer la vie de leurs enfants en traversant la Méditerranée en vue de les utiliser pour obtenir un droit de séjour en Europe.

Lire la suite (anglais):

1 commentaire:

  1. "des réfugiés "avec des iPhones""

    Cela a été pas mal repris des les médias de propagande d’extrême droite, alternatifs ou non. Alors qu'en fait, il y a eu pour une part d'hoax, une autre de sophisme, ou paralogisme. Pour résumer : mauvaise déduction, ou mauvaise foi.

    A mes yeux, au niveau informatif, journalistique, le plus pertinent dans ses analyses sur la crise migratoire, qui s'intéresse aux causes et effets, et à des potentielles solutions, c'est Michel Collon avec Investig'Action.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés