Suivez ce blog via Facebook

lundi 14 septembre 2015

L'Allemagne repousse les réfugiés derrière ses frontières

* Le monde s'est tout à coup senti choqué par l'image d'un petit enfant étendu mort sur la plage, mais des centaines de milliers d'enfants, de femmes et d'hommes sont forcés de subir et de fuir la folie meurtrière des commandos de Satan depuis des mois et des années! Pourquoi cette soudaine prise de conscience? Il ne s'agit pas d'un éveil des consciences, mais plutôt du résultat programmé d'une campagne médiatique qui tente de nous rallier à la volonté humanitaire de secourir les demandeurs d'asile.

Malgré que je trouve extrêmement désolant de voir toutes ces pauvres personnes errer pour retrouver un peu d'espoir, je continue de croire que la crise des réfugiés est et sera un cheval de Troie pour tous les pays d'accueil, une situation de crise qui évoluera, je crois, vers "la grande et terrible invasion"...

Après avoir accueilli plusieurs dizaines de milliers de personnes durant le week-end, l'Allemagne fait volte-face en voulant juguler le flux de réfugiés.

Les uns respirent pendant que les autres soupirent. Moins de 24 heures après l'annonce de l'Allemagne de réintroduire des contrôles à ses frontières avec l'Autriche, l'ambiance a changé du tout au tout à la gare de Munich. Les volontaires qui distribuaient à la va-vite des jouets et des vêtements aux milliers de demandeurs d'asile qui arrivaient chaque jour par train depuis une semaine se croisent les bras. Des piles de boîtes en plastique remplies de couches, de pantalons et de peluches ont été entassées près d'une montagne de couvertures bien pliées. Des dizaines de bouteilles d'eau ont été alignées sur une table devant laquelle personne ne passe. Les photographes et les caméramen cherchent désespérément une « image » à envoyer à leur rédaction.

Les tentes installées devant l'une des sorties de la gare sont toujours là, tout comme les ambulances, mais aucun arrivant ne vient se faire enregistrer auprès des autorités ou demander de l'aide à un médecin. Les sans-abri ont retrouvé leurs vieilles habitudes sur les marches où les badauds venaient il y a quelques jours encore applaudir les familles de réfugiés en provenance de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan. Les autocars censés récupérer les demandeurs d'asile pour les conduire vers les centres d'accueil de la ville ont disparu, tout comme la plupart des voitures de police postées là pour éviter d'éventuels débordements. Difficile de croire que ce week-end, plus de 19 000 personnes sont arrivées dans ce lieu aujourd'hui désert.

Source:

6 commentaires:

  1. Depuis quelques jours, je pensais la même chose, je me disais que cà ressemblait à un Cheval de Troie.....J'aimerais me tromper quelque fois !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Isabelle,
    Votre analyse est la bonne, c'est un cheval de troie
    Voici 1 lien et une analyse qui vous permettront d'apprécier cela :
    Pour l'analyse, dépassant le nombre de caractères, je vous l'envoie en plusieurs fois

    Merci de les diffuser si possible, c'est très très important...............
    http://pointdebasculecanada.ca/nous-serons-votre-cheval-de-troie-mohamed-sabaoui-sociologue-algerien-naturalise-francais/


    La Hijra: un "cheval de Troie"
    moderne...ou la doctrine islamique de
    l’immigration silencieuse et
    conquérante.
    Une stratégie de conquête vieille de 14 siècles.
    Qui sont les 450 migrants du cargo arraisonné en Italie ?
    Les « réfugiés » ont tout perdu : véritable foutaise. –
    Les reportages se succèdent pour décrire leurs terribles
    conditions de vie. Ils ont à peine de quoi se nourrir.
    La moitié des 22 millions de Syriens vit avec moins de 2
    dollars par jour depuis 2 ans : pipo !!!
    Alors comment auraient-ils entre 3 000 et 5 000 dollars pour
    payer les passeurs ?
    C'est ce que certains d'entre eux ont déclaré aux journalistes
    présents pour les accueillir.
    Et si un état très riche finançait plutôt le voyage de ces
    djihadistes déguisés en réfugiés pour effectuer leur invasion ?

    RépondreSupprimer
  3. La Hijra, suite :
    Qui sont les plus persécutés, en Syrie et en Irak ?
    Ce sont les Chrétiens,les Yezidis, les femmes, les vieillards,
    les enfants.
    Y a-t-il des Chrétiens, dans les cargo qui «s’échouent » sur
    les côtes italiennes ?
    Non, il y a essentiellement des musulmans bien portants et
    robustes.
    Ce sont des soldats déguisés en civil mais personne n'est
    dupe. La grande majorité, ce sont des hommes seuls.
    Calais en est le témoin le plus manifeste.
    Il n'y a presque pas d'enfants, de femmes ou de vieillards.
    L' ONU parle d’un million d’enfants n' ayant pas même une
    couverture à se mettre sur le dos pour affronter l’hiver, alors
    que des « passeurs » auraient 2 ou 3 millions de dollars pour
    acheter des cargos et les abandonner ensuite, comme
    dernièrement ?
    Et ces passeurs seraient maintenant devenus marins,
    capitaines, mécaniciens.
    Ils auraient appris à faire naviguer les cargos qu’ils
    abandonnent ensuite ?
    L’Ètat Islamique a d’énormes ressources financières, des
    banques, des puits de pétrole.
    Pour quelles raisons se priveraient-ils d’affréter des
    "chevaux de Troie", et de faire embarquer plusieurs milliers
    d'islamistes qui attendront patiemment en Europe les ordres
    pour passer à l'action et perpétrer des sabotages et des
    assassinats de Chrétiens ???
    Tout le monde connaît cette histoire qui fut l’épisode final de
    la guerre de Troie, et que l’on pourrait parodier ainsi : « Ne
    pouvant rentrer anonymement en Europe après avoir
    combattu auprès de l'Etat Islamique, des guerriers
    musulmans furent déguisés en réfugiés et cachés dans des
    grands bateaux voguant sur la Méditerranée. Arrivés sur les
    côtes italiennes, ils furent accueillis comme un cadeau des
    dieux : ils offraient une nouvelle occasion aux Européens de
    réparer leurs « abjects crimes coloniaux » en ouvrant les
    bras aux défavorisés.
    Cette ruse entraîna la chute de l' empire. »
    Quel homme politique, quel journaliste aura le courage de
    soulever cette question ???
    Nos services secrets sont-ils au travail ?
    Rien n'est moins sûr !
    Mais pour la CIA le doute est levé !
    "Des miliciens de l’Etat Islamique viennent en Europe
    déguisés en réfugiés", selon des sources de services secrets
    américains.
    Si l'invasion musulmane de l’Europe se poursuit au rythme
    actuel, d'ici quelques décennies, les cimetières seront les
    seuls endroits où les Chrétiens, les Juifs et les autres, non
    musulmans ...seront majoritaires.
    Le Qatar est un des pays musulmans des plus extrémistes,
    ce que tous les intellectuels savent parfaitement.
    Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant,
    l'ambassade du Qatar actuellement en construction dans une
    de nos plus belles avenues bruxelloises, avenue Franklin
    Roosevelt, y a prévu aussi une mosquée de 600 places ! !

    RépondreSupprimer
  4. La Hirha, suite et fin :

    Or, le ministère des Affaires étrangères a, non seulement
    refusé d'approuver ce financement, mais il a également
    répondu au Centre islamique Tawfiiq "qu'il serait paradoxal
    et contre nature d'accepter ces financements venant d'un
    pays qui n'accepte pas la liberté religieuse.» dans son
    propre pays.
    Encore une nouvelle qui nous parvient par le net. Elle est
    pourtant transmise par toutes les agences de presse
    étrangère, mais apparemment sur une fréquence que les
    services audiovisuels européens ne reçoivent pas... et ne
    diffusent donc pas !!!
    Alors diffusons ! Soyons des acteurs concrets: Avec un seul
    envoi de ce mail à cinq contacts, (soit 30 sec. de votre
    précieux temps), nous serons chacun à l'origine, dans 3
    mois, d' 1 million de mails ou de personnes averties, et 48
    millions en 6 mois !
    Cela contribuera peut-être à ouvrir les yeux de nos propres
    gouvernants collabos et complices de ces invasions...
    Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr
    Støre avait en son temps dans un cas similaire déclaré au
    journal VG :
    «Nous aurions pu simplement dire non, le ministère
    n'approuve pas, mais nous avons profité de l'occasion pour
    ajouter que l'approbation serait paradoxale, tant que vouloir
    établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera
    considéré comme un crime passible de décapitation".

    Remarque: une autre mosquée est également en
    construction à Court-Saint-Etienne.
    Essayez de construire une église ou un centre laïque au
    moyen orient ou en Orient islamique.
    Ils se donnent le droit de détruire tout ce qui est autre que
    l'Islam (Chrétiens, Coptes, Juifs, laïques et même
    Bouddhistes, etc.) dans leur pays mais envahissent nos pays
    occidentaux avec leurs mosquées, et leurs minarets.
    Comment l'urbanisme approuve-t-il de tels édifices ???

    RépondreSupprimer
  5. Une des principales choses auxquelles nous devrions réfléchir est que si un migrant ou un réfugié n’était préoccupé que par sa sécurité, pourquoi ne pas franchir la frontière la plus proche où il serait en sécurité au lieu de mener des milliers de migrants illégaux vers une même destination comme l’Allemagne. Après tout, que faites-vous lorsque 800.000 personnes ne parlent pas votre langue et ne comprennent pas votre culture ? Ne serait-il pas plus logique que les migrants se dirigent vers des territoires sûrs ayant une culture qui leur est familière. Il est dans la nature des choses que se pose non seulement le risque d’une menace extérieure mais également celui du rejet par la société de l’intégration dans une telle culture nouvelle. Ce qui est alarmant est que ces réfugiés rejettent souvent la nourriture et l’eau qui leur sont fournies pendant leur voyage vers l’Allemagne. Cela ne devrait pas passer inaperçu et pourtant peu nombreux sont ceux qui notent l’importance de ce genre de comportement !

    Les ROSO (Renseignements de source ouverte – en anglais OSINT) et les publications des médias sociaux suggèrent fortement et indiquent clairement qu’il ne s’agit pas du tout d’une crise migratoire et que seuls 20% des migrants pourraient être en grande difficulté. Plus de 70% sont des hommes alors qu’il n’y a que 5% de femmes et d’enfants.On pourrait argumenter et dire que ce sont malgré tout des migrants, cependant un migrant ou un réfugié aurait toujours des papiers d’identité sur lui dans la plupart des cas alors que dans le cas présent nombreux sont ceux qui n’ont pas de papiers. Les données de la Seconde Guerre Mondiale indiquent fortement que ce serait exact étant donné que beaucoup de ceux qui avaient fui l’Europe étaient effectivement porteurs de papiers d’identité en fuyant l’holocauste. Comme il n’existe pas de bases de données officielles pour vérifier les migrants actuels et que rares sont ceux qui ont des papiers d’identité et qui racontent leur histoire, la délivrance aveugle de pièces d’identité pour résider temporairement dans l’Union Européenne contrevient à plusieurs traités et protocoles de sécurité de l’Union Européenne.

    Ceci augmente énormément le risque sécuritaire de l’Union Européenne dans son ensemble, et on pourrait se demander s’il ne faudrait pas abolir définitivement les frontières étant donné que la plupart de la population légitime est dans l’obligation de produire leurs documents d’identité en passant la frontière. L’ironie est que toute personne voyageant d’Europe vers des pays du Moyen-Orient, y compris la Syrie, ne passera jamais la frontière sans présenter un passeport en règle. On devrait se poser la question quant aux mobiles de ceux qui ont créé cette conception erronée en admettant qu’il ne s’agissait que de faire entrer des réfugiés. Le but des Nations Unies est précisément de s’occuper de ce genre de sujets alors que maintenant elles se contentent de rester assises sur leurs bancs en observant le risque sécuritaire croissant qui menace l’Union Européenne.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés