Suivez ce blog via Facebook

vendredi 5 juin 2015

Les États-Unis ont été victimes d’un piratage d’envergure qui a entrainé l’exposition des données personnelles de près de quatre millions de travailleurs du gouvernement fédéral: les autorités gouvernementales croient que la Chine est responsable de ce piratage

* Quel intérêt pourrait avoir la Chine à recueillir les données personnelles de travailleurs du gouvernement fédéral?

L’attaque aurait été perpétrée à partir du mois de décembre dernier contre l’Office of Personnel Management (OPM), l’organisme gouvernemental chargé de l’embauche et de la gestion de l’effectif du gouvernement. Il s’agit de la seconde attaque importante dont est victime l’organisme. La première attaque avait eu lieu il y a moins d’un an.

Selon le Washington Post, qui cite des responsables américains qui ont souhaité garder l’anonymat, l’OPM aurait détecté une activité malveillante sur ses systèmes d’information à partir du mois d’avril. Le Département de la sécurité intérieure a conclu après enquête au mois de mai que les données de l’organisme avaient été compromises.

Dans un communiqué, l’OPM a fait savoir que les données de près de quatre millions de travailleurs (anciens et actuels) auraient été compromises. Il s’agit des informations concernant l’évaluation du personnel, l’attribution des taches, les numéros de sécurité sociale, etc. Les personnes affectées seront informées à partir du mois de juin. L’OPM n’exclut pas que d’autres comptes compromis soient identifiés, et envisage de les dédommager à hauteur de 1 million de dollars en cas de fraude et de vol d’identité, à l’issue de l’enquête.

Lire la suite:
http://www.washingtonpost.com/world/national-security/chinese-hackers-breach-federal-governments-personnel-office/2015/06/04/889c0e52-0af7-11e5-95fd-d580f1c5d44e_story.html

2 commentaires:

  1. et les éléphants sont roses comme la lune

    RépondreSupprimer
  2. ça veut dire qooi "compromises"... que leur est-il arrivé à ces données : copiées, modifiées, rendues inutilisables ?

    Quelque part ça fout la gabegie (le désordre) si un très grand nombre de données concernant les personnes travaillant au gouvernement sont modifiées, rendues inutilisables... mais est-ce le cas ? ou autre chose ?

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés