Suivez ce blog via Facebook

dimanche 7 juin 2015

Le paiement biométrique... monnaie courante d'ici 2020


Payer au moyen d'une empreinte digitale, c'est possible aujourd'hui déjà. Mais s'il n'en tient qu'à Mastercard, le contrôle des paiements par la voix, le doigt ou le selfie deviendra tout à fait normal dans quelques années.

L'entreprise de cartes de crédit déploiera la prochaine génération de solutions d'authentification biométriques à partir de 2016. A l'horizon 2020, elle s'attend à ce que ces solutions soient absolument entrées dans les moeurs pour le contrôle des paiements.

"Il s'agira d'une réelle avancée pour les clients. Un balayage du doigt est quand même plus agréable qu'un login sur un petit écran", déclare Chris Kangas, senior business leader Contactless Payment Solutions chez Mastercard Europe. Et d'évoquer dans un premier temps la reconnaissance vocale, celle des empreintes digitales et du visage, mais cela ne s'arrêtera probablement pas là.

"Les essais vont bon train pour l'instant", affirme Kangas à Data News. "Et ce, tant chez les services de paiement propriétaires tels Apple Pay et Samsung Pay que chez les institutions de paiement générales. "Avec Apple, nous avons par exemple des contacts bien avancés en vue de déterminer si les empreintes digitales sont suffisamment sûres pour le paiement. La dernière chose que l'on souhaite lire dans la presse, c'est qu'un tel système a été piraté et que des consommateurs ont ainsi été spoliés."

Dans la pratique, ce genre de confirmation biométrique sera rarement le seul moyen utilisé. En coulisses, les entreprises de paiement examineront également les habitudes des clients. Quiconque commande tous les mardis un café dans une gare, ne devra même peut-être pas devoir confirmer pour pouvoir payer. Mais si une transaction s'effectue sur votre compte de paiement à partir d'un autre appareil ou en cas d'un montant anormalement élevé, il se peut qu'un scan ou un code pin soit encore requis.

Et ce, même s'il est possible qu'en Europe, l'on doive toujours conserver sous la main un code pin ou un mot de passe, simplement parce que la loi sur les paiements l'exige. C'est ainsi que les banques centrales européennes planchent actuellement sur des directives d'authentification des achats en ligne et mobiles. Elles décideront donc si (et pour quels types de paiement) nous devrons utiliser un code pin, un mot de passe ou une partie de notre corps.

Sources:
http://datanews.levif.be/ict/actualite/le-paiement-biometrique-monnaie-courante-d-ici-2020/article-normal-398435.html
http://www.biometricupdate.com/201506/biometrics-will-be-main-banking-identity-authorization-method-by-2020-says-report

3 commentaires:

  1. Aura t on un code barre associé aux caractéristique biométriques ? Ce code barre porte le nombre 666. Pour vous Isabelle est ce la marque de la bête dans l'Apocalypse ? Doit on accepter ou refuser ce système sous peine de damnation éternelle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La marque dont il est question dans l'Apocalypse sera portée "sur la main droite ou sur le front". Les paiements biométriques se feront par nos empreintes digitales, par un scan des veines de notre paume de main, de notre iris, etc. Tout ceci n'implique pas qu'une marque "extérieure" nous soit imposée. Je crois que la marque dont il est question dans l'Apocalypse sera un marqueur biogénétique, c'est à dire qu'il servira à identifier les individus (classe sociale, état psychologique, appartenance politique, ...), à cerner les "indésirables" (militants anti-gouvernement, les non-vaccinés, etc.), à induire des changements d'humeur, de comportement et des mutations génétiques.

      La masse acceptera sans broncher le paiement biométrique. La "marque", insérée sur la main droite ou sur le front", sera obligatoire après qu'un ou des événements produisant une hystérie collective se seront produits. Alors, les gens se verront contraints par des mesures de "protection et de sécurité" pour le bien commun et la masse n'offrira plus de résistance à cette étape. Les récalcitrants, parce qu'il y en aura, seront pourchassés, dénoncés, emprisonnés et mis à mort.

      Dieu nous a prévenu que toutes ces choses allaient se produire , les Écritures bibliques sont très explicites sur le déchaînement des forces des ténèbres. Je dois avouer que le programme n'est pas joyeux, pas du tout même, mais Dieu nous a averti pour que nous protégions notre âme et notre esprit de toutes ces manigances du diable, pour que nous nous tenions debout avec la force et courage parce que c'est cela sa promesse, de nous garder (jamais d'épreuves au-delà de nos forces) jusqu'aux jours de la fin. Après les jours de détresse, ceux et celles qui auront accepté d'être enfant de Dieu, parce que nous aurons toujours le choix, recevront la vie éternelle, là où il n'y aura plus de souffrances ni d'injustices.

      Supprimer
  2. C'est claire qu'on y approche et plus vite que ce qu'ils disent. Quand je voies le conditionnement des masses à accepter ces conneries, ça me fait halluciner.
    Déjà certains utilisent leur empreinte pour déverrouiller leur téléphone.
    Après il y a mon chef qui me demande de bosser sur un projet de mise en place de géolocalisation des objets dans l'utilise via le RFID. Ca commence à me faire peur tout ça.
    J'ai hate de quitter cette boite pour autre chose de plus humain, ou l'informatique peut encore servir à autre chose qu'à nous asservir.
    Après, je me reconverti, mais tous les métiers sont corrompus, même le paramédical :(

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés