Suivez ce blog via Facebook

jeudi 14 mai 2015

Une nouvelle espèce humaine pourrait avoir été découverte à Taïwan


A giant mystery: 18 strange giant skeletons found in Wisconsin - Sons of god; Men of renown

Ceci est une mâchoire!

Ce pêcheur taïwanais opérant au large des îles Penghu, entre Taïwan et la Chine, ne se doutait pas de la portée de sa découverte lorsqu'il a revendu à un antiquaire une énigmatique mandibule remontée en 2008 dans ses filets. Une trouvaille de nature à remettre en question l'histoire de l'évolution de l'homme. Les chercheurs du musée des Sciences naturelles de Taïwan sont formels: ce morceau de mâchoire inférieure droit n'appartiendrait à aucune espèce humaine connue à ce jour.

Selon les scientifiques taïwanais, japonais et australiens qui l'ont étudiée pendant quatre ans, la mandibule en bon état de conservation se distingue nettement de celle des autres groupes humains. Baptisée «Penghu 1», elle est pourvue de quatre dents complètes, deux molaires et deux prémolaires, qui pourraient avoir été celles d'un adulte d'environ 1,60 mètre. Le possible trésor de l'humanité a été confronté à des restes de différentes espèces, dont Homo sapiens, Neandertal et Homo habilis, et ne correspondait jamais totalement. Cet homme primitif aurait également une origine différente de celle des Homo erectus, les plus anciens hommes jamais découverts en Asie. «Ce que nous pouvons dire, c'est que ce fossile est clairement différent de celui des populations Homo erectus du nord de la Chine et de Java que nous connaissons», assure Yousuke Kaifu, paléoanthropologue au musée national de la nature et des sciences du Japon. 

Lire la suite:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés