Suivez ce blog via Facebook

jeudi 28 mai 2015

Mother Jones (article de 1998): "L'utilisation de pesticides À L'INTÉRIEUR des avions peut rendre le vol dangereux pour votre santé"... USA Today (article du 13 mai 2015): "Est-ce que les passagers doivent s'inquiéter à propos des pesticides vaporisés DANS les avions?"

* Candide pense: "C'est pour notre sécurité qu'on pulvérise autour de nous des pesticides et insecticides, c'est en vue d'éradiquer des moustiques et des bêtes porteurs de maladies épidémiques: la contamination du système respiratoire et les dommages neurologiques potentiellement causés par ces arrosages sur les voyageurs ne sont que des effets latéraux...
 
 

Mother Jones (1998):
 
"Plusieurs grandes compagnies aériennes américaines, dont American, Continental, Delta, TWA et US Airways, confirment qu'elles utilisent des pesticides «régulièrement» ou «occasionnellement», mais elles refusent de divulguer quels types de pesticides sont utilisés."
 
"Nous pulvérisons parce qu'il y a une possibilité que les insectes et les rongeurs puissent monter à bord", affirme Doug Killian, directrice des communications de la compagnie Northwest. "C'est pour la sécurité de nos passagers".
 
 
USA Today (2015)
 
"En fait, cette «désinsectisation» se produit tous les jours dans tous les pays du monde entier. Et, oui, même les compagnies aériennes des États-Unis se livrent à certaines formes de cette pratique, bien que la pulvérisation EN GÉNÉRAL se fait lorsque les passagers ne sont pas à bord.
 
"Les méthodes utilisées pour désinsectiser peuvent varier selon la destination et la compagnie aérienne. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation de l'aviation civile internationale ont établi deux méthodes principales:
 
1) la pulvérisation d'insecticides en aérosol dans la cabine PENDANT que les passagers sont à bord;

2) le traitement des surfaces intérieures de l'avion avec un résiduel d'insecticide lorsque les passagers ne sont pas à bord.
 
Une troisième méthode, souvent utilisée au Panama et aux Samoa américaines, consiste à pulvériser la cabine lorsque les passagers ne sont pas à bord.
 

1 commentaire:

  1. Pas surprenant d'autant plus que les avoins sont considérés comme étant l'endroit le plus contaminés pour le humains. Les microbes viennent de partout, votre voisin de siège, le chauffeur de taxi qui a mis vos bagages dans le taxi jusqu'au petit moustique qui débarque tout droit d'un autre continent. Pratique l'avion mais avec son lot de conséquences.
    à plus
    MSt-Francois

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés