Suivez ce blog via Facebook

jeudi 9 octobre 2014

Une soixantaine de personnes sont retenues en quarantaine dans un immeuble de Paris parce que 4 de ces personnes sont soupçonnées de porter le virus Ebola

* Duncan du Texas est mort, l'infirmière espagnole est en danger de mort et plus de 80 cas suspects sont actuellement sous observation. Imaginez un peu le foutoir dans lequel nous serons très bientôt. Sans tomber dans une paranoïa inutile, devant une flambée des cas d'infections et des mortalités, il deviendra de plus en plus nécessaire de calculer nos déplacements puisque nous serons en contact avec des gens potentiellement infectés, d'une part, et nous risquerons de nous faire appréhender par les autorités qui elles croiront que nous le sommes. Je ne sais pas si vous commencez à saisir les implications gigantesques de cette pandémie en devenir, mais ce sera une onde de choc comme jamais nous l'avons vécue dans nos sociétés confortables et tranquilles. Si vous n'avez pas prévu d'avancer quelques pions sur votre échiquier personnel, il est temps de bouger avant de vous retrouver échec et mat!

http://m.thelocal.fr/20141009/ebola-paris-france?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

4 commentaires:

  1. relax miss ce n'est qu'une goûte d'eau dans un océan,ils jouent avec la peur, c'est tout. Ne perdez pas votre foi à cause des démons qui vous fait des mauvais tours? hmmm?

    RépondreSupprimer
  2. C'est la peur qui rend malade, j'ai décidé il y a maintenant 10 ans que la maladie n'existait que parce que l'on y croit , depuis je ne suis plus jamais allé voir un médecin est tout vas bien , finalement c'est lui qui nous rend malade puisqu'il nous l'annonce ,bien sur je fait attention à ma nourriture et à ma forme.

    RépondreSupprimer
  3. C'est lamentable ,comment Obama fait des lois pour sécuriser les aéroports contre cette maladie que vous pouvez couver 15 jours ,inimaginable la connerie humaine qui peut croire ,à cela quant-on sait le cancer au lieu de chercher quel sont les causes ,pour nqu'il ne se propage pas ,on cherchent les soins chimio ext ,c'est à dire RIEN ,on laissent courir ce calvaire pour de très nombreux malades ,Je me rappelle pour la grippe aviaire ,mes petites nièces accourir le matin dans ma chambre ( nous allons tous mourir ,) C'est quand même triste d'être dirigé par des pantins pareil

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés