Suivez ce blog via Facebook

jeudi 9 octobre 2014

Le directeur de "l'Institut national américain de l'allergie et des maladies infectieuses", le Dr. Anthony Fauci, a déclaré: "Nous pourrions avoir à vacciner des pays entiers pour arrêter l'épidémie d'Ebola" (anglais)

* Des vaccins expérimentaux sont en cours de développement ou bien, ils sont déjà préparés depuis un bon bout de temps considérant que le brevet du virus Ebola ainsi que tous les brevets des vaccins Ebola sont détenus par le gouvernement américain. Big pharma se prépare à se remplir les poches à coups de milliards, encore une fois, et les dommages post-vaccinaux risquent d'être terrifiants, peut-être encore plus que la mort elle-même! Je rappelle qu'il y a, parmi combien d'autres, 800 enfants européens qui souffrent de la narcolepsie (grave maladie du sommeil) suite à la vaccination contre la grippe H1N1, vaccin "pandemrix" développé par le géant pharmaceutique GSK...

Source:
http://www.modernhealthcare.com/article/20141006/INFO/310069975/experts-starting-to-admit-it-may-take-vaccine-to-stop-ebola-in-west 



3 commentaires:

  1. Vous vous souvenez du film VIRUS ( avec Dustin Hoffman) ? L'histoire d'un virus qui vient d'un pays africain ( transmise par un singe ) et qui paralyse tout les Etats-Unis, forçant le gouvernement a instaurer la loi martiale et mettre en quarantaine la quasi majorité de la population américaine? Drôle de coïncidence quand le cinéma précède la réalité, non? Non, c'est toujours ainsi...

    RépondreSupprimer
  2. LE PACTOLE POUR LES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES!!!! PEUT-ETRE TOUTE LA PLANETE!!! LEUR REVE ENFIN DEVENU REALITE!

    RépondreSupprimer
  3. Et voila, et bwana, hallalouya !
    Bon, je vais préparer ma sulfateuse.
    Des gens nous font une guerre bien plus qu'économique.
    C'est une guerre totale à la seule différence c'est que c'est une guerre non conventionnelle, sans armée, sans mort mais une guerre à mort.
    Donc, voici mon shoa. Soit c'est moi, soit ce sont eux.
    Je n'ai plus le droit de vouloir prétendre rêver. Le moment est venu de repérer mes cibles. Il me faut agir vite et fort et je serai le vainqueur.
    Comme le disait Philips Utah "Le monde ne se meurt pas, il est en train d’être assassiné et les assassins ont un nom et une adresse"

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés