Suivez ce blog via Facebook

samedi 18 octobre 2014

La ville de New York a à sa disposition plus de 100 000 sacs mortuaires et les services d'urgence (911) utilisent maintenant des mots codés sur les ondes pour désigner les cas potentiels d'Ebola pour éviter la panique

* Un agent de la patrouille frontalière retraité, vers 6:45, dit que la FEMA se prépare à gérer 200 000 morts...
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/07/un-ancien-agent-de-la-patrouille.html

Sources:
http://www.jems.com/article/news/fdny-bans-ebola-radio-transmissions
http://nypost.com/2014/10/16/dont-say-ebola-on-the-radio-fdny-to-911-dispatchers/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés