Suivez ce blog via Facebook

lundi 29 septembre 2014

L'Institut du futur de l'humanité


* A growing community of scientists, philosophers and tech billionaires believe we need to start thinking seriously about the threat of human extinction.

Composante du département de philosophie de la prestigieuse Université d'Oxford, le Future of Humanity Institute (FHI) est le premier centre de recherche européen qui étudie les changements technologiques exponentiels de façon transversale, multidisciplinaire et exhaustive.

L'approche du FHI utilise l'outillage mathématique qu'elle intègre à la philosophie des sciences pour explorer les risques et les opportunités qu'offrent aujourd'hui les mutations technologiques NBIC (Nanotechnologie, Biotechnologie, Informatique, sciences Cognitives).

Le FHI cherche avant tout à évaluer les priorités mondiales, à mettre en lumière les dilemmes éthiques qui accompagnent les progrès NBIC et finalement à clarifier les choix auxquels l'humanité est confrontée dans son ascension technologique.

La production de recherche du FHI vient d’être évaluée de façon très positive par plusieurs commissions extérieures. Les conclusions de l'évaluation ont insisté sur les caractères pionnier et stratégique des missions de l'Institut.

L'équipe de recherche dirigée par le professeur Nick Bostrom oriente ses études sur des questions qui sont :
  • d'une importance cruciale pour l'humanité (les grands défis des trente prochaines années),
  • souvent négligées par la recherche jusqu'à présent,
  • pour lesquelles une réponse originale et une approche inédite peuvent être construites par l'équipe.
La démarche s'appuie sur un ensemble diversifié d'outils méthodologiques (théorie des données scientifiques, probabilités – statistiques, philosophie analytique).

L'approche multidisciplinaire est renforcée par des collaborations avec des expertises extérieures.

L'activité de recherche du FHI couvre quatre grands domaines :

1 - Les risques de catastrophes globales

2 - L'épistémologie appliquée

3 - L'homme augmenté , amélioré

4 - Les technologies du futur


On pourra consulter le détail de chacune de ces orientations à partir du lien :


L'ADN du FHI est finalement très proche de l'Université de la Singularité créée il y a cinq ans par Google, Cisco, la Nasa et d'autres partenaires influents sur le sol américain.


Des structures de recherche équivalentes se développent également en Corée du sud, en Russie et en Chine avec ,bien entendu, des spécificités d'approche des grandes questions d'évolution humaines, propres à chaque culture. Ces laboratoires optent tous pour une prise en compte globale et transversale des mutations technologiques et des turbulences qu'elles induisent.

Revenons maintenant en territoire gaulois : je n'ai pas connaissance d'un institut ou d'un laboratoire français qui pratiquerait ce type de recherche...

Je me pose donc quelques questions naïves :

Sommes-nous les seuls à ne pas nous tromper ?

Sommes-nous en avance ou en retard (en terme d'innovation et de rayonnement international) ?

Possédons-nous un niveau d'excellence scientifique et technologique qui nous dispense totalement d'une réflexion de fond, transversale et multidisciplinaire ?

Souhaitons-nous être à la fois présents dans l’ascenseur technologique mais complètement absents dans son accompagnement stratégique et éthique ?

Peut-on faire évoluer un pays qui doute (et qui semble parfois tenté par un repli nationaliste) vers le statut de « Nation Technologique » sans lui fournir un guide stratégique à la hauteur de l'ambition ?

Bref, tout cela pour dire qu'il n'existe pour l'instant aucune structure de recherche équivalente au FHI en France mais que cette situation ne sera plus tenable lorsque les bouleversements NBIC vont se densifier.

Nos très grandes écoles d'ingénieurs (celles du groupe A, X, ENS, Mines, Centrale Paris), HEC, l'ENA, les grands corps, Mines, Ponts, Telecom, Armement, auraient tout à gagner à intégrer une réflexion de type FHI dans leurs structures d'enseignement et de recherche.
Je prends le pari ici, que ce sera chose faite avant cinq ans...

Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés