Suivez ce blog via Facebook

mercredi 17 septembre 2014

L'État islamique se prépare à des frappes américaines en Syrie

Alors qu'à Washington l'envoi de troupes terrestres au Moyen-Orient est toujours exclu par Barack Obama, sur le terrain, les djihadistes redéploient leurs forces en Syrie en prévision de frappes américaines imminentes.
 
Dans plusieurs villes détenues par les djihadistes, des témoins rapportent des mouvements réguliers de troupes et d'équipements depuis l'annonce de la stratégie du président Barack Obama, le 11 septembre dernier, pour neutraliser et éliminer l'État islamique en Irak et en Syrie. 
   
En Syrie, où elles sont jusqu'à maintenant à l'abri des bombes occidentales, les forces de l'État islamique se font de plus en plus mobiles alors que l'organisation s'efforce de brouiller les pistes sur sa stratégie au sol. 
   
Dans la ville syrienne de Rakka, à 450 km au nord-est de Damas, des habitants rapportent que les combattants islamistes déplacent chaque jour leurs positions pour éviter d'être la cible de raids aériens. 
   
« Ils essaient d'être insaisissables. Ils ont des cellules dormantes partout. Ils ne se réunissent qu'en petit comité. » — Propos d'un habitant de Rakka recueillis par Reuters
 
En plus de déplacer leurs armements lourds, les djihadistes abandonnent les bâtiments où ils ont installé leurs administrations pour éviter d'en faire des cibles faciles pour les drones, les missiles ou les avions ennemis. 
   
Les combattants de l'EI évacuent également leurs familles hors des villes pour les mettre à l'abri des bombes. 
   
« Les combattants ne sont pas déployés de manière visible dans les rues. Seuls ceux qui sont utiles sont présents. Les rues sont vides et les gens sont inquiets et effrayés. » — Propos d'un habitant de Rakka recueillis par Reuters
 
Les djihadistes, qui ont proclamé un « califat » dont les frontières couvrent de larges zones de l'Irak et de la Syrie, essaient d'offrir les services à la population qu'un État leur servirait en temps normal. 
   
De la circulation automobile jusqu'à la boulangerie, l'EI veut démontrer aux populations locales qu'il peut gérer un État dans une interprétation rigoriste de l'islam, rapporte Reuters.
Pendant ce temps, en Irak, les forces aériennes américaines poursuivent leurs bombardements contre des positions de l'EI en soutien aux troupes gouvernementales irakiennes et kurdes. Depuis le 8 août, les États-Unis ont mené plus de 160 raids ou bombardements contre les djihadistes de l'EI en Irak. 
 
Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés