Suivez ce blog via Facebook

mardi 30 septembre 2014

Des opérations d'urgence, de "niveau 2", sont effectives dès maintenant à Dallas, là où le premier cas d'Ebola a été identifié (anglais)

* Si la situation dégénère, ce que je crois, la loi martiale [la FEMA et le militaire prennent le contrôle du pays) sera inévitablement décrétée pour mettre en place des centres de quarantaine, pour encadrer le confinement de la population et pour contenir les révolutions civiles. J'ai la nette impression que cette fois-ci ce sera "la bonne" (comparée à la fausse pandémie de H1N1). Soyez avertis. 

Il n'est pas ici question de se laisser berner par "l'appel à la peur", ni par "l'appel à l'émotion", mais de prendre acte des éléments qui, connectés ensemble, nous laissent entrevoir une crise humanitaire gigantesque orchestrée dans le but de créer un traumatisme psycho-social qui conditionnera la population à implorer le secours des autorités pour qu'elles nous ramènent la "paix et la sécurité". Mais à quel prix? Voilà le véritable enjeu... 

http://www.nbcdfw.com/news/health/Case-of-Ebola-Confirmed-in-the-US-CDC-277648611.html

1 commentaire:

  1. Ce matin à la radio on nous a rappeler de ne pas paniquer que l'Ébola était transmissible que par contacte directe avec les fluides ... alors que depuis quelque temps nous pouvons lire à plusieurs endroits que le virus serait maintenant contagieux par voix aérienne. Qui croire ... de toute évidence certain cherche à nous faire peur.
    Susanna

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés