Suivez ce blog via Facebook

lundi 11 août 2014

Yahoo News a-t-il publié un tweet pour observer la réaction de la population américaine, et mondiale, et pour mesurer le niveau de panique créé par cette fausse publication?

Dimanche, on pouvait lire un tweet de Yahoo News qui déclarait que 145 personnes dans le secteur d'Atlanta avaient contracté l'Ebola. Le tweet a finalement disparu après 20 minutes, remplacé par un tweet qui disait que le premier était une erreur.

Pourquoi Yahoo News aurait échappé une telle nouvelle? Pour installer un climat d'insécurité, tout doucement, comme la grenouille que l'on réchauffe tranquillement dans l'eau pour qu'elle ne se doute pas du sort qui l'attend quelques instants plus tard. Il y a actuellement un lobby extrêmement puissant qui est constitué de méga entreprises privées et de sociétés-écran (Monsanto, Gates, Soros, firmes pharmaceutiques), de mass médias (Yahoo News, Fox News, etc) et de représentants des autorités sanitaires mondiales qui poussent l'opinion publique et les profession médicale vers l'acceptation de traitements expérimentaux comme seuls remèdes à l'Ebola. L'urgence mondiale étant déjà décrétée par l'OMS, il ne reste que quelques morts ici et là dans les pays industrialisés et fort peuplés pour déclencher le domino de la mort qui écrasera toute tentative de raisonnement de la masse. Expérimentaux ou pas, les gens tendront le bras pour recevoir leur injection et ceux qui refuseront de se soumettre à cette gigantesque imposture seront des "terroristes domestiques" qui seront pourchassés au nom de la santé publique.

J'espère et je peux me tromper, mais il semble que l'histoire de la H1N1 se répète et que cette fois-ci "ce sera la bonne"...



1 commentaire:

  1. Dans la série The Walking Dead. C'est à Atlanta que ça commence lol

    Ils s'amusent à faire peur... La bonne vieille technique

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés