Suivez ce blog via Facebook

mercredi 26 mars 2014

Des véhicules militaires turcs pénètrent en Syrie, des forces militaires russes sont massées le long des frontières avec l'Ukraine, la Pologne a rappelé ses réservistes, les pays de l'OTAN déclarent être prêts à des mesures extrêmes, la Russie et la Chine menacent d'abandonner le dollar américain, Israël a fermé ses ambassades et ses consulats à travers le monde (sous un faux prétexte à mon avis) pour la première fois de son histoire, Obama a déclaré hier que sa plus grande préoccupation est l'explosion d'une bombe nucléaire sur New York, pendant que des hauts-dirigeants des États-Unis, de l'Allemagne, de l'Angleterre et de la Chine s'exercent à un jeu virtuel de simulation d'attaque nucléaire terroriste qui cause des centaines de milliers de morts dans une ville occidentale: une attaque sous faux-pavillon ("false flag") pour déclencher une troisième guerre mondiale nucléaire?

* Les pions se déplacent sur l'échiquier mondial, les tours se dressent à leurs positions stratégiques, les fous avancent au rythme de l'enfer pour paver la route aux maîtres du jeu. Une guerre nucléaire pourrait être, prochainement, l'aboutissement de tous ces mouvements de troupes. Les fous sont assez fous pour déclencher une troisième guerre mondiale par une détonation nucléaire et c'est ce qui semble se préparer considérant les actions géostratégiques qui sont menées un peu plus chaque jour.  Nous entendons des rumeurs de guerre et des bruits de bottes depuis plusieurs années, mais la situation actuelle est extrêmement tendue et le conflit potentiel est global puisque toutes les grandes puissances du monde sont impliquées et prêtes à intervenir.  

NATO Secretary-General Anders Fogh Rasmussen says the allience is very concerned about a Russian military build-up on Ukraine’s borders but has all plans in place to defend members
http://www.hurriyetdailynews.com/nato-ready-to-defend-friends-rasmussen-says.aspx?pageID=238&nID=64103&NewsCatID=359

President Obama more worried about NYC nuke
http://www.politico.com/story/2014/03/obama-russia-new-york-nuke-105007.html

4 commentaires:

  1. atmosphère très suspecte ces derniers jours

    RépondreSupprimer
  2. Les Etats-Unis prévoient d’armer leurs alliés européens de bombes nucléaires en violation du traité sur la non-prolifération
    19:07

    Le Pentagone prévoit de déployer une nouvelle bombe nucléaire tactique B61-12 dans cinq pays européens. Les fonds pour cela ont déjà été budgétisés et le déploiement débutera en 2015.

    La demande de budget pour l’US Air Force pour l’exercice 2015 montre que l’intégration de nouvelles bombes nucléaires B61-12 aux bombardiers tactiques F-16 et Tornado de l’OTAN débutera durant l’exercice 2015 et se terminera en 2017-2018, rapporte Der Spiegel.

    Malgré de nombreuses déclarations du gouvernement américain sur son engagement envers les principes de la non-prolifération des armes nucléaires, le document avant-projet déclassifié de l’armée américaine à propos du budget implique non seulement le déploiement de la nouvelle version de cette arme (la 12 ème), qui est encore en développement dans cinq pays européens, mais en outre l’installation dans la Force aérienne des chasseurs-bombardiers de ces États.

    En particulier, il s’agit d’équiper les avions de combat F-16A/ B belges, néerlandais et turcs, ainsi que les chasseurs-bombardiers PA- 200 Tornado allemands et italiens.

    En d’autres termes, le projet controversé implique l’intégration d’armes nucléaires américaines sur des aéronefs des États non dotées d’armes nucléaires et signataires du Traité de non-prolifération nucléaire.

    L’intégration marque le début d’un renforcement significatif de la capacité militaire de l’Atlantique et son annonce arrive seulement trois ans après que l’OTAN ait déclaré en 2012 que sa politique nucléaire réponds à des exigences de sécurité et que l’organisation travaillait à créer les conditions d’un monde sans armes nucléaires.

    A ce jour, on ne sait pas si les F-16 de l’OTAN ou des États-Unis seront les premiers à intégrer ces bombes, mais le plan sera mis en œuvre en quatre ans, entre 2015 et 2018. L’intégration de ces bombes dans les Tornado allemands et italiens prendra un peu plus de deux ans.

    Ces mêmes bombes B61-12 équiperont également les chasseurs-bombardiers F-15E ( leur intégration a commencé l’année dernière) , F-16C/D et bombardiers B-2A de l’US Air Force. Plus tard dans le programme est prévu l’avion furtif F-35A Lightning II qui va progressivement remplacer le F-16.

    Le travail d’intégration comprend des mises à jour logicielles dans les avions, des essais en vols opérationnels et enfin l’intégration complète des armes. Il est prévu que les bombes B61-12 complètent l’arsenal du Pentagone en 2020.

    Source:
    RT

    RépondreSupprimer
  3. oui, en effet, c'est pas tres "halall" toute cette affaire!, si les russes envoient des milliers de troupes à la frontiere de l'ukraine, c'est pas pour jouer au poker.., et le reste aussi...

    RépondreSupprimer
  4. Les rois, les reines, les fous, les cavaliers, les tours, et même les pions, peuvent bien s'agiter... dans l'exaltation, la peur ou le défaitisme. Aucun d'entre eux n'est l'échiquier et ses cases... Seul l'échiquier sait, a été , est, et demeure... car il est le yin et le yang de toute chose, et lui seul décide...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés