Suivez ce blog via Facebook

lundi 29 avril 2013

Americans are more fearful their government will abuse constitutional liberties than fail to keep citizens safe


According to a pair of recent polls, for the first time since the 9/11 terrorist hijackings, Americans are more fearful their government will abuse constitutional liberties than fail to keep citizens safe.

Even in the wake of the April 15 Boston Marathon bombing – in which a pair of Islamic radicals are accused of planting explosives that took the lives of three and wounded more than 280 – the polls indicate Americans are hesitant to give up any further freedoms in exchange for increased “security.”


Sources:
http://www.wnd.com/2013/04/americans-fear-government-more-than-terror/

http://www.foxnews.com/politics/interactive/2013/04/17/fox-news-poll-boston-marathon-bombings/

http://www.washingtonpost.com/wp-srv/politics/polls/postpoll_20130418.html

La Corée du Nord se préparerait à des exercices militaires

Dans la région de la ville portuaire nord-coréenne de Nampo, l'Armée populaire de Corée se prépare à des exercices militaires à grande échelle. Selon le service de renseignements de la Corée du Sud, l'artillerie sol-sol et l'aviation vont participer aux manœuvres qui auraient lieu sur la côte nord-coréen de la mer Jaune.  Les préparatifs pour des exercices militaires sont organisés dans le contexte d'une nouvelle série de tensions entre le Nord et le Sud.

Source:
http://french.ruvr.ru/2013_04_28/La-Coree-du-Nord-se-prepare-a-des-exercices-militaires-le-service-de-renseignements/

Karzaï : les autorités afghanes touchaient l'argent de la CIA (des millions de dollars!)

* Quand ce sont les "théoriciens du complot" qui dénoncent ces choses ce sont des fous paranoïaques et quand ce sont les médias, c'est du bon journalisme d'enquête!

L'argent de la CIA, du gouvernement américain, financerait-il donc les groupes terroristes, et des attentats, pour ensuite financer la guerre au terrorisme au nom de la paix et de la sécurité?   Quelqu'un est-il surpris ici?  Thèse, antithèse et synthèse sont les fondements mêmes de la géopolitique mondiale.  Le New York Times reçoit tous les honneurs d'avoir sorti cette incroyable nouvelle alors qu'il s'agit de l'incroyable preuve que le gouvernement américain, via ses cellules cancéreuses, est capable de perpétrer des attentats sur ses propres citoyens pour atteindre des buts politiques et économiques.

"Les États-Unis ont été la plus grande source de corruption en Afghanistan", a même déclaré, sous couvert d'anonymat, un responsable américain au NYT.

http://www.alvinet.com/actualite/articles/karzai-les-autorites-afghanes-touchaient-l-argent-de-la-cia-16938751.html#.UX7-h7VSiAg

L’agence russe Izvestia révèle les liens entre l’un des terroristes de Boston et la fondation Jamestown, proche de la CIA

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/29/lagence-russe-izvestia-revele-les-liens-entre-lun-des-terroristes-de-boston-et-la-fondation-jamestown-proche-de-la-cia/

Attentat de Boston : la mère des Tsarnaev dans la mire du FBI

* OUF, la propagande va loin, très loin!  Que la mère soit impliquée de près ou de loin on ne peut pas en juger, ce qui est à noter toutefois ce sont les mots utilisés pour la soupçonner d'être associée au terrorisme.  Ces ramifications de mots laissent planer que toute personne qui croit que le 11 septembre 2001 est un coup monté est "radicalisée" et "contre" les autorités gouvernementales.  Cette pente est glissante, très glissante...  Mais tellement prévisible!
 
Le FBI s'intéresse au rôle de la mère des frères Tsarnaev, présumés auteurs de l'attentat du marathon de Boston.
 
Affligée et en colère, la mère des deux présumés auteurs de l'attentat du marathon de Boston, Zoubeidat Tsarnaeva, continue d'insister sur l'innocence de ses garçons - Tamerlan et Dzhokhar - en plus de se défendre d'être une terroriste. Malgré tout, Mme Tsarnaeva suscite de plus en plus d'intérêt de la part de la police fédérale américaine (FBI).
 
Les autorités russes ont intercepté une conversation entre Mme Tsarnaeva et son fils aîné au cours de laquelle elle fait allusion au jihad. Une autre de ses conversations a également été enregistrée lorsqu'elle discute avec une personne, dans le sud de la Russie, qui fait l'objet d'une enquête du FBI. Cette conversation n'est toutefois pas reliée aux attentats de Boston.
 
Arrivée en 2002 aux États-Unis, Mme Tsarnaeva aurait trouvé un emploi dans l'industrie de la beauté. Elle donnait des soins de beauté dans un spa. C'est au cours des dernières années qu'elle se serait radicalisée, au contact d'un ami de la famille prénommé « Misha ». Elle aurait commencé à porter le hijab en plus de parler de théories du complot dans les attentats du 11 septembre 2001. Elle se serait mise à colporter qu'il s'agissait d'un complot contre les musulmans.
 
Une amie de la famille, Bethany Smith, confirme que Tamerlan et sa mère se sont radicalisés, il y a environ cinq ans. Un autre ami de la famille - d'origine arménienne, mais converti à l'islam - aurait impressionné la mère avec sa dévotion.
 
Tout en défendant bec et ongles ses fils, elle prétend aujourd'hui qu'elle a simplement découvert une spiritualité plus profonde. « Ce ne sont que des mensonges et de l'hypocrisie », a-t-elle déclaré au sujet des accusations entourant ses fils pour leur implication dans l'attentat de Boston. « Je suis fatiguée de toutes ces histoires qui ne font aucun sens à propos de mes fils et moi. »
 
Zubedit Tsarnaeva et son ancien mari, père des deux présumés terroristes, ont toutefois reporté un éventuel voyage aux États-Unis. Un tel voyage leur permettrait de réclamer le corps de leur fils aîné, mort dans un affrontement avec la police, ou pour visiter le plus jeune qui a été blessé et qui est emprisonné aux États-Unis. Le père des présumés terroristes se dit trop malade pour voyager.
 
Quant à Tsarnaeva, elle ferait face à des accusations de vol à l'étalage pour un incident qui remonte à 2012 dans la banlieue de Boston. L'un des dirigeants du Comité sur la sécurité intérieure de la Chambre des représentants, Michael McCaul, a toutefois indiqué qu'il croyait que la mère serait détenue pour être interrogée si elle se présentait en sol américain.
 
M. McCaul estime que les frères Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev ont été entraînés pour parvenir à assembler une telle bombe artisanale. Il croit également que la mère des deux jeunes hommes, Zubeidat Tsarnaeva, aurait joué un rôle dans l'attentat.
 
 

US health leader warns of human-to-human H7N9 bird flu

* Une question de temps avant que le virus ne mute dans sa forme transmissible d'humain à humain et qu'il génère une potentielle pandémie mondiale?   Le H7N9 serait-il l'amalgame bio-génétique du virus H5N1 et de la H1N1?  Un virus mortel allié (génétiquement en laboratoire) à un virus extrêmement virulent qui résulte en un contenant génétique parmi les plus dangereux conservés dans les fioles du CDC?

Des virus génétiquement modifiés, pouvant mettre à mort des millions de personnes, sont financés par les États-Unis et par de nombreux pays et ce, depuis des décennies:
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/des-virus-genetiquement-modifies.html

AFP - There is no evidence that the deadly H7N9 bird flu has yet spread between humans in China but health authorities must be ready for the virus to mutate at any time, a top US virologist has warned.

Anthony Fauci, the head of the National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), said officials in China had studied more than 1,000 close contacts of confirmed cases and not found any evidence of human-to-human transmission.

"That is powerful evidence because if you had a thousand contacts with someone with the flu you would be pretty sure some of them would have been infected," Fauci said in an interview with AFP.

Nevertheless, Fauci cautioned that authorities needed to be ready for the possibility of the virus mutating and spreading between humans.

"It's unpredictable as are all the influenza. One of the things we need to be concerned about is this might gain the capability of going human-to-human which up to this point has not happened and is somewhat encouraging news," Fauci said.

"But we still need to be very prepared for the eventuality of that happening."

Researchers are already developing a diagnostic test to identify H7N9, along with a vaccine, with clinical trials due in July or August.

"Work is under way on making a diagnostic test to be able to pick it up quickly," Fauci said.

"We have already started on an early development of a vaccine as we did with H5N1 years ago... Hopefully, we will never have to use it."

More than 110 people in mainland China have been confirmed to be infected with H7N9, with 23 deaths, since Beijing announced on March 31 that the virus had been found in humans.

Most of the cases have been located in eastern China, although Taiwan has reported one case. Another case has been found in southern China, while Chinese officials confirmed a further outbreak in the central province of Hunan.

Chinese authorities have identified poultry as the source of the virus and have confirmed that patients became sick from contact with infected live fowl.

A visiting team from the World Health Organization, which wrapped up a week-long visit to China on Wednesday, said there had been no human-to-human transmission but warned H7N9 was "one of the most lethal" influenza viruses ever seen.

Fauci praised Beijing for its handling of the current crisis, contrasting it to the response of the outbreak of severe acute respiratory syndrome in 2002-2003, when China stood accused of covering-up the scale of the crisis.

"It was not the case with SARS in 2003 but the transparency has been excellent," Fauci said. "I am quite satisfied with the Chinese response."

Fauci likened the current H7N9 strain of bird flu "in some respects" to the H5N1 bird flu strain of several years ago.

"The similarities are that it is fundamentally a chicken or bird flu that jumps from chicken to humans and is quite severe when it infects humans," he said.

However, Fauci added: "The difference between H7N9 and H5N1, is that H5N1 kills chickens very rapidly so it is easy to identify where the infected flocks of chickens are. H7N9 doesn't make the chicken sick, so it has been difficult to pinpoint where the infected chickens are."

There have been 566 confirmed cases of the H5N1 strain of bird flu, which killed 332 people in the world -- a mortality rate of 58 percent, compared to 20 percent for the H7N9 bird flu strain.

The H1N1 "swine flu" pandemic o 2009, which appeared in Mexico at the same time of year as the H7N9, eventually infected 60 million people throughout the world and killed more than 12,000.

The 1918 Spanish flu, which has been called one of the deadliest plagues in human history, had a mortality rate of only two percent.

Source:

CHINA IS ON FIRE: China Orders Troops And Tanks To North Korean Border, Deploys Anti Aircraft Carrier Missiles Off Cost Of Taiwan, Sends More Than 40 Fighter Jet To Senkaku Islands, And Warns Philippines To Immediately Withdraw From Disputed Islands

http://investmentwatchblog.com/china-is-on-fire-china-orders-troops-and-tanks-to-north-korean-border-deploys-anti-aircraft-carrier-missiles-off-cost-of-taiwan-and-warns-philippines-to-immediately-withdraw-from-disputed-islands/

(Reuters) - China said on Wednesday that "provocative actions" would not sway it from defending its territory, after Japan confirmed it would conduct military drills with the United States amid tension between Beijing and Tokyo over disputed islands:
http://www.reuters.com/article/2013/04/24/us-china-japan-islands-idUSBRE93N0N720130424

Le premier ministre syrien échappe à un attentat à Damas


Le premier ministre syrien, Wael Al-Halki, a réchappé d'un attentat qui avait pris pour cible le cortège dans lequel il se trouvait, dans le centre de Damas, lundi 29 avril, rapporte la télévision officielle Al-Ikhbariya. Son garde du corps a été tué, affirme l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).


Lire la suite:

Corée du Nord: Les derniers Sud-Coréens doivent quitter le site industriel de Kaesong


Les derniers employés sud-coréens du site industriel intercoréen de Kaesong devaient rentrer chez eux ce lundi, un départ inédit qui fait planer la menace d'une fermeture définitive du complexe devenu le reliquat d'une diplomatie économique sacrifiée aux tensions militaires.

Séoul a décidé d'évacuer Kaesong, situé en territoire nord-coréen à 10 kilomètres de la frontière, après le rejet par la Corée du Nord d'une offre de dialogue destinée à sortir de l'impasse et à sauver des dizaines de milliers d'emplois. Un premier contingent de 126 personnes, dont un Chinois, a franchi samedi le point de contrôle de Paju, sur la ligne de démarcation entre les deux Corées, à bord de véhicules chargés d'équipements divers.

Une cinquantaine de personnes toujours présentes

La cinquantaine de personnes encore présentes sur ce site - principalement des fonctionnaires qui le gèrent ainsi que des ingénieurs en télécoms et en électricité - devaient rentrer vers 10h, heure française, ce lundi. «Nous avons notifié à la Corée du Nord le retour prévu de 50 personnes aujourd'hui (lundi) mais nous n'avons toujours pas reçu son accord», a indiqué le porte-parole du ministère de l'Unification, Kim Hyun-Seok. Samedi, le feu vert des Nord-Coréens leur était parvenu 30 minutes avant l'heure prévue du départ.

Le Nord a une nouvelle fois lundi imputé la responsabilité de la Crise à la Corée du Sud en la mettant en garde contre «des mesures décisives et cruciales s'il continue d'essayer d'aggraver la situation». Après le gel des relations bilatérales en 2010, Kaesong est toujours resté ouvert, à de rares et brèves exceptions près.

«La fenêtre de dialogue reste ouverte»

Mais depuis le 3 avril, le Nord interdit aux Sud-Coréens l'accès à ce complexe, pourtant source essentielle de devises pour le régime isolé de Kim Jong-un. Le 8 avril, il en a retiré ses 53.000 employés à un moment où les tensions étaient très vives sur la péninsule et où Pyongyang multipliait les menaces d'attaques nucléaires contre la Corée du Sud et son allié clé, les Etats-Unis.

Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Yun Byung-Se a assuré lundi que «la fenêtre de dialogue restait ouverte» au sujet de Kaesong mais il faudra faire vite, nombre d'observeurs considérant que Kaesong risque de ne pas se relever d'un abandon prolongé des machines et de la perte des clients.

De retour dans une situation militaire

«Une fois que le complexe sera mort, le Nord va évidemment y redéployer ses troupes et on sera de retour à la situation militaire qui prévalait avant la création de Kaesong», avec des batteries d'artillerie menaçant Séoul, estime Yang Moo-Jin, professeur à l'université des études nord-coréennes de Séoul.

Le site est né dans le sillage de «la diplomatie du rayon de soleil», menée par la Corée du Sud de 1998 à 2008 aux fins d'encourager les contacts entre les deux frères ennemis qui restent techniquement en guerre puisque la Guerre de Corée (1950-53) s'est terminée par un armistice et non par un traité de paix.

Une logique de confrontation

Pyongyang s'est engagé dans une logique de confrontation avec Séoul et Washington après le vote à l'ONU d'un nouveau train de sanctions répondant au troisième essai nucléaire effectué par la Corée du Nord en février dernier en dépit de ses obligations internationales. Kaesong reste ainsi fermé et menacé de faillite alors que, avec un chiffre d'affaires de 469,5 millions de dollars US en 2012 (360 millions d'euros), il constitue une manne en termes d'emploi, d'impôts et d'apport en devises étrangères pour la Corée du Nord où tout manque.

La Corée du Nord connaît des pénuries alimentaires chroniques en raison d'une très mauvaise gestion agricole, des intempéries, d'un ralentissement de l'aide internationale et des importantes dépenses militaires. Au milieu des années 90, une famine avait entraîné la mort de jusqu'à deux millions de personnes, selon les ONG et l'ONU.

dimanche 28 avril 2013

Is It Possible to Predict the Next False Flag?

* Des faits et des constats qui laissent présager, pour l'instant, des scénarios hypothétiques, mais qui pourraient signifier l'existence d'un agenda écrit d'avance... 

Les prochaines simulations d'attaque biologique et chimique se dérouleront en mai, pour les villes de Denver, Portsmouth, et Washington. 

http://www.thecommonsenseshow.com/2013/04/27/is-it-possible-to-predict-the-next-false-flag/

samedi 27 avril 2013

China Orders Troops and Tanks to North Korean Border


China is reportedly beefing up its military presence on the North Korean border amid heightening tensions in the region.

The troop mobilisation is said to be taking place along with deployment of dozens of tanks in the strategically important border region with North Korea, which is separated by the Yalu River.

The Chinese military is on high alert over the ongoing tensions in the Korean Peninsula.

However, the Washington Free Beacon, citing intelligence reports, said China has increased its troop deployment in order to handle the likely mass influx of North Korean refugees if a war breaks out.

Users of the Chinese Weibo micro-blogging site have posted pictures of Chinese troops being mobilised in the border region. They have also reported that more troops are likely to be deployed soon.

Chinese fighter jets are also flying regularly over the region, report onlookers.

Although the border provinces have been witnessing significant troop deployment over the last few weeks, there has been no official word on this.

China had recently cautioned that North Korea might conduct another nuclear test although there have been few indications of that.

China remains a staunch ally of North Korea despite efforts by western nations to further isolate the country over its controversial nuclear programme.

China's border with North Korea is relatively unguarded compared to its other borders with South Korea and Russia.

According to reports, China is largely interested in the trade benefits in the region. There is also speculation that the links in the border region will be vital for the Chinese military in case of any emergency.

Source:

vendredi 26 avril 2013

Something wicked this way comes as Two thirds of JPM’S gold Vanishes Massive 8 tons WITHDRAWAWN OVERNIGHT!:Also 30% OF CNT SILVER INVENTORIES WITHDRAWN FROM COMEX VAULTS IN 2 DAYS!!


http://countdowntozerotimegoldnews.wordpress.com/2013/04/26/twp-thirds-of-jpms-gold-vanishes-overnight-as-massive-8-tons-of-gold-withdrawn-30-of-cnt-silver-inventories-withdrawn-from-comex-vaults-in-2-days/?preview=true&preview_id=61&preview_nonce=b2d20eda6e

Un 6.2 en Nouvelle-Zélande

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/eventpage/usb000gg01#summary

La menace nord-coréenne de frappe nucléaire avec kamikazes sur le territoire américain

Des généraux coréens ont déclaré ce jeudi que les forces militaires étaient prêtes à lancer des missiles balistiques intercontinentaux et des attaques nucléaires avec utilisation de kamikazes sur les États-Unis en cas de menace.

Source:
http://www.nytimes.com/2013/04/26/world/asia/south-korea-warns-north-of-grave-measure-in-factory-dispute.html?_r=2&


La Corée du Nord rejette l'ultimatum de Séoul pour le site industriel de Kaesong

La Corée du Sud avait donné jeudi 24 heures au régime nord-coréen pour accepter son offre de dialogue faute de quoi il s'exposait à des "mesures significatives".

Source:
http://www.bfmtv.com/international/coree-nord-rejette-lultimatum-seoul-site-industriel-kaesong-501772.html

Suppression d'un article (déclaration de la mère des suspects des attentats de Boston)

J'ai supprimé l'article sur la déclaration étrange et choquante de la mère des suspects des attentats de Boston parce que l'enregistrement de la vidéo, une partie de l'entrevue donnée à CNN, laissait entendre les propos de la mère sortis de leur contexte global.  En fait, ce que la mère explique c'est qu'elle ne croit pas responsables ses fils d'avoir perpétré les attentats, elle n'accepte pas le fait qu'ils soient des terroristes, tout comme le père et la tante des deux suspects l'ont déclaré dans les médias, et que tout cela est un coup monté des autorités.  Elle dit qu'elle se moque de la mort de son fils aîné, de son fils encore vivant, dans un contexte où elle remet le jugement à son Dieu comme seul et unique juge.

Je tiens à rectifier les faits parce que cet enregistrement vidéo, coupé de son contexte, pourrait servir des objectifs racistes et propagandistes.

Un exercice des services d'urgence mené en 2012 impliquait la simulation d'une "bombe à la ligne d'arrivée"!

Un exercice d'entraînement des services d'urgence s'est tenu en mars 2012 pour préparer un plan pour une attaque qui comprenait des bombes sur la ligne d'arrivée d'une course et sous la tribune VIP sur Boylston Street.

Le directeur de l'Agence de gestion des urgences du Massachusetts, Peter Judge, a déclaré au Boston Herald que l'agence coordonne des plans d'intervention en cas de catastrophes et dirige des exercices d'entraînement au cours du mois de mars de chaque année pour préparer une réponse d'urgence à une série de situations de crise, dont les attaques terroristes, les conditions météorologiques dangereuses, les accidents et les "mortalités de masse" lors du marathon de Boston.

L'année dernière, l'un des exercices impliquait une bombe à la ligne d'arrivée...

Source:

jeudi 25 avril 2013

Laser Decontamination: Shine a Light

http://www.dhs.gov/laser-decontamination

Les États-Unis renforcent la surveillance internet




De hauts responsables de l'administration Obama ont secrètement autorisé l'interception des communications effectuées sur des portions de réseaux exploités par AT & T et d'autres fournisseurs de services Internet, une pratique qui, autrement, pourrait être illégale en vertu des lois fédérales sur l'écoute électronique.

L'autorisation légale secrète du ministère de la Justice s'appliquait à l'origine à un projet pilote en matière de cybersécurité dans lequel "des entrepreneurs de la Défense" étaient sous surveillance. Depuis lors, le programme a été élargi par le président Obama pour couvrir tous les secteurs d'infrastructures essentielles, notamment l'énergie, la santé et les finances. À partir du 12 juin prochain, ces mesures de surveillance internet seront effectives.

Des documents montrent que la "National Security Agency" (NSA) et le département de la Défense ont été profondément impliqués en pressant l'autorisation légale en secret.

Source:
http://news.cnet.com/8301-13578_3-57581161-38/u.s-gives-big-secret-push-to-internet-surveillance/?part=rss&tag=feed&subj=News-PoliticsandLaw

Grippe aviaire H7N9 : Taiwan touché, l'OMS s'alarme de la dangerosité du virus

* Des virus génétiquement modifiés, pouvant mettre à mort des millions de personnes, sont financés par les États-Unis et par de nombreux pays et ce, depuis des décennies
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/des-virus-genetiquement-modifies.html

La recette de fabrication du virus le plus mortel (H5N1 + H1N1) est déjà entre les mains de centaines de chercheurs!
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/12/la-recette-de-fabrication-du-virus-le.html


Taïwan a confirmé mercredi son premier cas de grippe aviaire de souche H7N9. Il s'agit d'un homme de 53 ans qui travaillait dans la ville chinoise de Suzhou (à 1h30 de Shanghai) Il a présenté des symptômes caractéristiques trois jours après son retour à Taipei, via Shanghaï, le 9 avril, a annoncé le Centre de contrôle épidémiologique de Taïwan, précisant qu'il se trouvait dans un état critique.

La nouvelle, inquiétante n'est pas totalement une surprise malheureusement compte tenu des échanges économiques et touristiques très nourris qui existent entre Taiwan et la Chine. Jusqu'à maintenant, les autorités sanitaires de Taiwan qui font tout pour éviter une propagation de l'épidémie dans l'île, n'avaient pas encore annoncé officiellement de cas.

Alors qu'en Chine continentale la possibilité d'une mutation du virus, le rendant transmissible de l'homme à l'homme, est désormais de plus en plus envisagé, ce cas a de quoi inquiéter. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) "c'est certainement l'un des virus les plus mortels que nous ayons connus jusqu'ici ."

Le virus H7N9 a tué jusqu'à présent un peu plus de 20% des personnes qu'il a infectées en Chine, contre environ 60% des plus de 370 personnes qui ont contracté un autre virus de la grippe aviaire transmissible à l'homme, le H5N1.

108 personnes infectés et 22 décès

Selon le dernier bilan présenté ce mercredi à Pékin par l'OMS, 108 personnes ont été infectées par ce virus aviaire, dont 22 sont mortes, dont une forte proportion de personnes âgées. A Taiwan à ce jour 129 cas de contamination ont été à un momenet ou un autre suspectés dans l'ile mais sur ce total, mais 128 d'entre eux ont été écartés.

En début de semaine, le Centre de contrôle des maladies (CDC) de Taiwan a pris livraison d'échantillons de virus H7N9, une première en terme de coopération entre Pékin et Taipeï. Les échantillons reçus ont été recueillis sur le premier patient détecté, dans la province de l'Anhui.

Source:

FEMA: "Zombie UFO Crash Disaster Full-Scale Exercise", le 27 avril prochain dans ville de Moscow dans l'État de l'Idaho


http://web.archive.org/web/20130302232708/http://community.fema.gov/connect.ti/readynpm/view?objectid=1212582

mercredi 24 avril 2013

Kim Jong Il’s Grandson ‘Missing’ from Bosnian School

http://www.nknews.org/2013/04/kim-jong-ils-grandson-missing-in-bosnia/

WHIRPOOL SWALLOWS EVERYTHING IN SIGHT..AMAZING!!

* Où vont l'eau et les débris?

Un 6.5 en Nouvelle Guinée

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/map/

Alex Jones Downplays Connection To 'Boston Bomber'

* Et voilà!  Le présumé terroriste était un inconditionnel du site d'Alex Jones, donc, Alex Jones est "connecté" au terrorisme!  Et, en proclamant que les attentats de Boston sont un coup monté des agences de sécurité, du gouvernement, en dénonçant la version officielle, Alex Jones devient par défaut un "ennemi de la paix et de la sécurité".  Toute personne qui met en doute la version officielle est, et sera, considérée comme potentiel "terroriste domestique".  Outre le ridicule de cette logique de guerre, il n'en reste pas moins qu'au nom de la "paix et la sécurité" les autorités pourraient procéder à des arrestations, détentions et procès contre toute personne qui s'adonne à la propagande "anti-gouvernementale". 

Le "Combatting Terrorism Center" (branche de l'Armée américaine) déclare dans un rapport que toute "opposition au nouvel ordre mondial" est considérée comme du terrorisme potentiel!
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/02/le-combatting-terrorism-center-branche.html

Les "militants": une menace à surveiller selon le gouvernement canadien
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/02/les-ecologistes-une-menace-surveiller.html

Détenir plus de 7 jours de réserves alimentaires peut faire de vous un potentiel terroriste
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/11/detenir-plus-de-7-jours-de-reserves.html


L'administration Obama justifie l'élimination d'Américains
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/03/ladministration-obama-justifie.html


Une nouvelle loi du Congrès donne le droit au gouvernement américain de détenir tout citoyen, sans accusation préalable, sans limite de détention, au nom de la sécurité nationale
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/06/une-nouvelle-loi-du-congres-donne-le.html 


WASHINGTON — Alex Jones is not surprised that the media is reporting that Boston bombing suspect Tamerlan Tsarnaev was a fan of his Infowars website, he told BuzzFeed on Tuesday.

Sources:

mardi 23 avril 2013

Expériences supposément commanditées par Staline pour créer des hybrides d'homme et de singe dans les années 20!

* "Super soldats" hybrides entraînés en captivité dans des laboratoires militaires ou dans des zones "secret défense" depuis les années 20?  Des faits vérifiables confirment que ces expériences ont été menées par des équipes de scientifiques russes, aussi poursuivies par les scientifiques nazis dans les années 30-40.  Le "big foot", le "sasquatch", seraient-ils le résultat de ces projets de bio-ingénierie?  Et combien d'autres créatures qui ont inspirées les films de science-fiction?  La genèse des croisements génétiques, selon des experts de tout acabit, se trouverait dès les premières années d'existence de l'humanité.

http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Hommes-singes_de_Staline

Humanzee:
http://en.wikipedia.org/wiki/Humanzee

Un chercheur de l’Harvard Medical School affirme qu’il est aujourd’hui possible de cloner un bébé Néandertal à partir d’ADN artificiellement recréé. Prochaine étape : trouver la mère porteuse...
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/01/un-chercheur-de-lharvard-medical-school.html

150 créatures hybrides homme-animal ont été produites dans des laboratoires au Royaume-Uni: Les embryons ont été cultivés secrètement dans les trois dernières années
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2011/07/150-creatures-hybrides-homme-animal-ont.html

Ressusciter une espèce éteinte deviendra possible dans l'avenir?
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/12/ressusciter-une-espece-eteinte.html

"Animaux contenant du matériel humain"
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/08/animaux-contenant-du-materiel-humain.html
 
Des biologistes créent un ADN synthétique capable d'évoluer
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/04/des-biologistes-creent-un-adn.html

Naissance des premiers «singes chimères»
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/01/naissance-des-premiers-singes-chimeres.html

Une autre créature hybride retrouvée vivante par des employés d'un hôpital de Washington
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/08/une-autre-creature-hybride-retrouvee.html




lundi 22 avril 2013

RON PAUL WARNS AMERICANS OF COMING GLOBAL ECONOMIC COLLAPSE MARTIAL LAW

http://www.youtube.com/watch?v=t-oIa9C7NTU

Un complot terroriste déjoué au Canada

* OUF!  Attentats véritables ou "false flags", on nage en pleine confusion!


La Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) viennent de démanteler un complot terroriste au Canada qui visait «avec le soutien d'al-Qaida» à faire dérailler un train Via Rail.

Deux personnes ont été arrêtées aujourd'hui et accusées notamment de «complot en vue de commettre un attentat terroriste» en vertu du code criminel. Plusieurs perquisitions ont aussi eu lieu.

Il s'agit de Chiheb Esseghaier, de Montréal, et Raed Jaser, de Toronto.

» Le premier d'entre eux a étudié à l'Université de Sherbrooke

C'est ce qu'a annoncé la GRC lors d'un point de presse tenu à Toronto, lundi après-midi.

Ces deux arrestations ont été effectuées à l'issue d'une vaste enquête baptisée «Smooth» menée depuis un an en collaboration notamment avec le SCRS ainsi que le FBI américain. Les polices du CN et de Via Rail ont aussi été mises à contribution.

Les suspects, qui comparaîtront mardi, auraient effectué des repérages dans la région de Toronto. Selon les enquêteurs, l'attentat aurait dû avoir lieu sur le sol canadien, dans la région de Toronto.

Plusieurs complots terroristes d'envergure variable ont été déjoués publiquement au Canada ces dernières années.

Le plus important avait été mis à l'actif du groupe des «18 de Toronto» en 2006. Ceux-ci avaient planifié, selon les enquêteurs, de notamment faire exploser la tour du CN et un bâtiment des services de renseignement canadien à Toronto à l'aide de bombes au nitrate d'ammonium.

Trois hommes avaient aussi été arrêtés en 2010 à Ottawa dans le cadre du «projet Samosa».

Cette annonce survient alors que les députés de la Chambre des Communes se penchent à nouveau sur le projet de Loi antiterroriste «S7» qui prévoit entre autres des mesures visant ceux qui tentent de partir à l'étranger pour rejoindre un groupe terroriste ou participer à un complot.

Plusieurs Canadiens sont par ailleurs soupçonnés d'avoir participé à diverses attaques terroristes ces derniers mois en Bulgarie, Algérie et Somalie.

Source:

FBI Caught in a Web of Lies in Boston

http://www.activistpost.com/2013/04/fbi-caught-in-web-of-lies-in-boston.html

Preparing for Major Terrorism Exercises Three Cities: UN ARTICLE DATÉ DU 2 MAI???

* Pourquoi cet article de ABC News est daté du 2 mai?  Éclairez ma lanterne si vous trouvez l'énigme!

The federal government has begun preparing three U.S. cities for large-scale, 10-day terrorism-response exercises scheduled this month.

Beginning sometime between May 7 and May 29, local, state and top level federal authorities will respond to simulated weapons of mass destruction attacks in three cities — Denver, Portsmouth, N.H., and the Washington, D.C.-area.

Denver or Portsmouth will face either a simulated biological or a chemical weapons attack. The D.C. metropolitan area will respond to a radiological attack drill — which could range from simply an exposed container of radioactive material to a small nuclear detonation.

Looking for Realism

The congressionally mandated exercises are intended to examine how well local, state and federal authorities are prepared to respond to and together deal with the consequences of a weapons of mass destruction attack.

“The goal of the exercise is to assess the nation’s crisis consequence management capacity under extraordinarily stressful conditions,” the Department of Justice said in a statement released Thursday.

Specific dates and characteristics of the exercise are being withheld from participants, to make the tests as realistic as possible.

Volunteers and professional actors will play the roles of victims, who will be rescued, diagnosed, decontaminated and treated over the 10-day period. A “virtual news network” will be created that will broadcast on the exercises every hour on the hour.

But the exercises will not be too realistic, authorities say. No weapons or agents will be released and, to minimize the risk of public panic or real-life accidents, emergency responders will not be speeding with lights and sirens blaring to the scenes of attack.

“We’re doing as much as we can by way of outreach through the media to ensure that all of the residents in the jurisdiction or the cities that we’re exercising in know that they’re occurring, knowing that they’re safe from harm,” said Doug Johnson, the Justice Department’s spokesman for the exercises.

Congress has provided $3.5 million for the Denver and Portsmouth exercises, which are called “TOPOFF,” reflecting the participation of senior officials. The exercise in the D.C. area, involving district and Prince Georges County, Md., authorities, is called National Capital Region 2000, or NCR-2000 for short.

All Levels Involved

The three exercises are expected to involve all key personnel who would respond to an attack: federal agency personnel and state and local emergency responders, including police, fire and emergency medical personnel.

Though terrorism response exercises are conducted routinely across the country, “this marks the first time that an exercise of this scope, with the participation of top-level federal, state and local officials, has ever been conducted,” the Justice Department said.

Mayors, city managers, state governors are expected to participate, as are some senior federal officials: Attorney General Janet Reno, Federal Emergency Management Agency Director James Lee Witt, and Health and Human Services Secretary Donna Shalala.

Justice and the FEMA will be the lead federal agencies in the exercise.

Lire la suite:

Explosion au Texas: image au ralenti


Un "sinkhole" fait deux morts dans une île des Caraïbes

http://thedominican.net/2013/04/two-die-in-accident.html

dimanche 21 avril 2013

ISRAELI DOCTORS ARE TREATING BOSTON BOMBING SUSPECT: NEW DETAILS ON HIS CONDITION

http://www.theblaze.com/stories/2013/04/21/israeli-doctors-are-treating-boston-bombing-suspect-new-details-on-his-condition/

Septembre 2013: le gigantesque centre d'espionnage de la NSA sera opérationnel


Dans la petite ville de Bluffdale, au creux d'une vallée reculée de l'Utah, cœur du pays mormon américain, la National Security Agency (NSA) construit actuellement le plus grand centre de collecte et d'analyse de données des Etats-Unis, auquel le magazine Wired consacre sa couverture cette semaine. Ce centre puissamment gardé devrait être opérationnel en septembre 2013.

La NSA a consacré 2 milliards d'euros au chantier, qui doit permettre d'abriter quatre halls à serveurs de 2 300 m² chacun, plus 8 hectares de bâtiments destinés au support technique et à l'administration du site. L'ensemble sera complètement autosuffisant. Des réservoirs d'essence seront capable d'alimenter des générateurs de secours trois jours durant; des installations de pompage d'eau pourront produire 6,4 millions de litres d'eau par jour, un système d'égouts et d'air conditionné aidera à maintenir ces serveurs à une température raisonnable. L’électricité sera fournie par une station autonome de 65 mégawatts, pour un coût total énergétique de 40 million de dollars par an (30 millions d'euros), selon une estimation publiée par Wired.

L'objectif de cette Babel du renseignement est de capter, décoder et analyser des données issues de communications classiques (courriels, conversations téléphoniques, recherches sur Google), de tous types de données personnelles (factures de parking, itinéraires de voyages, achats en librairies…) et de données issues du "Web profond", non directement accessible (informations financières, transactions boursières, accords commerciaux, communications militaires et diplomatiques étrangères, documents légaux, informations personnelles confidentielles…).

En 2005, le New York Times avait déjà révélé que la NSA s'était lancée sans mandat juridique dans un vaste programme d'écoute des communications sur le sol américain, depuis l'échec cuisant du 11 septembre. L'institution, créée comme un outil du ministère de la défense après le désastre de Pearl Harbor, avait entrepris une profonde refonte de son travail, dont ce centre est un aboutissement. "Même s'il y a peu de preuves que la NSA soit aujourd'hui plus efficace — après tout, malgré de nombreuses opportunités, elle a raté la tentative d'attaque du "terroriste en caleçon" en vol pour Détroit en 2009, et l'attentat à la voiture piégée de Times Square en 2010 — il n'y a pas de doute sur le fait qu'elle est devenue l'agence de renseignement la plus vaste, la plus secrète et potentiellement intrusive jamais créée," écrit Wired.

Le centre de données de l'Utah puise ses sources en se branchant directement sur les "prises" des compagnies de télécommunications (un système déjà exposé par le New York Times en 2005) en surveillant les stations terrestres du réseau AT&T, de gigantesques paraboles qui gèrent les communications entre Etats-Unis, l'Europe, le Moyen-Orient, l'Asie et la zone Pacifique. Pour décoder les données protégées ainsi collecter, la NSA travaille avec un superordinateur, situé dans le "bâtiment 5 300" du centre de Bluffdale, appelé sobrement "Zone de recherche multiprogrammes". Des responsables de la NSA ayant participé à la création du site déclarent à Wired que l'équipe en charge du décryptage a récemment réussi "une percée" technologique, mais qu'elle a besoin de plus de capacité de traitement pour la mettre en action. C'est dans l'Utah qu'elle prévoit de le faire.

La NSA souhaiterait mettre en route un ordinateur capable de coordonner la collecte, la lecture et le classement de ces milliards de données à travers le monde d'ici 2018. Selon l'un des responsables anonymes cités par Wired: "Tout le monde est une cible; toute personne qui communique est une cible."

Sources:

Le virus H7N7 de la grippe aviaire a fait en Chine, lors de ces dernières 24 heures, deux morts, portant le nombre total de décès à 20, annonce dimanche l’agence Chine nouvelle


Auparavant il a été annoncé que le virus avait tué 18 personnes.

Deux personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures dans la province du Zhejiang (est).

Au total, 101 personnes ont été contaminées par le virus, dont quatre se trouvent dans un état critique.

Avant les cas récemment enregistrés en Chine, la souche H7N9 de la grippe aviaire ne s’était pas transmise à l’homme. Comme pour la souche H5N1, la plus commune, les scientifiques redoutent qu’une mutation virale ne permette des contaminations entre humains, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

Source:

La Corée du Nord aurait installé deux autres lances missiles


La Corée du Nord a installé la semaine dernière deux lanceurs mobiles de missile Scud à courte portée sur sa côte orientale, rapporte dimanche l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, qui cite un haut responsable sud-coréen.

Le ministère de la Défense sud-coréen n'a toutefois pas encore confirmé cette information.

Les services de renseignements de la Corée du Sud ont déjà indiqué que, début avril, le Nord a déployé sur sa côte orientale sept lanceurs, dont deux lanceurs de missiles Musudan. D'une portée théorique de 4000 kilomètres, ceux-ci seraient capables d'atteindre la Corée du Sud, le Japon et l'île américaine de Guam.

Certains experts pensaient que la Corée du Nord effectuerait des tirs autour du 15 avril pour marquer le 101e anniversaire de la naissance du fondateur du régime, Kim Il-Sung. Leur prédiction ne s'est pas vérifiée, mais certains pensent maintenant qu'un ou plusieurs essais pourraient survenir autour du 25 avril, date anniversaire de la création de l'armée nord-coréenne.

Les tensions sur la péninsule coréenne se sont amplifiées depuis le 26 mars, alors que la Corée du Nord a menacé d'effectuer d'éventuelles frappes contre des cibles militaires américaines, mettant ses unités stratégiques de missiles et ses unités d'artillerie à longue portée en ordre de combat. Selon l'agence officielle nord-coréenne, ce déploiement était une réaction à de nouveaux vols jugés menaçants de bombardiers américains B-52 au-dessus de la péninsule coréenne.

Un essai nucléaire le 12 février, le troisième réalisé par la Corée du Nord depuis 2006, a entraîné de nouvelles sanctions de l'ONU et des menaces de représailles de la part de Pyongyang.

Même si la Corée du Nord a menacé de lancer une attaque nucléaire contre les États-Unis et la Corée du Sud, les experts ne pensent pas qu'elle dispose de missiles équipés de charges atomiques capables de frapper le continent américain.

Source:

La tante des deux suspects des attentats de Boston, Maret Tsarnaeva, affirme qu’elle est la cible de menaces depuis qu’elle a dit publiquement, vendredi, que ses neveux avaient été victimes d’un coup monté


«Les gens nous crient des noms, nous menacent, nous disent que c’est le temps de retourner chez nous, a indiqué la Torontoise, samedi. Oui c’est le temps. Nous n’avons pas trouvé cette promesse – la démocratie – dans ce pays.»

«Mais si je retourne chez moi, ce sera seulement avec les corps de mes neveux», a souligné Mme Tsarnaeva, qui semblait épuisée, au lendemain de l’arrestation du jeune Dzhokhar Tsarnaev, son neveu de 19 ans. L’autre, Tamerlan, est mort dans la nuit de vendredi au cours d’une fusillade avec les forces policières.

Elle est fermement convaincue que toute cette histoire est une conspiration.

Mme Tsarnaeva a été bouleversée d’apprendre que ces jeunes hommes qu’elle n’avait pas vus depuis cinq ans avaient été désignés comme suspects dans les attentats au marathon de Boston.

Elle croit qu’ils ont été au centre d’un coup monté. «Ils avaient besoin d’individus à blâmer pour un acte qu’ils avaient commis eux-mêmes, alors ils les ont trouvés [mes neveux], donc réjouissez-vous, tout le monde, réjouissez-vous», a-t-elle dit d’une voix fatiguée.

Interrogée sur la possibilité qu’elle se rende aux États-Unis pour retrouver des membres de sa famille, Mme Tsarnaeva a dit qu’elle irait si possible.

«J’ai un petit garçon [à Toronto], a-t-elle dit. À qui puis-je le confier? Évidemment j’aimerais me retrouver avec Ruslan et les autres.»

Ruslan Tsarni est l’oncle des deux suspects et demeure au Maryland. Vendredi, il a qualifié ses neveux de «ratés» qui faisaient honte à leur communauté.

Maret Tsarnaeva a fait clairement savoir que le FBI ne l’avait pas contactée.

«Les gens du FBI sont les seuls qui ne m’ont pas rejoint, car ils n’ont aucun intérêt à obtenir d’autres renseignements, ils ont déjà tout ce qu’il leur faut», a indiqué Mme Tsarnaeva.

Elle est persuadée que son neveu Dzhokhar n’aura pas l’occasion de justifier son innocence. «Ils vont s’assurer de ne pas laisser vivre ce garçon parce qu’ils ne veulent pas qu’il ait une chance, qu’il prenne la parole pour dire “Citoyens de l’Amérique, je n’ai pas commis ces gestes” », a-t-elle conclu.

Source:

Séisme de magnitude 6.6 en Chine : 203 morts et plus de 11 000 blessés

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/04/21/003-chine-seisme-sichuan-recherches.shtml

vendredi 19 avril 2013

Photos: Private military operatives hired to 'work' the Boston marathon with black backpacks, radiation detectors, tactical gear

http://www.naturalnews.com/039977_The_Craft_Boston_marathon_private_military_contractors.html#ixzz2Qq17yJb9

Vidéo troublante qui semble révéler l'arrivée d'un objet X, à gauche, à provenance du ciel

* Je suis de plus en plus convaincue qu'il s'agit d'un missile ou de tout autre projectile puissant qui déclenche l'explosion..

Simulation d'un scénario d'urgence dans une centrale nucléaire du Texas le MÊME JOUR où il s'est produit une méga explosion à l'usine de fertilisants de Waco au Texas

* Tu parles d'un triste hasard!

Regional Full Scale EMTF Exercise - Black Rain
Start Date/Time:Wednesday, April 17, 2013 9:00 AM
End Date/Time:Thursday, April 18, 2013 5:00 PM
Recurring Event:One time event
Importance:Normal Priority
Category:
Exercises
Location:NCTTRAC Offices
Description:
Regional Full Scale EMTF Exercise - Black Rain

Scénario : La région du centre nord du Texas est touchée par une catastrophe radiologique à la centrale nucléaire de Comanche Peak. Les retombées résiduelles de l'explosion se traduisent par beaucoup de blessures et de décès au sein de la zone de danger immédiat et la forte densité de population. DFW Metroplex est touchée par des pannes d'électricité et des baisses de tension en raison de la perte de production d'électricité.  Les dommages dûs au souffle ainsi que les retombées se traduisent par une dangerosité critique pour la communauté médicale et génèrent le besoin pour d'évacuations sanitaires et une multitude d'inquiets au sein de la population métropolitaine.  La région 2 des forces d'opération des services médicaux d'urgence du Texas (GTMU) doit appliquer et déployer son ambulance, les AMBUS et les équipes d'opération MMU pour aider dans la première réponse et l'effort de la communauté médicale, de la surveillance et la contamination.
 
Source:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés