Suivez ce blog via Facebook

samedi 13 avril 2013

Pékin et Washington s'allient pour dénucléariser la Corée du Nord

* Nécessairement le "Ministère de la propagande" est à l'oeuvre pour mener les opération stratégiques et géopolitiques qui sont prescrites dans l'agenda mondialiste.  Le lobby militaire américain a tout intérêt à fabriquer la nouvelle, à allier des partenaires contre Pyongyang et à photographier des poignées de main pour les premières pages des mass médias, pour la supposée dénucléarisation du pays et pour justifier les milliards de dollars qui sont utilisés dans le domaine militaire, "black project" et cie. Les sud-coréens ont manifesté dans les rues contre la présence de Kerry et des États-Unis, ce qui montre que les citoyens de la Corée du Sud ne sont pas tous soumis à la propagande.  J'espère ne pas avoir à inclure "ceci est de la propagande" dans toutes mes publications parce que c'est une évidence.  Toutefois, il ne faudrait pas négliger le fait que c'est la propagande qui crée et déclenche la guerre, la Première, la Deuxième, et forcément la Troisième guerre mondiale...

Les chefs des diplomaties chinoise et américaine, le conseiller d'Etat Yang Jiechi et le secrétaire d'Etat John Kerry ont déclaré samedi 13 avril vouloir œuvrer ensemble à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, lors d'une entrevue à Pékin.

"S'attaquer au problème nucléaire en Corée sert les intérêts de toutes les parties", a déclaré M. Yang, en promettant que Pékin travaillerait dans ce but avec d'autres pays, dont les Etats-Unis. "La Chine et les Etats-Unis doivent ensemble prendre des mesures pour parvenir à l'objectif de la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a acquiescé M. Kerry.

Après une étape à Séoul, où il a réaffirmé le soutien de Washington à son allié sud-coréen, John Kerry s'est rendu à Pékin pour convaincre les autorités chinoises de hausser le ton sans délai face à la Corée du Nord. Il a souligné "l'énorme potentiel" de la Chine pour aider à apaiser Pyongyang.

En visite à Pékin vendredi, le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré que les dirigeants chinois étaient "très préoccupés" par le comportement de leur allié nord-coréen. "Les Chinois nous ont dit aussi qu'ils faisaient le maximum d'efforts pour que la tension soit réduite", a-t-il ajouté.

PYONGYANG "N'A PAS ENCORE DÉMONTRÉ" SA CAPACITÉ NUCLÉAIRE

Plus tôt dans la journée, la présidence américaine a infirmé la déclaration d'un parlementaire républicain. Ce dernier avait cité un rapport du renseignement militaire américain, selon lequel la Corée du Nord disposerait de la capacité de miniaturiser une arme nucléaire et de la monter sur un missile balistique. "Il est inexact de suggérer que le régime nord-coréen a complètement testé, mis au point ou démontré ce type de capacités nucléaires", a corrigé la Maison Blanche.

Voir notre infographie : Les capacités balistiques de la Corée du Nord

Selon ce document de la Defence Intelligence Agency (DIA), révélé par erreur par un membre de la Chambre des représentants lors de l'audition de responsables du département de la défense, "la Corée du Nord dispose d'armes nucléaires capables d'être lancées par des missiles balistiques, bien que la fiabilité demeure faible".

Lire la suite:
http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/04/12/pyongyang-menace-le-japon-de-represailles-nucleaires_3158945_1492975.html

2 commentaires:

  1. allo isabelle merci encore pour ton beau travaille oui je pense comme toi que cest de la propagante made in usa.La plus grand menase presente pour egemonie usa cest la chine et poutine. CA LES FAIT CHIER il nont pas put avoir la serye grace a poutine maintenant il sessaie sur la coree.IL ne feront rien car la chine et la russie est derriere le gros bebe de la coree du nord. marco le rebel

    RépondreSupprimer
  2. Le coup fatal: une approche de ce moment!

    IMPORTANT: A noter que la traduction de la vidéo fait erreur à un moment. Dames parle d'une attaque dans la péninsule coréenne, non sur le Kremlin.



    Les tensions en Corée du Nord sont à leur paroxysme et le scénario évoqué par Ed Dames il y a plusieurs années se met tout doucement en place. Ce major de l'armée américaine, aujourd'hui à la retraite, était en charge d'un programme de "remote viewing" dans le cadre de ses fonctions et a parlé d'un scénario que son équipe avait aperçu lors de leurs travaux: Une éruption solaire massive qui viendrait griller tout ce qui est électrique sur terre...



    http://www.youtube.com/watch?v=zoYk_k2XrwU&feature=player_embedded



    http://www.youtube.com/watch?v=H-m4KUb7o2U&feature=player_embedded



    http://www.youtube.com/watch?v=1oClKu3YwnE&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés