Suivez ce blog via Facebook

mercredi 24 octobre 2012

Une étude de l'Université Harvard: Les jeunes hommes qui mangent plus de trois tranches de fromage par jour, trois portions par jour de matières grasses laitières, pourraient devenir infertiles

http://www.dailymail.co.uk/health/article-2222199/Can-cheese-harm-man-s-fertility-Young-men-eat-slices-day-damage-chances-father.html

7 commentaires:

  1. J'attends toujours l'étude d'un autre machin de zunien, qui prouve selon leur étude, que lire des études plus débiles les unes que les autres à longueur de journée POURRAIT rendre crédule et FERAIT perdre du temps et de l'énergie ...

    Sur ce je me sers 4 tranches de coulommiers, sur du pain avec un bon verre de rouge, mon grand père faisait de même et a eu 5 enfants ...

    Un vrai moment de bonheur la lecture de ces "zétudes"

    Asca.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais être un peu plus incrédule et te dire que ton grand-père est né à une autre époque que nous, et qu' à cette époque on ne nous empoisonnait pas comme aujourd' hui. Qui est le plus crédule dans l'histoire? Toi ou ceux qui réfléchissent par eux-mêmes?

      Supprimer
    2. Salut à toi mr Anonyme,

      1 - "ceux qui réfléchissent par eux-mêmes?"
      Qui a dit que je remettais en cause la réflexion des gens qui réfléchissent par eux-mêmes ? Je réfute les études d'un énième groupe d'étude Zuniens qui par définition n'est pas un groupe de gens qui pensent par eux-même.

      C'est un peu léger comme réponse, mais c'est pas grave, essaye un autre jour ;) Je ne t'en veux pas de ne pas être d'accord avec moi, mais avec des arguments c'est plus convainquant ;) Qui sait, je pourrait changer d'avis :D :D :D

      2 - Le bon fromage d’antan reste le bon fromage d'aujourd'hui, ceux qui en achètent en supérette, c'est leur problème. L'étude débile parle de la nocivité reproductive des produits laitiers, et à aucun moment de leur qualité à travers les époques d'industrialisations.

      Ensuite voir le taux de croissance mondiale et surtout nationnale, et comparer à la consommation de produit laitier nationale, voir le commentaire dessous de "Anonyme du 25 octobre 2012 04:11"

      Je ne sais pas ce qui te choque, peut-être que tu as cru dans cette énième étude et que me voir la critiquer t'as énervé, bien, t'es libre de croire ce que tu veux, mais ça reste le bouse en ce qui me concerne. ;)

      Asca.

      Supprimer
  2. "Le marché du fromage remporte la palme des marchés des produits laitiers les plus aimés des Français, aux côtés des produits ultras-frais. En 2007 la quasi totalité (92%) des Français consomme du fromage au moins une fois par semaine."

    VS

    "Pour la quatrième année consécutive, le taux de fécondité reste supérieur à 2 enfants par femme, à 2,01. Ce qui place la France en tête des pays européens, juste derrière l'Irlande."

    so?

    RépondreSupprimer
  3. Ton grand-père mangeait du fromage frais fais à la main.
    Maintenant le lait est ultra-filtré, ultra-pasteurisé, ultra-tansformé, en plus des petit ajouts d'ingrédients secrets en prime..
    On appelle cela l'Industrialisation...bon appétit les moutons !

    RépondreSupprimer
  4. 1°/ Les 2,01 enfants par femmes sont à pondérés car cela inclus les extra-européennes.La consommation de beurre et de fromage est le fait avant tout des Blancs. Les Français elles, restent dans la moyenne européenne. Environ 1,3 enfant/femme.

    2°/ Le beurre, le le lait et la crème étaient la base de nourriture en Normandie et dans de nombreuses provinces et pourtant les familles nombreuses y étaient légions.

    3°/ Encore une étude pseudo scientifique bidon pour occuper le peuple.

    4°/ Pendant ce temps on ne parle pas des vaccins, des pesticides, de la chimie que l'on nous fait ingurgiter.

    RépondreSupprimer
  5. Ben voilà... On a découvert la contraception masculine...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés