Suivez ce blog via Facebook

mardi 25 septembre 2012

L'interception de milliers d'appels téléphoniques et l'identification vocale

* Les systèmes automatisés des agences gouvernementales ou des services publics captent des échantillons de voix pour les disposer dans des bases de données qui associent votre voix, votre nom, votre adresse....   Soyez gentils avec les préposés aux appels parce que tous vos entretiens téléphoniques sont notés en terme de "collaboration du client" et prenez note que lorsque votre ligne est mise en attente, le système continue d'entendre et d'enregistrer tous vos propos...

Une société en biométrie a réussi à créer une base de données conçue pour stocker des millions d'échantillons de voix.  La compagnie russe Speech Technology Center, qui opère sous le nom de SpeechPro aux États-Unis, a mis au point un système appelé "VoiceGrid Nation" qui utilise des algorithmes pour faire correspondre des identités à la voix.  Ce système permet aux autorités d'accumuler une énorme base de données contenant jusqu'à plusieurs millions de voix, dont celles de criminels connus, de personnes d'intérêt ou de personnes sur des listes de surveillance.
 
Lorsque les autorités interceptent un appel et que la voix n'est pas identifiée, l'enregistrement est entré dans le "VoiceGrid".  Il ne faut que cinq secondes pour parcourir 10 000 voix.
 
Plus de 70 pays en Amérique, en Europe, et en Asie sont équipés de cette technologie biométrique.
 
Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés