Suivez ce blog via Facebook

jeudi 23 août 2012

Syrie : près de 25.000 morts depuis mars 2011

Au moins 24.495 personnes sont mortes dans les violences depuis le début en mars 2011 de la révolte en Syrie, a affirmé mercredi Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Source:
http://www.europe1.fr/International/Syrie-pres-de-25-000-morts-depuis-mars-2011-1212943/

3 commentaires:

  1. http://www.dailymotion.com/video/xj62ej_world-revolution-not-seen-on-tv-rallies-around-the-world-for-freedom-and-love-sous-titres-en-francai_webcam

    http://www.youtube.com/watch?v=FFfmd0nCUWQ

    RépondreSupprimer
  2. L'OSDH est directement relié aux soi-disant manifestants démocrates et pacifiques qui crient Allah-Ouakbar aux 2 secondes la Kalachnikov à la main. Par exemple en Libye,ceux qui contrôlent ces événements (NWO?) ont filmé au Qatar la prise de la base annoncée 2 jours avant, vérifiable, juste pour démotiver les gens de Tripoli, entre autres dégueulasseries. Se méfier des communiquées de l'OSDH car ils sont complices de la tentative de manipulation. Rappelez-vous l'Irak et ce clown de Powell avec ses "Weapons of Massive Destruction". La seule arme de destruction massive que je connaisse est la maintenance des gens dans l'ignorance de ce qui se trame sur cette planète.

    Noel.

    RépondreSupprimer
  3. C'est plutôt terne comme western... mais c'est le seul qu'on ira voir, qu'on paye pour voir... celui qui oppose ta volonté à la mienne. Et que le meilleur gagne... la volonté... la plus forte, la plus cruelle, la plus profonde. Rien de latin... tout est américain... tout est humain... anti-humains
    Un petit pas pour l'humanité... un grand pas pour l'homme... pour l'individu qui s'expose et t'explose en passant par derrière ou en prenant les devants.
    D'où les rimes les plus funestes : individualisme, réalisme, matérialisme, impérialisme, cynisme.
    Alors qu'est-ce qu'on fait... on tire ou on se fait tirer ?
    On se fait la guerre ou on concède la paix ?
    Malheureusement aucune concession n'a jamais garantit la paix. Pétition de principe : il faut faire la guerre pour ne pas faire la guerre. Pour être avantagé pour la faire, il faut vouloir la faire à tout prix!
    Guerre de tous contre tous. Pour la puissance... pour davantage de puissance. C'est le premier qui tire, c'est le deuxième qui meurt. Que de la force et point de droit.
    Qui tue en Syrie ? Les forces loyalistes ou les forces rebelles ? Le pouvoir ou l'opposition ?
    Les anciens ou les nouveaux ? Guerre ! Guerre ! Guerre ! Quel bras doit-on armer ?
    Quel bras désarmer? Parce qu'on croit qu'on n'a pas le droit de vivre et laisser mourir.
    Qui le croit ? Qui le croirait? Ce ne sont que nos intérêts que l'on veut opposer à d'autres intérêts. Pas un brin d'humanité.... mais nos sacrés saints intérêts qui distinguent le bourreau de la victime. Ingérence qui rappelle les sept mercenaires qui ne se préoccupent que de leurs destins particuliers. Point de justice.
    Mais du butin, du gain, de la fin qui justifie tous les moyens : la puissance... de l'argent. L'argent pour la puissance.
    L'Amérique et ses alliés unis ont tué Saddam, Gadhafi et s'apprêtent avec le soldat Fabius à assassiner Al-Assad... pour que les plus puissants restent toujours les maîtres de la région...
    Halte aux arguties et aux alibis : on tue pour accroitre sa puissance et non pour venir à bout de la nuisance ! Et dire que la France semble ignorer que nul ne peut espérer déguster du bon miel à partir des sécrétions d'une guêpe. Cherchez la guêpe!


    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/08/la-guepe/

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés