Suivez ce blog via Facebook

mercredi 22 août 2012

L'Iran dévoile un missile balistique et d'autres armes


L'Iran a dévoilé mardi six armes aux caractéristiques améliorées, notamment un missile de courte portée plus précis et un moteur naval plus puissant, rapporte la presse iranienne.

Ces armes ont été présentées lors d'une cérémonie marquant la Journée de l'industrie de la défense à laquelle participaient le président Mahmoud Ahmadinejad et le ministre de la Défense, Ahmad Vahidi.

Parmi les différentes améliorations présentées, figurait un missile Fateh 110 de quatrième génération d'une portée de 300 km. Téhéran avait annoncé ce mois-ci avoir réussi des essais avec ce nouveau modèle, qui serait équipé d'un meilleur système de guidage.
"Ce missile est l'un des plus précis et des plus perfectionnés missiles balistiques tirés d'un lanceur terrestre utilisant un combustible solide", a déclaré Ahmad Vahidi selon l'agence officieuse Fars. "Au cours de la dernière décennie, (ce missile) a joué un rôle significatif dans la démonstration des capacités de défense de la République islamique d'Iran."

Mahmoud Ahmadinejad a souligné à nouveau que les avancées de Téhéran en matière de technologie militaire avaient un objectif exclusivement défensif, mais qu'elles permettraient de dissuader les puissances mondiales de lui imposer leur volonté.

"Les avancées en matière de défense visent à protéger l'intégrité des personnes et ne sont pas censées constituer des mesures offensives envers les autres", a dit Mahmoud Ahmadinejad, cité par l'agence Mehr. "Je ne doute pas que nos capacités défensives permettent de s'opposer aux menaces et de mettre un coup d'arrêt à leurs projets", a-t-il ajouté, faisant allusion aux puissances occidentales et à Israël.

L'Etat hébreu dit envisager des attaques militaires sur les sites nucléaires iraniens si la République islamique ne parvenait pas à rassurer l'Occident qui craint que l'Iran ne développe des armes nucléaires, ce que Téhéran dément.

Les Etats-Unis n'excluent pas non plus une intervention militaire contre l'Iran, mais mettent plutôt l'accent sur la voie diplomatique et le recours à des sanctions commerciales.

En réponse, l'Iran se dit capable de frapper Israël et des bases militaires américaines dans la région, notamment à l'aide de missiles de moyenne portée testés en juillet.

Certains responsables iraniens ont également menacé de bloquer le détroit d'Ormuz, par lequel transitent 40% des exportations maritimes de pétrole, ce qui aurait pour probable conséquence une réponse militaire de la part des États-Unis.

Source:

2 commentaires:

  1. Bonjour.

    http://rense.com/general83/irwar.htm


    RépondreSupprimer
  2. marrant,vont gesticuler 2 min avant de retourner au moyen-age

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés