Suivez ce blog via Facebook

jeudi 30 août 2012

Iran : la mise en garde des USA


* Attaque ou attaque pas?  Les États-Unis ont une "patate chaude" dans la bouche parce qu'ils se sont engagés envers Israël à ne pas laisser l'Iran se doter de l'arme nucléaire, mais en campagne électorale une déclaration de guerre conjointe avec Israël ne serait pas du tout bien accueillie par la population.  Une "attaque sous faux pavillon" (false flag) est-elle la seule option stratégique pour la Maison Blanche? 

La Maison Blanche a prévenu jeudi l'Iran que le temps de la diplomatie ne durerait pas indéfiniment après la publication d'un rapport de l'AIEA faisant état d'un renforcement du programme nucléaire de la république islamique.

Malgré les sanctions internationales, l'Iran a doublé ses capacités de production d'uranium enrichi sur son site souterrain de Fordo, selon un rapport diffusé jeudi de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).   La République islamique avait installé environ 2.000 centrifugeuses à Fordo au 18 août, contre environ un millier en mai. Sur ce nombre, environ 700 sont en activité, précise l'AIEA.

L'uranium enrichi est utilisé pour la production d'électricité mais purifié jusqu'à 90%, il entre dans la fabrication de l'arme atomique.   Les Occidentaux et Israël soupçonnent le pays de vouloir, sous couvert de son programme civil, développer l'arme nucléaire, ce que Téhéran a toujours formellement démenti. Jeudi encore, le guide suprême de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, a assuré que son pays ne chercherait "jamais à avoir l'arme atomique", lors du sommet des Non-Alignés qui se tient jusqu'à vendredi à Téhéran.

Le problème Parchin

L'AIEA reproche aussi au pays de ne pas coopérer suffisamment avec elle, ce qui l'empêche, après plus de huit ans d'enquête, de déterminer avec certitude si le programme est purement pacifique. Dans le rapport, elle l'a directement accusé d'entraver son travail de vérification sur la base militaire de Parchin.S'appuyant sur des images satellites, elle avait dit craindre que l'Iran ne nettoie l'endroit avant d'autoriser les inspecteurs de l'agence à procéder à leur vérification. "Quand l'agence aura accès à l'endroit, sa capacité de mener une vérification efficace aura été considérablement entravée", insiste-t-elle. Le site de Parchin avait été évoqué dans le sévère rapport de l'AIEA publié en novembre dernier. L'agence avait pour la première fois présenté des éléments indiquant que le pays avait travaillé à la mise au point de l'arme atomique avant 2003, et peut-être ensuite. 

L'impasse diplomatique

Le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney, a aussi rappelé que le dirigeant américain était déterminé à empêcher Téhéran de se doter d'une bombe nucléaire, mais que les Etats-Unis seraient en mesure de savoir si l'Iran lançait l'élaboration d'une telle arme."La fenêtre pour résoudre (ce dossier) reste ouverte (...) mais elle ne restera pas ouverte indéfiniment", a affirmé M. Carney lors de son point de presse quotidien.

Source:

3 commentaires:

  1. Les élites occidentales ont toujours réglé les crises par la guerre et croient toujours qu'ils ont besoin d'une 3ème mondiale pour réaliser leur plan du gouvernement mondial et diabolique.
    Mais le problème est que ce schémas est complètement dépassé aujourd'hui parce que l'énergie de la Terre a complètement changé et pousse vers la paix et l'Unité des peuples. Le camp de la guerre a perdu définitivement, il n'y aura pas une 3ème guerre mondiale. Ils vont encore crier, aboyer et s'agiter pendant encore longtemps, mais ils ne parviendront pas à faire basculer l'humanité dans un conflit généralisé. Cette époque est révolue.

    L'iran s'affirme de plus en plus comme un acteur important pour la paix au moyen orient et dans le monde, et cela a été confirmé par le sommet des Non alignés à Teheran. La présence de Poutine à ce sommet est un camouflet pour Israel et les Usa et un message clair à leur égard : nous soutenons ce pays et nous ne vous laisserons pas le détruire comme l'Irak, la Libye, etc.

    AFFLUENCE RECORD À TÉHÉRAN ET DÉFAITE DES USA/UE AU SOMMET DES NON-ALIGNÉS : L'IRAN DEMANDE L'INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES
    par François Asselineau - Union Populaire Républicaine, mardi 28 août 2012, 18:05 ·

    https://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/affluence-record-%C3%A0-t%C3%A9h%C3%A9ran-et-d%C3%A9faite-des-usaue-au-sommet-des-non-align%C3%A9s-liran-/10150999687797038

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. justement, c'est la qu'il faut s'attendre au pire...

      Supprimer
  2. en réaction a la réaction du dessus, ce ne sont pas les PAYS cités mais seulement une petite poignée d'enculer (nos dirigeants) qui jouent aux échecs avec comme pions les PAYS et POPULATIONS du monde !!!!

    Donc parler des USA - UE - IRAN - RUSSIE - etc ... n'est pas correct.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés