Suivez ce blog via Facebook

mardi 17 janvier 2012

Une petite fille est décédée après avoir reçu un vaccin contre la grippe (une parmi tant d'autres)

* Les mortalités liées aux vaccins sont très rarement répertoriées puisque la médecine refuse de conclure que les vaccins sont responsables d'accidents mortels ou d'affectations chroniques.  Les rapports qui témoignent des méfaits des vaccins proviennent de groupes ou de centres de recherche indépendants qui, souvent, n'ont que très peu de crédibilité et de visibilité publique.

La petite Kaylynne, du Vermont, est morte dans les bras de sa mère quatre jours après avoir reçu un vaccin contre la grippe.  La mère est convaincue que le vaccin est responsable de la mort de sa fille, mais les autorités ne le sont pas.  Une autopsie sera pratiquée et le rapport sera divulgué dans plusieurs semaines.

Des infirmières d'Angleterre refusent d'être vaccinées contre la grippe puisqu'elles croient que le vaccin n'est pas sécuritaire, qu'il peut causer des effets secondaires inquiétants.

Traduction partielle:

7 commentaires:

  1. Les Labo véreux n'hésitent pas a utiliser des produits non testés sur l'homme dans des seringues qui vont se planter dans le bras de nos proches...
    Tant que le profit sera plus important que la considération que l'on porte aux gens on aura toujours ce genre de bavure...

    Loïc
    France

    RépondreSupprimer
  2. Le site http://vactruth.com/ vient juste d'être attaqué au moment où je voulais voir l'article con-cerné !!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. "on aura toujours ce genre de bavure"
    A ce niveau, ce ne sont plus des bavures, ce sont des actes délibérés et voulus ...

    RépondreSupprimer
  4. Souvent nous somme les meilleurS cobailS.Par exemple moi je travaille dans un millieu de santée des laurentide et les infirmieres passe avec leurs charios de vaccins et nous demande ;avec vous ete vacciné.Moi bien sur je repond oui.Oui pour ne pas me faire achaler ,car je nen veux pas de cest cochonnerie.Depuis que je ne me fait plus vaccinner celas fait trois ans,je nai plus de grippe et cette année je nai meme pas eu de rhume.

    Ha que cest sante abstinence de vaccin .........

    Autre anecdotent tout ceux qui on ete vaccine et qui fume on ete tres malade aux point de s'abscenter de i'ouvrage.

    REVEILLER VOUS

    MARCO

    RépondreSupprimer
  5. Jusqu'à quelle degré de souffrance les enfants devront-ils supporter la démence de la pensée humaine pour qu'enfin, AU MOINS les mères CESSENT à tout jamais de jeter ces purs Anges en PÂTURE à ces monstres, tant poly-tiques que scientifiques, qui torturent et dévorent leurs enfants !
    Encore combien D'INNOCENTES victimes devront périr des mains criminelles de ces chimères de la nuit spirituelle qui, sous couvert de la recherche scientifique, MUTILENT et MASSACRENT froidement, sans état d'âme ces petits Martyres, pour qu'enfin ces mères REFUSENT de LIVRER la chair de leur chair, dans la gueule PUTRIDE de ces Molochs infernaux tellement affamés d'Âmes angéliques ?
    Encore combien de Souffrance de toutes les souffrances, ces ombres à forme humaine infligeront-ils encore et encore, sans JAMAIS se lasser, aux petits sans défense, humains comme animaux, toujours Innocents, avant que ces parents à l'âme comateuse, réagissent et arrachent ces tendres proies des griffes de leurs ASSASSINS !
    À cause du laxisme et de la lâcheté par fainéantisme d'âme, l'Amour des parents c'est refroidi au point qu'ils laissent ces démons à forme humaine torturer, mutiler, tuer leurs propres enfants sans RIEN ressentir, même pas dans leur chair, sans RIEN entendre, même pas ces cris qui nous DÉCHIRENT les tympans, sans RIEN voir, pas même ces blessures qui nous CRÈVENT les yeux !
    Au contraire, ils n'ont de cesse à demander, à implorer ces Satans à choisir leurs enfants à eux comme chair pour laboratoires médicaux, comme chair expérimentale pour psychopathes en blouses blanches, comme cobayes pour leurs protocoles d'apprentis SORCIERS au service de la science sans âme !
    Encore combien de petites âmes torturées livrées au monde de la CULTURE de la mort devront-elles mourir, pour que ces parents, VENDUS à l'intellecte, ce glacial "Roi d'Orgueil", se réveillent et retrouve le chemin du coeur ?
    Face à quelles INTOLÉRABLES douleurs, ces malheureux NON-PARENTS, réaliseront-ils enfin, que cette pensée humaine qu'ils adorent, n'est autre que l'autel sanglant de TOUS les SACRIFICES humains où TRÔNE le "Serpent maudit" auquel ils se sont VENDU, corps, âme, esprit !

    RépondreSupprimer
  6. COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’ONE RELATIF AU DECES DE LA PETITE STACY

    Suite à la séquence diffusée dans le JT de la RTBF du 29 novembre 2011 et à différents articles parus dans la presse quotidienne, l’ONE tient à corriger certaines affirmations.

    Mais au préalable, l’ONE tient à présenter ses plus sincères condoléances à la famille de Stacy qui est durement touchée par le décès de leur petite fille.

    Le dossier médical tenu par le médecin de la consultation ONE ne contient aucune trace d’une maladie de l’enfant le jour où la vaccination a été réalisée soit le 13/10/11. De même, le médecin se souvient avoir examiné l’enfant et n’avoir rien remarqué de particulier. Il faut d’ailleurs souligner que même si l’enfant avait souffert d’une maladie bénigne, cela ne constituait pas une contre-indication à la vaccination.

    Sur base des étiquettes de traçabilité des vaccins conservées dans le dossier de l’enfant, Stacy n’a reçu que les vaccins recommandés pour son âge et non celui contre le méningocoque C.

    La confusion des parents peut provenir d’une autre étiquette destinée aux parents qui a pour but de les informer sur les possibles effets secondaires, cette étiquette étant commune à plusieurs vaccins.

    Selon les parents de Stacy, l’ONE n’informe pas des complications graves des vaccins. Pour la quasi-totalité du monde médical à l’échelle de la planète, il n’y a pas de complication grave des vaccins et ceux-ci ont un intérêt majeur dans la promotion de la santé. Ces dernières années, émerge un courant marginal visant à mettre en question le bien fondé des vaccinations.

    L’ONE, comme tous les autres organismes de santé publique, considère que les vaccinations sont un progrès déterminant pour la santé de la population, en ce qu’ils permettent d’éviter de nombreuses maladies ainsi que la morbidité et la mortalité qui en découlent.

    L’ONE espère que l’enquête pourra rapidement faire la lumière sur les circonstances du décès de l’enfant et entend y collaborer de manière active, s’il était sollicité en ce sens. http://www.one.be/index.php?id=761&tx_ttnews%5Btt_news%5D=372&tx_ttnews%5BbackPid%5D=553&cHash=7c65a89abd113a36c3b6712ea429a939

    RépondreSupprimer
  7. Audition du 5 octobre au parlement européen sur le H1N1: les masques sont tombés!
    [...] Un premier bienfait de cette série d'auditions est de "faire tomber les masques" et de dévoiler les véritables intentions derrière cette machinerie forcenée du "vaccin à tout prix".
    - Thomas Lonngren, le directeur exécutif de l'Agence Européenne du Médicament (EMA) qui affirme qu'il n'y a pas eu d'effet secondaire grave au cours des essais cliniques des vaccins H1N1 et que donc, ils savaient d'avance que ces vaccins n'entraineraient pas d'effet secondaire grave dans le public (Il fallait oser mentir avec un tel applomb quand on sait par exemple que cette même agence avait connaissance de 7 décès sur les 2000 patients d'un essai clinique réalisé par GSK pour son vaccin Pandemrix ce qui est ENORME!)
    Mr Longren a aussi conclu de façon arrogante et éhontée qu'en un mot, ils ont été TRANSPARENTS! (Quelle "transparence" en effet d'avoir prétendu au public qu'il n'y avait aucun risque grave avec les vaccins H1N1 dont le Pandemrix alors que la propre firme avait réalisé des essais aux résultats ultra inquiétants: 7 décès sur 2000 patients vaccinés; des décès, des malformations et des fausses couches inquiétantes chez des rattes vaccinées et leurs petits...)
    - Mr Sprenger, actuel directeur de l'ECDC qui déclare, sans rire que ceux faisant partie de ce qu'IL appelle le "lobby anti-vaccinal" sont des gens dangereux et qu'ils font peur avec toutes sortes d'histoires sans aucun fondement (!)
    - Mme Paola Testori Coggi, directrice NON ELUE de la DG Health & Consummers à qui nous décernons le palme du manque de respect pour la dignité des consommateurs dont elle est pourtant censée officiellement défendre les intérêts!!!!
    " Savez-vous que pour les ANIMAUX, pas pour les humains mais pour les animaux, c'est la Commission qui décide des stratégies de vaccination, qui va acheter le vaccin, où, quelle est la part qui doit être vaccinée, combien d'animaux doivent être vaccinés. Pour les ANIMAUX, nous avons cela, ce n'est pas contesté du tout. Il y a le caractère contraignant lié à une base juridique forte. Et puis, nous avons des années d'expérience. Alors je pense qu'en matière de santé publique, nous en sommes aux premiers balbutiements pour commencer et puis, à un moment, nous y arriverons également pour les être humains."
    OUI! Vous avez bien lu, bien entendu...
    La directrice de la DG consommateurs appelle de ses voeux que les humains finissent par être vaccinés comme des animaux, comme des bêtes, comme du bétail!
    Il est MOINS UNE, vous ne trouvez pas?

    http://www.initiativecitoyenne.be/article-audition-du-5-octobre-au-parlement-europeen-sur-le-h1n1-les-masques-sont-tombes-59638981.html

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés