Suivez ce blog via Facebook

jeudi 19 janvier 2012

12 adolescentes de la même école ont développé soudainement des troubles similaires au syndrome de Latourette: vaccination? Non, une "hystérie collective"!

Des jeunes filles, qui fréquentent la même école secondaire, ont toutes les mêmes manifestations physiques: tics moteurs et verbaux incontrôlables.  Les médecins ne savent pas ce qui a causé ces étranges et soudaines affectations sur les douze adolescentes.  

On ne sait pas encore laquelle des filles a manifesté les symptômes en premier ni quel évènement aurait pû déclencher l'éclosion.  Une des jeunes filles, que l'on voit dans le reportage de CBS (voir la vidéo), dit avoir constaté des tics moteurs et verbaux après une sieste en octobre dernier. Elle dit qu'elle était bien, sans problème, et que tout à coup elle s'est réveillé avec le bégaiement.

La mère de l'adolescente est très en colère parce que rien ne se passe, personne ne donne de réponse. Des expertises ont été menées par le Ministère de la santé de New York et le bâtiment scolaire n'est pas responsable de l'état des jeunes filles. Des rapports environnementaux menés par des organismes extérieurs concluent qu'aucune substance dans l'école n'a causé les problèmes de santé.

Un médecin neurologue chargé de traiter certaines des jeunes filles a fournit aujourd'hui une explication.  Il affirme que le diagnostic est un "trouble de conversion", ou une "hystérie collective".

Le Dr. Laszlo Mechtler prétend que ce phénomène s'est déjà vu dans différents parties du monde, mais qu'il reste rare.  Les symptômes du "trouble de conversion" se produisent habituellement après un évènement stressant.  Ils peuvent durer des jours, des semaines, et peuvent causer la cécité, une incapacité à parler, un engourdissement ou autres problèmes neurologiques.

Voici l'entrevue avec Thera Sanchez qui explique comment s'est produit la manifestation de ces symptômes.  Le constat de l'état de cette magnifique jeune fille est triste et révoltant parce qu'il y a forcément une cause "non-dite" qui explique cet étrange phénomène, une cause que l'on veut étouffer en établissant un diagnostic de "trouble de conversion"...




1 commentaire:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés