Suivez ce blog via Facebook

mardi 31 mai 2011

Une menace mondiale pour une unification mondiale

Il est évident qu'un gouvernement mondial est en place, mais encore officieusement aux yeux du public.  Une once de culture générale et d'esprit de synthèse suffisent à conclure que nous nous dirigeons dans un monde qui ne sera plus le nôtre...

Des catastrophes d'ampleur planétaire se produiront sous peu, je ne sais pas quand, et elles serviront un dessein bien précis.  Elles ne seront pas la manifestation de la Colère de Dieu, comme certains le disent, mais elles seront l'aboutissement du règne débile et arrogant de l'homme!  La Colère de Dieu est tout autre chose...

En fait, les "autorités" qui gouvernent notre monde savent déjà ce qui vient et ce, depuis très longtemps: les films en témoignent, les architectures, les symboles, les vestiges du passé, etc.  Peu de paramètres appartiennent au hasard, presque tout est programmé, orchestré et conspiré!  Nous n'avons pas une toute petite idée de ce qui se trame dans les sphères auxquelles nous n'avons pas accès, dans les coulisses occultes du pouvoir et dans les puissances spirituelles. 

Tout est en place pour envoyer une onde de choc planétaire qui viendra justifier l'avènement d'un gouvernement mondial, qui viendra mettre les fondations du royaume de la bête.  Un domino sera renversé, très bientôt, et le monde que nous connaissons maintenant ne sera plus jamais le même.  Ce que l'élite va créer: un évènement ou une série d'évènements épiques, planétaires, qui susciteront une unification solidaire contre la menace faite à l'humanité.  Une invasion extraterrestre inventée de toute pièce?  C'est ce que je crois.  L'annonce d'une comète capable de créer des bouleversements sur toute la terre n'est pas non plus à négliger.  Devant de telles menaces, les gouvernements du monde prétexteront à des ententes de paix pour lutter contre l'agression ennemie et extra-planétaire.  Ils susciteront un état d'empathie et de fraternité mondiale pour "qu'ensemble nous puissions survivre"...

Après ces jours de grande angoisse dans le monde, et de grandes afflictions, émergera un "sauveur".  Ce sera un homme, ayant l'apparence humaine, mais derrière ce "super-héros" préfabriqué se cachera un homme aux dessein diabolique et surnaturel...  Les populations du monde prosternées devant lui, cherchant un dieu rédempteur, un secours divin, seront complètement hypnotisées devant lui, devant la bête, parce qu'il fera des miracles et des prodiges pour séduire même les plus aguerris!

Désolé pour cette dramatique histoire, mais elle pourrait bien être réelle et imminente.  En tout cas, les prophéties bibliques ne s'opposent pas à un tel scénario.  Les films catastrophes exposent précisément  le malheur annoncé quelques mois avant son arrivée par la communauté scientifique, l'unification mondiale devant le danger et le secours d'un sauveur.  Dans les films, l'histoire se termine toujours bien!  Mais dans notre histoire à nous, ce ne sera pas des metteurs en scène d'Hollywood qui vont décider du sort de l'humanité, mais des forces qui s'élèvent au-dessus de toute créativité et puissance humaine!

Quelles-sont les solutions, les issues de secours,  quelle est notre espérance dans une vision du monde si fataliste?  Lisez les prophéties bibliques, elles sont la seule et unique réponse possible et notre seule et unique délivrance.  C'est ce que je crois, et vous?

Une série sur une invasion E.T. et un film sur une autre terre: on prépare l'inconscient collectif à un spectacle cosmique jamais créé dans toute l'histoire de l'humanité!


"Agent orange" vaporisé sur le Vietnam, mais aussi sur le Canada entre 1950 et 1970!

"L'agent orange", pesticide & herbicide, a été utilisé par les États-Unis pour détruire de vaste territoire de jungle pendant la Guerre du Vietnam.  Voilà que la chaîne AlJazeera révèle que la province de l'Ontario, au Canada, a été vaporisée de ces produits toxiques mortels pendant 20 ans, soit entre 1950 et 1970.   Les effets désastreux ont été nombreux et les victimes encore vivantes en souffrent  toujours: déformations congénitales, cancers et mortalités.

Pouvez-vous considérer ce que l'on vaporise du haut des airs en 2011?   Que contiennent ces vaporisations que laissent échapper les avions qui strient le ciel dans plusieurs pays du monde?


L'idée de se réfugier dans un bunker est de moins en moins farfelue, considérant ces produits hautement toxiques et la chaleur du soleil qui n'est pas du tout normale...

La modification du climat: un reportage sur un réseau américain (Georgie)

Voici un reportage de WSBTV,  du 30 mai dernier, qui fait référence à la modification du climat comme étant une science pouvant interférer sur la nature, pouvant amoindrir les conséquences de certains phénomènes météorologiques, comme celui de créer de la pluie artificiellement pour combattre des feux de forêts.  Le reportage fait allusion à la tornade dévastatrice de Joplin qui pourrait avoir été provoquée par la technologie de modification du climat ou bien, qui aurait pu être évitée par ses procédés.

lundi 30 mai 2011

"Planète X", "Brown Dwarf" et ELE (Extinction Level Event)


Je n'ai pas vérifié tous les liens, et sources, de cette vidéo.  Je trouve tout de même valable de vous la proposer pour faire vos propres recherches.  En anglais.

dimanche 29 mai 2011

Une machine de la NASA fabrique des nuages de pluie devant la caméra

La "géo-ingénierie" n'est pas une fiction, elle est bien réelle.  Elle consiste, par une technologie de pointe, à interférer sur la nature ou à recréer artificiellement certaines composantes climatiques, atmosphériques, capables de provoquer des intempéries et des catastrophes dites "naturelles'...

Regardez bien la machine à l'oeuvre, la NASA crée devant la caméra un nuage artificiel qui amène la pluie.  Vraiment impressionnant.

Et si les inondations, et autres phénomènes climatiques, étaient provoquées ou amplifiées par ce type de technologie?  Toutes les catastrophes ne font certainement pas partie d'expérimentations, mais avec cette démonstration évidente, il nous est permis de croire que certaines ne tiennent pas des caprices de dame nature...

La vidéo qui suit n'a pas à être traduite, les images suffisent pour confondre tous les septiques!

Un volcan russe est actuellement en éruption

http://news.mail.ru/inregions/fareast/41/6004028/?frommail=1
Traduction Google pour lire l'article qui vient tout juste d'être publié.

D'autres poissons morts aux Philippines dans les derniers jours

Près de 400 tonnes de poissons ont été retrouvés morts depuis jeudi dernier au lac Taal, au nord des Philippines.  Le lac étant situé à proximité du volcan du même nom, les autorités croient que la température aurait changée brusquement à cause d'activités volcaniques, créant ainsi la mort de milliers de poissons.

Source:

Un représentant du Congrès américain invite les familles à quitter les villes



Dans un documentaire, Roscoe Bartlett, représentant au Congrès américain qui a vécu la Grande Dépression, met en garde les familles face aux évènements à venir dans les prochains mois.  Il explique comment elles devront se préparer à faire face aux nombreux défis qui pourraient se présenter dans un futur proche.  Il évoque les menaces qui ont été émises par les scientifiques concernant des pannes majeures de courant provoquées par une très forte activité solaire.  Il expose aussi les révolutions civiles à venir et les arrestations de masse qui deviendront un réel danger pour les familles qui vivent dans les grandes villes.

Il reconnait que ce genre de discours est mal perçu par une majorité de gens, qu'il est associé aux alarmistes et aux obsédés de la survie. 

Bartlett n'est pas le seul "alerteur de conscience", il y a aussi l'économiste Marc Faber et Gerald Celente qui recommandent de nous préparer maintenant à faire face à ce qui vient.  Ils pressent les familles à quitter les grands centres pour se réfugier à la campagne, seul lieu propice à la survie.

Le Pentagone et les militaires savent toutes ces choses et se préparent aux différents scénarios évoqués dans le documentaire.  Des milliards de dollars sont dépensés pour l'établissement de plans d'urgence et d'opérations stratégiques dans l'éventualité de scénarios catastrophiques et ces argents ne sont certainement pas dépensés pour rien!

vendredi 27 mai 2011

Le Patriot Act reconduit par le Congrès américain

* Toutes les cartes sont réunies, le jeu est prêt à être disposé sur la table: BlackJack!  Les dispositions sont maintenant prêtes, il ne reste plus qu'un état de crise pour jeter le premier domino pour que nous soyons échec et mat!  Il ne nous reste qu'un seul et unique atout...

 Les deux chambres du Congrès des Etats-Unis ont approuvé in extremis jeudi soir, 26 mai, la reconduction jusqu'en juin 2015 du Patriot Act, une loi antiterroriste mise en place sous George W. Bush après les attentats du 11-Septembre et qui arrivait à expiration à minuit.

Après plusieurs jours de vifs débats au Sénat, les élus de la chambre haute ont adopté le texte par 72 voix contre 23. La Chambre a ensuite approuvé par 250 voix contre 153 la version qui lui a été envoyée par le Sénat.

Le projet de loi doit maintenant être promulgué par le président Barack Obama. Se trouvant en Europe, il devra ordonner la signature du document par "autopen", une sorte de machine à signer qui peut être actionnée par le personnel de la présidence, a-t-on appris auprès d'une porte-parole de la Maison Blanche Nick Shapiro.

"Surveillance mobile"

Trois mesures sont considérées comme cruciales par l'administration et les services antiterroristes dans le Patriot Act: la "surveillance mobile" des communications de suspects utilisant plusieurs lignes téléphoniques, le principe du "loup solitaire" qui permet d'enquêter sur une personne paraissant mener des activités terroristes pour son propre compte, la possibilité pour les autorités d'accéder à "toute donnée tangible" concernant un suspect, comme des courriers électroniques.

L'administration Obama souhaite empêcher tout retard dans la reconduction du texte qui selon elle aurait des conséquences néfastes dans la conduite des enquêtes antiterroristes aux Etats-Unis.

"L'administration appelle le Congrès à agir immédiatement pour éviter tout hiatus dans ces mesures cruciales nécessaires à notre sécurité nationale", avait indiqué la Maison Blanche dans un communiqué jeudi.

Nouvelles pistes contre le terrorisme

Le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, a souligné dans un communiqué que "le raid qui a tué Oussama Ben Laden a également fourni une somme énorme d'informations qui ont entraîné des dizaines d'enquêtes offrant de nouvelles pistes chaque jour. Sans le Patriot Act, les enquêteurs n'auraient pas les outils dont ils ont besoin pour suivre ces nouvelles pistes".

Le sénateur républicain Rand Paul avait fait barrage à l'adoption de la mesure cette semaine car il cherchait à imposer plusieurs amendements, alors que le chef de la majorité démocrate Harry Reid préférait une procédure plus rapide.

L'un des amendements de Rand Paul aurait empêché les autorités d'inspecter certaines archives des vendeurs d'armes dans le cadre d'enquêtes terroristes. La mesure a été rejetée jeudi par 85 voix contre 10.

Supervision des enquêtes antiterroristes

A gauche, le sénateur démocrate Patrick Leahy a au contraire plaidé pour plus de supervision de la part du Congrès sur les enquêtes antiterroristes.

Les débats ont aussi buté sur la durée de la reconduction, car certains élus républicains souhaitaient une reconduction permanente.

Mercredi, le directeur du FBI Robert Mueller et le patron du Renseignement américain James Clapper avaient écrit aux leaders du Congrès pour les appeler à adopter la mesure avant son expiration.

"Il est important que ces outils soient reconduits sans délai", a écrit Robert Mueller, se prononçant contre des amendements proposés qui imposeraient des "restrictions" à l'application de la loi antiterroriste et aux enquêtes.

 Source:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110527.OBS4014/le-patriot-act-reconduit-par-le-congres-americain.html

Après l'Eyjafjöll et le Grimsvötn, d'autres volcans islandais menacent

ERUPTION - Le Katla et l'Hekla pourraient bientôt se réveiller...

Les volcans islandais n’ont pas fini de faire parler d’eux. Après l'Eyjafjöll et le Grimsvötn, le Katla et l'Hekla semblent à point pour exploser: en se fondant sur des constatations statistiques ou géologiques, les scientifiques prédisent que ces volcans et d'autres vont bientôt prolonger la série d'éruptions en Islande. «A en croire les statistiques, nous entrons dans une période au cours des dix prochaines années, en gros, où nous constaterons une augmentation de l'activité volcanique»  en Islande, a déclaré à l'AFP le géologue Gunnar B. Gudmundsson, de l'Office météorologique islandais. Selon lui, cette augmentation est liée au «cycle des éruptions calculé sur la base de plusieurs éruptions enregistrées par le passé».

Spécialiste des volcans islandais, le géologue Andy Hooper de l'université de Delft (Pays-Bas), confirme l'existence d'un tel cycle et annonce «un potentiel pour des éruptions volcaniques plus fréquentes en Islande» qu'au cours des années passées. En un an, deux volcans islandais se sont manifestés. L'Eyjafjöll a provoqué le chaos dans le ciel européen en avril 2010 avec la plus importante interruption du trafic aérien depuis la Seconde guerre mondiale, et le Grimsvötn la semaine dernière a engendré quelques fermetures sporadiques d'espaces aériens.

Le nombre des éruptions va augmenter

Andy Hooper, joint au téléphone par l'AFP, considère que le rapprochement de ces deux éruptions «n'est qu'une coïncidence», mais d'après lui néanmoins, «le nombre des éruptions va augmenter» dans un proche avenir. «Entre 1940 et 1980, aucune éruption de ces volcans situés sous la calotte glacière du Vatnajökull n'a produit de quantités significatives de cendres, et maintenant il y en a eu quatre en 15 ans», relève Andy Hooper.

 Le volcan Hekla, situé au sud-ouest du glacier Vatnajökull, est entré en éruption en moyenne une fois tous les dix ans ces soixante dernières années. La dernière remonte à 2000 et son réveil est donc attendu incessamment. «On est en 2011 et il nous montre tous les symptômes pré-éruptifs : le gonflement, la dilatation de l'édifice, le magma est là», résume le vulcanologue français Patrick Allard, de l'Institut de physique du Globe.

Le terrible Katla, qui fait trembler les Islandais et dont le nom signifie Sorcière, pourrait se réveiller «l'année prochaine ou l'année suivante» car son réservoir capable de contenir jusqu'à «plusieurs centaines de millions de mètres cubes» de magma se remplit, souligne Patrick Allard. Sur la centaine de volcans actifs en Islande, deux autres pourraient se réveiller prochainement: l'Askja qui a eu une forte éruption en 1964 et le Krafla qui donne des «signes de réalimentation» de sa chambre magmatique, après des éruptions répétées entre 1975 et 1980.

Le réchauffement climatique en cause

L'une des raisons qui font également penser que le nombre des éruptions des volcans situés sous les glaciers va augmenter dans les années à venir, vient de la fonte de la glace liée au réchauffement climatique. «La masse des calottes glacières s'est réduite depuis la fin du XIXe siècle et le Vatnajökull a perdu environ 400 milliards de tonnes au cours de cette période (...) Cette fonte a différents effets, mais l'un d'entre eux est de faire diminuer la pression s'exerçant sur le manteau terrestre et ainsi d'accroître l'activité volcanique», explique Andy Hooper.

Pour Gunnar B. Gudmundsson cependant, les éruptions sont liées aux «points chauds», ces endroits à la base du manteau supérieur où se forme du magma. Et dans ces conditions, souligne-t-il, contrairement à la «théorie sur la perte de pression liée à la fonte des glaces» sur laquelle l'activité humaine pourrait avoir une influence, «il n'y a rien que nous puissions faire pour ralentir l'activité volcanique: on ne peut contrôler la nature».

Source:

Quand les hommes diront PAIX et SÉCURITÉ: la prophétie est en train de s'accomplir...

Voici des extraits de déclarations faites par Obama et par Benyamin Netanyahou lors de leur rencontre la semaine dernière.  Portez attention au nombre de fois où les mots PEACE et SECURITY sont prononcés, une répétition de mots-clé...  La prophétie biblique nous annonce que lorsque les hommes prononceront précisément ces deux mots, une série d'évènements se produiront.
 
"Quand les hommes diront : PAIX et SÉCURITÉ ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point.

Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres.

Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres."  1 Thessaloniciens 5:3-6

Le FBI cible les activistes politiques comme terroristes

Des ressources anti-terrosristes sont en train d'être utilisées pour cibler des environnementalistes, des activistes pacifistes, politiques et en faveur des droits des animaux, qui ont des opinions différentes du gouvernement. Il a été récemment révélé qu'une firme spécialisée dans le contre-terrorisme a espionné des personnes qui ont assistées à la présentation publique du documentaire "Gasland". Le film focalise sur le fracking du gaz et son impact sur l'environnement et sur les communautés où cela est utilisé.

Le FBI et d'autres agences gouvernementales harassent ceux qui ne veulent pas rester dans la ligne du statu quo.

En Pennsylvanie, des activistes ont été inculpés de terrorisme pour avoir écrit des slogans à la craie sur les trottoirs. En Californie, 27 personnes vont aller au tribunal pour des actions de protestation anti-guerre, pro-ouvrières et de solidarité internationale avec le groupe Elsewhere 23. Ils doivent être présentés devant un grand jury sous des accusations fabriqués de toutes pièces. Le FBI possède en archives 164 000 rapports d'activités suspicieuses sur des activistes qui ne suivent pas les vues du gouvernement. Le gouvernement américain utilise l'argent du contribuable pour écraser la dissidence plutôt que de protéger le public américain des véritables menaces terroristes; tout en piétinant les droits à la liberté d'expression.

Carlos Montès, co-fondateur historique du mouvement chicano des "Calotss Bruns" a expliqué qu'il y a une montée remarquée de l'utilisation par le gouvernement américain des méthodes et moyens à sa disposition pour combattre le terrorisme afin d'imposer une répression sur les activistes politiques.

"Les mouvements de protestations exposent et défient directement les lignes de vues et d'actions du gouvernement états-unien", dit-il, toujours est-il que les forces de l'autorité continuent le harcèlement sans aucune raison juste et valide. "C'est une guerre contre la dissidence". Le gouvernement s'évertue à arrêter le mouvement qui ne cherche en fait qu'à exercer son droit à la libre expression, droit de parole et droit de manifester.

"Ils essaient de nous stopper, mais nous n'allons pas les laisser faire." a ajouté Montès.

Source:

La moitié de la France obligée de restreindre sa consommation d'eau

SECHERESSE - Quasiment un département sur deux est désormais concerné par les mesures de restriction de l'utilisation d'eau...

Quarante-six départements, soit quasiment un sur deux en métropole, sont désormais concernés par des mesures restreignant certains usages de l'eau en raison de la sécheresse constatée depuis quelques semaines, selon le bilan actualisé publié ce mardi par le ministère de l'Ecologie. Le précédent point de samedi faisait état de 42 départements, sur les 96 de la métropole, concernés par au moins un arrêté préfectoral limitant l'usage de l'eau. Dix-huit départements sont concernés par les mesures les plus fortes.

Les restrictions d'eau limitent les usages jugés non prioritaires pour les particuliers (arrosage, lavage de voitures, remplissage des piscines) et peuvent aussi encadrer l'irrigation agricole. Une très large partie de la moitié nord de la France est concernée, à l'exception de la Bretagne et le nord-est. Dans le sud, des mesures sont prises principalement dans les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes. Cinq départements sont par ailleurs placés en situation de vigilance, précise le ministère sur son site internet.
«On est en situation de crise»

«On est en situation de crise et de gestion de crise», avait souligné la semaine dernière la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, après avoir réuni avec un mois d'avance la commission de suivi hydrologique (dit «comité sécheresse») rassemblant les représentants du BRGM (bureau de recherche géologiques et minières), tous les usagers de l'eau, des élus et des experts, afin de faire le point sur la situation.

«On est dans une situation de mois de juillet en ce qui concerne tous les indicateurs: nappes, débit et fonte des neiges», avait-elle ajouté alors que Météo France a annoncé samedi ne pas attendre de précipitations significatives dans la semaine. Le «comité sécheresse» doit se réunir régulièrement et au plus tard à la mi-juin, en fonction de l'évolution de la situation.

Source:
http://www.20minutes.fr/article/729870/moitie-france-obligee-restreindre-consommation-eau

Les États-Unis et le Pakistan tout près de la guerre ouverte, un ultimatum chinois avertit les États-Unis contre une attaque du Pakistan

La Chine a déjà mis les États-Unis en garde que toute attaque de Washington sur le Pakistan serait interprétée comme un acte d'agression à l'encontre de la Chine. Cet avertissement sec représente le premier ultimatum stratégique reçu par Washington depuis plus d'un demi-siècle, remontant à l'avertissement de l'URSS durant la crise de Berlin entre 1958 et 1961 et ceci indique plus avant le grave danger d'une guerre générale émanant de la confrontation Etats-Unis-Pakistan.

"Toute attaque sur le Pakistan serait perçue comme une attaque sur la Chine"

Répondant à des rapports établissant que la Chine avait demandé aux Etats-Unis de respecter la souveraineté du Pakistan dans les moments qui suivirent l'intervention Ben Laden, le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois Jiang Yu a utilisé le briefing avec la presse du 19 Mai pour réaffirmer la demande catégorique de Pékin que "la souveraineté et l'intégrité du territoire du Pakistan doit ête respecté." En accord avec des sources diplomatiques pakistanaises citées par le Times of India, la Chine a "mise en garde sans termes équivoques qu'une attaque sur le Pakistan serait considérée comme une attaque sur la Chine". Il a été indiqué que cet ultimatum a été délivré au cours du dialogue stratégique et des pour-parler économiques ayant eu lieu à Washington le 9 Mai et où la délégation chinoise était emmenée par le vice premier ministre chinois Mr Wang Qishan et le conseiller d'état Mr Dai Bingguo.1 Les avertissements de la Chine sont implicitement supportés par les missiles nucléaires de cette nation, incluant quelques 66 missile inter-continentaux dont plusieurs ayant la capacité de frapper les États-Unis, en plus de 118 missiles de moyennes portées, 36 missiles lancés à partir de sous-marins et de nombreux systèmes de missiles à courte portée.

Le support de la Chine est vu par les observateurs régionaux comme étant critiquement important pour le Pakistan, qui se trouve autrement coincé dans la tenaille entre les États-Unis et l'Inde. "Si la pression des Etats-Unis et de l'Inde continue, le Pakistan pourra dire 'La Chine est avec nous. Ne pensez pas que nous sommes isolés, nous avons une super-puissance potentielle avec nous." a déclaré à l'AFP le général en retraite et analyste politique Talat Massoud.2

L'ultimatum chinois est survenu durant la visite à Pékin du premier ministre pakistanais Gilani; durant laquelle le gouvernement hôte a annoncé le transfert immédiat et gratuit de 50 avions de chasse à réaction dernier modèle JF-17.[3] Avant son départ, Gilani a renforcé l'importance de l'alliance entre le Pakistan et la Chine proclamant: "Nous sommes fiers de compter la Chine parmi nos meilleurs amis et de réaffirmer la confiance qui nous relie. La Chine pourra toujours compter sur le Pakistan pour être à ses côtés en toute circonstance... Quand nous disons que cette amitié est plus grande que l'Himalaya et plus profonde que les océans, nous capturons l'essence même de cette relation."4 Ces remarques furent accueillies par des jérémiades des portes-parole états-uniens, notamment du sénateur républicain de l'Idaho Risch.

La crise stratégique qui bouillonne entre les États-Unis et le Pakistan a explosé avec force le 1er Mai avec l'affaire du raid commando unilatéral et non autorisé qui a de manière supposée tué le fantômatique Oussama Ben Laden dans une maison fortifiée de la ville d'Abottabad, ce qui constitua une violation flagrante de la souveraineté du Pakistan. Le timing de cette cascade militaire effectuée pour enflammer les tensions entre les deux pays, n'avait absolument rien à voir avec la supposée guerre contre le terrorisme et tout à voir avec la visite au Pakistan à la fin Mars, du Price Bandar, le chef de la sécurité nationale saoudienne. De cette visite a résulté une alliance immédiate entre Islamabad et Ryadh, avec la Pakistan promettant de fournir des troupes pour mâter toute rébellion concoctée par les États-Unis sous forme de révolution colorée dans le royaume des Saouds, tout en offrant une protection nucléaire aux Saoudiens, les rendant ainsi moins vulnérables aux menaces d'extorsion américaines d'abandonner la monarchie pétrolière aux bons soins de Téhéran. Un mouvement conjoint entre le Pakistan et l'Arabie Saoudite pour briser l'emprise de l'empire américain dans la région et quelque soit ce que l'on pense de ces deux régimes, représenterait un coup fatal à l'empire américain pâlissant en Asie du Sud.

Quant aux affirmations concernant le raid supposé sur Ben Laden le 1er Mai, il y a une masse de contradictions changeant les faits de jour en jour et ne donnant pas espoir de savoir ce qu'il s'est vraiment passé. Une analyse de cette aventure serait en de biens meilleures mains avec des critiques littéraires et des auteurs de revues théâtrales. Le seul fait solide et consistant qui émerge de tout cela est que le Pakistan est la cible majeure des Etats-Unis, ainsi intensifiant la politique américaine anti-Pakistan qui a été mise en place depuis le tristement célèbre discours d'Obama à West Point en Décembre 2009.

Gilani: représailles intensives pour défendre le Pakistan

L'avertissement des Chinois à Washington est survenu juste après la déclaration de Gilani au parlement pakistanais où il déclara: "Ne laissons personne tirer les mauvaises conclusions. Toute attaque contre les acquis stratégiques pakistanais de manière ouverte ou secrète, trouvera une réponse appropriée... Le Pakistan se réserve le droit de contre-attaquer avec force. Personne ne devrait sous-estimer la motivation et la capacité de notre nation et de ses forces armées à défendre notre patrie sacrée."5 Un avertissement de représailles venant d'une puissance nucléaire comme le Pakistan se doit d'être prise au sérieux, même par les agresseurs les plus acharnés au sein du régime Obama.

Les acquis stratégiques dont Gilani parle sont les forces nucléaires pakistanaises, la clef de la dissuasion d'une possible attaque par l'Inde, naissant du cadre des relations de coopération nucléaire entre les Etats-Unis et l'Inde. Les forces armées américaines en Afghanistan n'ont pas été capables de masquer leur planification extensive pour essayer de saisir et de détruire les armes nucléaires du Pakistan. D'après un rapport de Fox News en 2009, "Les Etats-Unis ont un plan détaillé pour infiltrer le Pakistan et s'assujettir son arsenal de têtes nucléaires mobiles s'il apparaît que le pays est en passe de succomber au pouvoir des Talibans, d'Al Qaida ou tout autre mouvement extrémiste islamique." Ce plan fut élaboré par le général Stanley McChrystal quand il était à la tête du commandement des opérations spéciales de Fort Bragg en Caroline du Nord. Ce commandement qui est directement impliqué apparemment dans l'opération Ben Laden, est composé de la force delta, des navy SEALs et "d'une unité de renseignement spéciale haute technologie, connue sous le nom de 'force spéciale orange'". "De petites unités pourraient saisir les armes nucléaires pakistanaises, les neutraliser et ensuite les centraliser dans un endroit sécurisé." Déclara une source citée par Fox.6

Obama a déjà approuvé une attaque furtive sur les armes nucléaires pakistanaises

Comme le dit le London Sunday Express, Obama a déjà approuvé un action agressive en ces termes: "Les troupes américaines seront déployées au Pakistan si les installations nucléaires de cette nation sont sous une menace terroriste qui chercherait à venger la mort de Ben Laden... Le plan, qui serait activé sans le consentement du président Zardari a provoqué une réaction de colère des officiels pakistanais... Obama donnerait l'ordre de parachuter des troupes pour sécuriser les sites nucléaires clefs. Ceci inclut la base aérienne QG de Sargodha, qui abrite des F-16 de combat ayant au moins 80 missiles balistiques à têtes nucléaires." D'après les officiels américains, "le plan a reçu le feu vert et le président a déjà manifesté son intention de déployer des troupes au sol au Pakistan s'il pense que cela est important pour la sécurité nationale."7

Une extrême tension à ce sujet illustre la folie aventurière d'Obama et de son raid unilatéral du 1er Mai, qui aurait tout aussi bien pu être interprété par les autorités pakistanaises, comme étant l'attaque promise contre sa capacité nucléaire. D'après le New York Times, Obama savait pertinemment qu'il encourait une guerre immédiate avec la Pakistan et insista "que la force d'attaque chassant Ben Laden soit suffisamment forte pour pouvoir se battre et sortir du pays si elle était confrontée à des locaux hostiles ou des forces de police ou militaire."

Le flingage a déjà commencé

Les tirs entre les forces américaines et pakistanaises ont subi une escalade le 17 Mai quand un hélicoptère de l'OTAN viola l'espace aérien pakistanais au Waziristan. Les forces pakistanaises étaient en état d'alerte maximale et ont immédiatement ouvert le feu. L'hélicoptère américain retourna les tirs. Deux soldats en poste a la frontière dans la zone de Datta Khel furent blessés.8

Une riposte pakistanaise possible à cette incursion est peut-être survenue à Peshawar le 20 Mai, quand une voiture piégée apparemment prit pour cible un convoi de deux véhicules du consulat américain, ne causant que des dégâts matériels côté américain. Un passant pakistanais fut tué et plusieurs blessés. Dans un autre cas de guerre des services de renseignement, la télévision Ary 1 a rapporté le nom du chef de la CIA en poste à Islamabad, le second top espion résident à avoir sa couverture révélée en moins de six mois.

L'envoyé des Etats-Unis Grossman rejette les appels pakistanais à arrêter les violations de frontière

Le représentant spécial états-unien en Afghanistan et au Pakistan Marc Grossman, remplaçant de feu Richard Holbrooke, a rejeté de manière arrogante le 19 Mai les appels pakistanais pour garantir que des opérations du style de Abottabad ne seraient plus perpétrées au Pakistan.9 En refusant de garantir cela, Grossman déclara que les autorités pakistanaises n'ont jamais demandé le respect de leurs frontières dans les années récentes.10

Au milieu de cette crise stratégique importante, L'inde a continué avec sa programmation de manœuvres militaires provocantes ciblant le Pakistan. Tel l'exercice "Vijayee Bhava" (Soyons victorieux) qui prît place dans le désert de Thar au nord Rajastan. Cet exercice de blitzkrieg NBC (pour Nucléaire, Biologique, Chimique), implique le second corps d'armée qui est "considéré comme la plus important des trois formations d'attaque de l'armée indienne et dont la tâche serait de virtuellement diviser le Pakistan en deux en cas de guerre totale déclarée entre les deux pays."11

Une façon d'obtenir la provocation nécessaire pour justifier d'une attaque indo-américaine sur le Pakistan, serait d'augmenter les actions terroristes attribuées aux soi-disant Talibans. D'après la presse de masse pakistanaise, la CIA, le Mossad israélien et le RAW (Research and Analysis Wing) indien ont créé leur propre version des Talibans sous la forme d'un contre-gang terroriste qu'ils contrôlent et dirigent. D'une source qui rapporta que "les agents de la CIA ont infiltré les réseaux des Talibans et d'Al Qaida et ont créé leur propre force Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) dans le but de déstabiliser le Pakistan." L'ancien commandant régional du Punjab de l'ISI, les services secrets pakistanais, le brigadier général Aslam Ghuman commenta: "Durant ma visite aux Etats-Unis, j'ai appris que l'agence espionne Mossad, en connivence avec le RAW indien et sous la supervision directe de la CIA, planifiaient de déstabiliser le Pakistan à tout prix."12 Le double attentat à la bombe qui a tué 80 para-militaires au Waziristan la semaine dernière a t'il été perpétré par ce contre-gang ?

De la même façon, les services de renseignement russes"ont révélé que le contractant de la CIA Raymond Davis et son réseau a fourni aux agents d'Al Qaida des armes nucléaires, chimiques et biologiques, de façon à ce que des installations militaires américaines puissent être ciblées et la Pakistan rendu responsable..." Davis, lui-même un vétéran des opérations spéciales, a été arrêté pour le meurtre de deux agents de l'ISI, mais ensuite libéré par le gouvernement pakistanais après une suspicieuse campagne pleurnicheuse du département d'état américain.

La CIA affirme que le nouveau patron d'Al Qaida vit au Waziristasn

Si les Etats-Unis ont besoin d'un nouveau prétexte pour des raids supplémentaires, il sera facile de citer la présence supposée au Waziristan de Saïf al-Adel, maintenant déclaré par la CIA étant le successeur de Ben Laden comme patron d'Al Qaida.13 Cela est en effet très opportun et aidera les intentions agressives d'Obama de prétendre que Saif al-Adel est à la plus chaude frontière du monde et non pas à Finsbury ou Flatbush.

Après le raid américain non-autorisé du 1er Mai, le général en chef pakistanais Kayani a fait publier son propre avertissement qu'une telle "mésaventure" ne pourrait pas être répétée, tout en annonçant que les personnels états-uniens au Pakistan seraient considérablement réduits. D'après les estimations de l'ISI, il y a en ce moment même environ 7 000 agents de la CIA dans le pays, beaucoup d'entre eux inconnus du gouvernement pakistanais. Le partage des informations entre le Pakistan et les Etats-Unis a été rapporté comme ayant été considérablement réduit. En réponse à la réaction de Kayani, l'opération de propagande de la CIA connue sous le nom de Wikileaks a une fois de plus montré sa véritable nature en essayant de discréditer le commandant en chef pakistanais avec des rapports d'ambassades américaines douteux stipulant que celui-ci avait demandé aux Etats-Unis plus d'attaques de drones, et non pas moins, ces récentes années.

Spécifiquement depuis le discours d'Obama à West Point, la CIA a utilisé des attaques de drones pour massacrer des civils dans le but de fomenter une guerre civile au Pakistan, menant à la division du pays selon les lignes ethniques du Punjab, Sind, Baluchistan et du Paschtunistan. Le but géopolitique de tout ceci est de détruire le potentiel qu'a le Pakistan d'être le couloir énergétique entre l'Iran et la Chine. Selig Harrison a émergé comme un éminent supporteur américain de la sécession du Baluchistan.

Depuis le 1er Mai, six attaques de drones américains reportées ont fait au moins 42 morts dans la population civile pakistanaise, poussant la population dans une haine anti-américaine accrue. En réponse, une cession jointe du parlement pakistanais a voté de manière unanime le 14 Mai pour une demande officielle d'arrêt des attaques de missiles américains, demandant au gouvernement de couper la route de soutien logistique de l'OTAN vers l'Afghanistan si les attaques continuent.14 Alors que la ligne de ravitaillement Karachi-Khyber passant par le col du même nom, transporte les deux tiers du ravitaillement demandé par les envahisseurs de l'Afghanistan, une telle mesure causerait un véritable chaos parmi les forces de l'OTAN. Tout ceci met en valeur l'insanité inhérente de provoquer la guerre avec le pays dans lequel vos lignes de ravitaillement passent.

Les Etats-Unis veulent utiliser le patron des Talibans le Mollah Omar contre le Pakistan

Le département d'état a laissé tomber toutes conditions requises pour négocier avec les Talibans en Février dernier et les Etats-Unis sont maintenant en train de parlementer avec les envoyés du Mollah Omar selon le Washington Post, le légendaire leader borgne du conseil de la Quetta-Shura ou Taliban. Il apparaît évident que les Etats-Unis offrent aux Talibans une alliance contre le Pakistan. L'envoyé spécial américain dans la région Marc Grossman est hostile au Pakistan, mais quant au sujet des Talibans, il a été surnommé "Mr réconciliation".15 Par contraste, les Etats-Unis ont été rapportés comme étant déterminés à assassiner le patron du réseau Haqqani en utilisant un raid du style de celui ciblant Ben Laden. Les Pakistanais sont déterminés de conserver Haqqani comme alliés.

Si la Chine se range derrière le Pakistan, alors il sera très possible que la Russie s'aligne derrière la Chine. En anticipant la prochaine réunion du groupe de l'Organisation de la Coopération de Shanghaï le 15 Juin prochain, le président chinois Hu s'est félicité des relations sino-russes et que celles-ci étaient à un record de positivité jusqu'ici sans précédent, et ce "avec un ingrédient stratégique évident". Dans une conférence de presse cette semaine, le président Medvedev fut obligé de reconnaître indirectement que le "renouveau" des relations avec la Russie tant acclamé par Obama, n'a pas bénéficié d'améliorations depuis la confirmation du programme de missiles ABM américains en Roumanie et dans le reste de l'Europe de l'est, programme si évidemment orienté contre la Russie et que le traité SMART avait donc de fait une valeur douteuse, ainsi ravivant le spectre d'une nouvelle "guerre froide". Considérant l'assaut de l'OTAN contre la Libye, il n'y aura pas de résolution de l'ONU contre la Syrie a dit Medvedev. Poutine avait raison depuis le départ et Medvedev essaie de lui emboîter le pas afin de se ménager quelques chances de demeurer au pouvoir.

Sommes-nous un Juillet 1914 ?

La crise qui a mené à la 1ère guerre mondiale a commencé avec l'assassinat de Sarajevo le 28 Juin 1914, mais la première déclaration de guerre majeure n'eut pas lieu avant le 1er Août. Durant le mois de Juillet intermédiaire, de grandes parties de l'opinion publique européenne se retrancha dans une illusion idyllique élégiaque, alors même que la crise mortelle gagnait en importance. Quelque chose de similaire peut-être perçu aujourd'hui. Beaucoup de citoyens américains pensent que la mort supposée de Ben Laden marque la fin de la guerre contre le terrorisme et de la guerre d'Afghanistan. Au lieu de cela, l'opération contre Ben Laden a clairement déclenché une nouvelle urgence stratégique. Des forces qui s'étaient opposées la guerre en Irak, supportent de manière non masquée l'agression sanglante d'Obama en Libye, des forces comme MSNBC, le mouvement des libéraux de gauche qui constituent la majorité du mouvement pour la paix. Ils célèbrent même Obama comme un va t'en guerre plus efficace que la clique Bush-Cheney à cause de son succès supposé aux dépens de Ben Laden.

En réalité, il n'y a jamais eu de meilleur temps pour se mobiliser et pour arrêter le projet d'une guerre nouvelle qui s'annonce, plus grande et plus meurtrière. Le temps est venu.

References

1 http://economictimes.indiatimes.com/news/politics/nation/china-asks-us-to-respect-paks-sovereignty-independence/articleshow/8454577.cms

2 "China-Pakistan alliance strengthened post bin Laden," AFP, May 15, 2011, http://www.sundaytimes.lk/index.php/analysis/7546-china-pakistan-alliance-strengthened-post-bin-laden

3 http://www.nytimes.com/2011/05/20/world/asia/20pakistan.html?_r=3

4 http://www.upi.com/Top_News/World-News/2011/05/08/Gilani-China-best-most-trusted-friend/UPI-96101304911435/

5 http://www.nypost.com/p/news/international/pakistani_pm_regrets_unilateral_GAOWNTpBXGJaJtwzWaZu0K?CMP=OTC-rss&FEEDNAME=

6 Rowan Scarborough,"U.S. Has Plan to Secure Pakistan Nukes if Country Falls to Taliban, Fox News, May 14, 2009.

7 "US 'To Protect Pakistan," London Sunday Express, May 15, 2011, http://www.express.co.uk/posts/view/246717/US-to-protect-Pakistan-

8 http://www.reuters.com/article/2011/05/17/us-pakistan-nato-idUSTRE74G0PS20110517

9 "US refuses to assure it will not act unilaterally," http://thenews.jang.com.pk/NewsDetail.aspx?ID=15758

10 "No US assurance on unilateral ops," http://nation.com.pk/pakistan-news-newspaper-daily-english-online/Politics/20-May-2011/No-US-assurance-on-unilateral-ops

11 "Getting leaner and meaner? Army practices blitzkrieg to strike hard at enemy," Times of India, May 10, 2011, http://articles.timesofindia.indiatimes.com/2011-05-10/india/29527731_1_three-strike-corps-army-and-iaf-transformational

12 "CIA has created own Taliban to wreak terror havoc on Pakistan, claims Pak paper," ANI, May 12, http://my.news.yahoo.com/cia-created-own-taliban-wreak-terror-havoc-pakistan-091621821.html

13 "New al-Qaeda chief in North Waziristan," May 19, 2011

14 http://www.msnbc.msn.com/id/43033985/ns/world_news-south_and_central_asia/

15 http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/asia/afghanistan/8519535/US-steps-up-face-to-face-peace-talks-with-Taliban.html

Source:

jeudi 26 mai 2011

Des milliers d'escargots trouvés morts au Bangladesh

* Si vous n'avez pas remarqué le nombre impressionnant d'animaux, de poissons et d'oiseaux trouvés morts depuis le début 2011, je vous invite à visiter les articles du présent blog et ceux de l'ancien blog www.consciencedupeuple.com pour constater que ces mortalités de masse indiquent que notre planète est entrée dans les douleurs de l'enfantement...

Affaissement de terrain: 15 résidences évacuées ( au Québec)

Reportage d'un média québécois:

* Ces trous ressemblent à des "sinkholes" qui se forment à de nombreux endroits dans le monde, comme si un vide se créait dans le sol.  Les affaissements dans ce secteur du Québec sont moins spectaculaires que les "sinkholes" trouvés dans les derniers mois, mais c'est un phénomène très similaire et particulièrement inquiétant...
 
QUÉBEC - Un affaissement de terrain a forcé l'évacuation d'une quinzaine de résidences du quartier Notre-Dame-des-Laurentides, dans l'arrondissement Charlesbourg, à Québec.

À la Ville de Québec, on explique que les gens du secteur situé au sud du boulevard Henri-Bourassa et à l'ouest de la côte de la Sucrerie, sont familiers avec la présence de crevasses, à flanc de colline, provoquées par des affaissements dans ce secteur où se trouvait autrefois une sablière.

Mais cette année le phénomène a pris une ampleur jamais vue et un citoyen, voyant l'importance des crevasses qui s'étaient formées sur un terrain vacant situé derrière sa résidence, a cru bon d'en avertir la Ville. Il y avait de quoi: la plus importante crevasse prend l'allure d'un cratère de près de 5 m de profondeur.

Des spécialistes dépêchés sur place ont recommandé l'évacuation des résidences environnantes pour des raisons de sécurité. Explication: on se trouve devant une situation exceptionnelle, jamais constatée au Québec, une situation dont on recherche toujours la cause exacte.

Une situation, aussi, qui se complique du fait que de l'eau jaillit du sol, à l'intersection de la côte de la Sucrerie et du boulevard Henri-Bourassa.

Mercredi soir, des représentants de la Ville ont donc rencontré les occupants des résidences voisines pour leur transmettre la recommandation des experts. Sur la quarantaine de résidants touchés, la moitié ont choisi de quitter les lieux. Les autres, pour le moment, préfèrent demeurer sur place.

La Ville de Québec a déjà prévu de dédommager les personnes évacuées jusqu'au 9 juin pour leurs frais de résidence et de subsistance.

Entretemps, vendredi, d'autres experts doivent venir examiner la situation et, espère-t-on, faire rapport rapidement.

Source:

mardi 24 mai 2011

Alerte tornade à Dallas ce soir à 20h, les sirènes préviennent la population...

Ultimes efforts pour retrouver des survivants à Joplin: 1500 personnes seraient portées disparues

La tornade qui a dévasté dimanche Joplin, une ville du Missouri, dans le centre des États-Unis, est devenue la plus meurtrière depuis au moins 60 ans avec un bilan qui est passé mardi à 122 morts.

Selon des responsables, ce bilan pourrait encore s'alourdir, mais il établit déjà un nouveau record. Le précédent record, depuis que les bilans sont établis avec précision, datait de 1953. A l'époque une tornade avait tué 116 personnes à Flint, dans le Michigan (nord).

Mardi, 48 heures après le passage de la tornade, des secouristes fouillaient méthodiquement les ruines de Joplin pour tenter de retrouver des survivants.

Deux personnes ont été retirées vivantes des décombres, l'une était coincée dans une cave, l'autre sous les débris d'un magasin.

«Nous sommes toujours dans une phase de recherche et de sauvetage et cela va continuer dans les prochaines heures», a déclaré un responsable municipal, Mark Rohr, lors d'une conférence de presse.

«La vie de personnes est en jeu», a-t-il dit, soulignant que le temps pressait.
Selon plusieurs médias américains, quelque 1500 personnes seraient toujours portées disparues. Des habitants de Joplin pourraient toutefois avoir trouvé refuge en dehors de la zone touchée par les intempéries sans avoir été recensés par les autorités, ce qui expliquerait le nombre élevé de personnes manquant à l'appel.

Près de 48 heures après le passage de la tornade, Joplin offrait un spectacle saisissant: des quartiers entiers ont été complètement détruits et des sinistrés fouillaient les ruines de leurs maisons pour sauver quelques meubles.

Le président américain Barack Obama a indiqué mardi avoir «le coeur brisé» par le bilan meurtrier des tornades.

«Nos pensées et nos prières vont aux familles qui souffrent en ce moment», a déclaré le président lors d'une visite au Royaume-Uni. Il a annoncé qu'il se rendrait dimanche dans le Missouri.

Mais les opérations de secours avaient été perturbées par de fortes pluies et même interrompues après que deux secouristes eurent été frappés par la foudre et gravement blessés.

La Météorologie nationale américaine a indiqué que de fortes perturbations étaient encore à prévoir dans le Missouri, l'Oklahoma, le Kansas et le Texas.

«On essaie de sauver ce qu'on peut avant la prochaine tempête», a expliqué Brandon Hicks, 26 ans, devant les décombres de sa maison.

Face au chaos laissé par la tornade, la page Facebook de la ville centralisait les informations sur les restaurants offrant des repas gratuits ou les abris d'urgence, tandis que des hordes de volontaires ont proposé leurs services pour remettre Joplin sur pieds.

La tâche est colossale: la tornade a fait entre un et trois milliards de dollars de dégâts, selon une estimation de la société spécialisée Eqecat ne prenant en compte que les biens assurés.

Mardi, soir, les autorités ont indiqué que 8.000 bâtiments ont été touchés par la tornade, un monstre dont les rafales ont atteint 320 kmh et qui a laissé un sillon de destruction de 6,4 km de long sur plus d'un kilomètre de large.

«Tout est méconnaissable, complètement méconnaissable, c'est comme Armageddon», a déclaré Jeff Law, 23 ans, au journal Springfield News-Leader. Mardi après-midi, l'Oklahoma, frontalier du Missouri, a à son tour été balayé par des tornades. Sur CNN, le shérif Randall Edwards d'El Reno, dans le centre de l'Oklahoma, a «confirmé deux morts» entraînées par ces tornades.

Fin avril, des tornades, dont le bilan cumulé en ont fait les plus meurtrières en près d'un siècle, avaient frappé le sud-est des États-Unis, faisant 354 morts et d'énormes dégâts.

Source:
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2011/05/20110524-160641.html

Les réacteurs 1-2-3 de la centrale du Japon sont en "fusion" depuis le tout début: TEPCO l'admet et CNN le confirme aujourd'hui...

TEPCO Admits Nuclear Meltdown In Three Reactors 
http://www.youtube.com/watch?v=p6ody_0bn0U&feature=feedu

Tornade monstre à Oklahoma City aujourd'hui: des images hallucinantes!

 


Ce n'est pas un film catastrophe, mais des images tournées aujourd'hui par un reporter...

Knight of Malta and Blackwater founder Erik Prince - An American Gaddafi

Benyamin Netanyahu réaffirme qu’il ne reviendra pas aux frontières de 1967


Jérusalem doit demeurer « la capitale unie d'Israël », et le problème des réfugiés palestiniens devra être résolu à l'extérieur des frontières d'Israël, a plaidé le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, lors d'un discours devant le Congrès américain.

Défendant avec force le droit d'Israël à assurer sa sécurité, le premier ministre a réitéré une fois de plus qu'il rejette l'idée d'un retour aux frontières en vigueur avant la guerre des Six Jours, en 1967, parce que ces frontières sont « indéfendables ».

Il a par ailleurs invité le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à déchirer l'entente de réconciliation conclue récemment avec le mouvement islamiste Hamas qui, dit-il, prône la destruction d'Israël.

Le Hamas, a dit M. Nétanyahou, reste déterminé à détruire Israël, et sa charte prône toujours le meurtre de Juifs. Le mouvement islamiste, a rappelé le premier ministre, a par ailleurs condamné la mort du fondateur d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden.

Israël est prêt à négocier la paix avec l'Autorité palestinienne, a dit M. Nétanyahou, mais il ne négociera pas avec « un gouvernement qui a l'appui de la version palestinienne d'Al-Qaïda ».

Le compromis Nétanyahou

Le premier ministre israélien Nétanyahou a affirmé être prêt à faire « des compromis douloureux » en vue de résoudre le conflit, parce qu'il est de sa responsabilité d'apporter la paix à son peuple.

Il a notamment reconnu que des colonies juives allaient se retrouver « en dehors des frontières d'Israël » après la signature d'un accord de paix. Cela n'est pas facile, a-t-il dit, parce que cela nécessite d'abandonner des « terres ancestrales juives ».

« Il faut comprendre qu'en Judée-Samarie, les Juifs ne sont pas des occupants », a-t-il ajouté, arguant que la situation actuelle ne s'apparente pas à celle vécue autrefois par les Anglais en Inde ou par les Belges au Congo.

M. Nétanyahou a cependant affirmé qu'il « n'abandonnerait jamais la quête de la paix ». Il soutient d'ailleurs que le conflit actuel ne porte par sur la reconnaissance, par Israël, d'un État palestinien, mais sur la reconnaissance d'Israël en tant qu'État juif par les Palestiniens.

Il met Mahmoud Abbas au défi de déclarer haut et fort qu'il accepte un État juif, des mots, dit-il, qui changeraient l'histoire et convaincraient les Israéliens qu'ils ont réellement un partenaire pour la paix.

Plan de paix, « déclaration de guerre »

Les balises de la paix du premier ministre israélien constituent une « déclaration de guerre » contre les Palestiniens, selon un porte-parole palestinien. Le premier ministre ajoute des obstacles sur la route de la paix, a-t-il poursuivi, mardi, après le discours de Benyamin Nétanyahou devant le Congrès américain.

« Il n'y a rien de neuf dans le discours de Nétanyahou sauf l'ajout de nouvelles entraves à un véritable et sérieux processus vers une paix durable », a déclaré le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil Abou Rudeina. Ce dernier ajoute que la paix a besoin de repères internationaux comme la reconnaissance des frontières de 1967 pour servir de base de négociations. Des frontières toutefois rejetées à répétition par le premier ministre Nétanyahou au cours des quatre derniers jours.

Selon un des négociateurs palestiniens, Mohammed Chtayyeh, son discours ne laisse donc pas d'autres choix aux Palestiniens que de se rendre à l'ONU en septembre pour tenter d'obtenir la reconnaissance de leur État.

Opposé à ce procédé, le président américain a néanmoins reconnu, la semaine dernière, qu'un État palestinien devrait être fondé sur les frontières en vigueur dans la région en 1967.

Le respect des frontières en vigueur avant la guerre des Six Jours obligerait Israël à rétrocéder la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem-Est aux Palestiniens, et le plateau du Golan à la Syrie. Le Quartette pour la paix au Moyen-Orient - États-Unis, Russie, l'Union européenne et des Nations unies - s'est rangé derrière M. Obama.

Le cas de l'Iran

M. Nétanyahou a aussi profité de sa tribune pour s'en prendre à l'Iran qui, dit-il, « a des visées génocidaires » à l'endroit du peuple juif. Son programme nucléaire, dit-il, risque d'engendrer une course aux armes nucléaires dans la région.

Israël possède l'arme nucléaire mais ne l'a jamais admis.

Benyamin Nétanyahou a aussi remercié les Américains pour leur soutien indéfectible. « Vous nous avez donné très généreusement les outils nous permettant de défendre nous-mêmes Israël », a-t-il dit.

« Merci à tous, et merci à vous, président Obama, pour votre soutien ferme à la sécurité d'Israël. Je sais que les temps sont durs sur le plan économique. C'est quelque chose que j'apprécie profondément. »

Radio-Canada.ca avec AFP

Le gouvernement américain admet avoir transmis des infections volontairement pour des fins de recherches

Ce reportage de la MSNBC rapporte que le gouvernement américain vient d'avouer avoir délibérément infecté des habitants du Guatemala afin de transmettre des maladies mortelles et ainsi, obtenir un échantillon d'études "in vivo"!  Ces expérimentation du Département  américain de la santé avaient pour but de tester la contagion de certaines maladies transmises sexuellement et les gens qui ont servi de "rats de laboratoire" n'en savaient rien. 

Le sida a été créé en laboratoire et peut-être que ces pauvres gens ont servi à sa propagation...  Lire le livre "La guerre des virus", du Docteur en santé publique, Leonard Horowitz, diplômé de Harvard, pour une encyclopédie de preuves!
Hilary Clinton dit être désolée et indignée par ces pratiques non-éthiques, mais ce qu'elle ne dit pas c'est que ce type d'expérimentations n'ont jamais cessées d'exister...

Le soleil influence le réchauffement climatique: une responsabilité partagée avec les pollueurs!

* Des scientifiques, dans les dernières années, ont enregistré une hausse des températures à la surface d'autres planètes dans notre système solaire, accusant l'augmentation de l'activité du Soleil.  Les scientifiques du réchauffement climatique, à la solde de l'élite dirigeante, prétendent que l'homme est le grand responsable du réchauffement climatique, ce qui justifie diverses mesures répressives (ce n'est pas mauvais en soi dans certains cas) comme la taxe sur le carbone (une arnaque!).  On ne peut pas nier l'augmentation des gaz à effet de serre, mais est-ce que l'homme est l'unique responsable du réchauffement climatique?  Certainement pas!

Des physiciens du Danemark et du Royaume-Uni ont montré comment les rayons cosmiques peuvent stimuler la formation de gouttelettes d'eau dans l'atmosphère de la Terre. Les chercheurs disent que c'est la meilleure preuve expérimentale que le Soleil influence le climat en modifiant l'intensité du flux de rayons cosmiques atteignant la surface de la Terre.

Les experts internationaux sur le changement climatique prétendent que le réchauffement enregistré au cous des 50 dernières années a été causé par les émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine.  Cependant, certains scientifiques affirment que le Soleil pourrait avoir une influence significative sur l'évolution du climat de la Terre, en soulignant que dans les siècles passés, il y a eu une corrélation étroite entre les températures et les activités solaires.

Les changements de luminosité du Soleil sont soupçonnés d'avoir modifié la température sur la Terre de quelques centièmes de degré au cours des 150 dernières années.  Les chercheurs ont donc étudié comment le Soleil pourrait modifier indirectement le climat de la Terre et une hypothèse, avancée par Henrik Svensmark de l'Institut de l'Espace de Cophenhague, postule un lien entre l'activité solaire et le flux de rayons cosmiques.  Selon Svensmark, les nuages réflètent des rayonnements en provenance de l'espace et le nombre de rayons cosmiques atteingnant la Terre dépend de la force du champ magnétique solaire.  Lorsque ce champ magnétique est plus fort (comme en témoigne un plus grand nombre de taches solaires), plus les rayons sont déviés, moins de nuages sont formés et donc, la Terre se réchauffe et lorsque le champ est plus faible, la Terre se refroidit.

Il y a tellement de choses qui ne sont pas connus sur la formation des nuages, il est donc possible que cela pourrait être un élément important du réchauffement de la planète, dit Svensmark.

* Est-ce que les chemtrails, qui "tapissent" le ciel de nuages, pourraient avoir un lien avec tout cela?

Source:
http://environmentalresearchweb.org/cws/article/news/45995

lundi 23 mai 2011

Un double arc-en-ciel au-dessus de Spingfield après la tornade qui a fait 116 morts à Joplin


Arc-en ciel double
Parfois, un second arc-en-ciel, plus large, peut être aperçu au-dessus de l'arc primaire. Il est du à une deuxième réflexion des rayons du soleil à l'intérieur des gouttes de pluie. Son angle est de 52° environ.

Comme la lumière est réfléchie deux fois, les couleurs sont inversées par rapport à un arc-en-ciel primaire, et il est aussi plus pâle et donc moins visible. En théorie, on pourrait d'ailleurs voir un nombre infini d'arcs-en-ciel, issus des multiples réflexions dans la goutte d'eau. En laboratoire, on a pu ainsi en compter 19 !
 

L'histoire du petit garçon qui criait "au loup": la fin du monde est à 11 heures!

* C'est finalement triste et révoltant toute cette histoire parce que ça ne fait que banaliser et ridiculiser les prophéties bibliques qui sont, en fait, des faits indéniables puisque vérifiables!  Je peux vous assurer que ceux qui rejettent la prophétie du revers de la main ne l'ont jamais lue parce que s'ils avaient l'honnêteté intellectuelle d'en faire une étude même partielle, ils seraient sidérés!  Je ne parle pas ici de croire ou de ne pas croire, ceci est une conviction personnelle, mais de prendre connaissance d'un sujet de façon suffisante avant de pouvoir en discuter.

Le prédicateur Harold Camping, de Californie, a déclaré lundi que sa prophétie de la fin du monde est une erreur de calcul, elle doit finalement avoir lieu dans 5 mois, le 21 octobre 2011.

Camping, qui a prédit que 200 millions de chrétiens seraient pris au ciel ce samedi, avant que la Terre ne soit détruite, a déclaré qu'il était terrible pour lui que sa prédiction apocalyptique ne se réalise pas qu'il a quitté sa maison pour se réfugier dans un motel avec sa femme.  Son ministère, indépendant de Family Radio, a dépensé des millions de dollars pour plus de 5000 panneaux publicitaires.

Camping dit qu'il a maintenant réalisé que l'apocalypse viendra dans 5 mois.

Ce n'est pas la première fois que le prédicateur est contraint d'expliquer pourquoi sa prédiction ne s'est pas passée.  Il a prédit l'apocalypse en 1994, mais c'était encore une erreur mathématique.

Source:
http://news.yahoo.com/s/ap/us_apocalypse_saturday

"Le garçon qui criait au loup" 
 
Il était une fois un jeune berger qui gardait des moutons. Un jour, il décida de jouer un tour aux gens du village. " Loup ! Loup ! Un loup pourchasse mes moutons" Cria le jeune berger. Tous les gens du village vinrent alors en courant pour aider le jeune garçon à faire fuir le loup. Ce dernier trouva son tour très drôle et ria bien des gens du village, qui lui en voulurent pour cette farce.  "Ne crie pas au loup quand il n'y en a pas ! Dirent les villageois au garçon. Le jeune garçon ne les écouta pas, et décida de le refaire une nouvelle fois: " Loup ! Loup ! Un loup pourchasse mes moutons" Cria le jeune berger. Tous les gens du village vinrent alors une nouvelle fois en courant pour aider le jeune garçon. Ce dernier trouva de nouveau son tour très drôle et ria de plus belle des gens du village, qui lui en voulurent à nouveau.  Plus tard dans la journée, un véritable loup vint chasser les moutons du jeune berger, qui en fut très effrayé. " Loup ! Loup ! Un loup pourchasse mes moutons" Cria le jeune berger. Comme les gens du village pensait qu'il s'agissait à nouveau d'un mauvais tour, aucun n’accourut à son aide.  Lorsque la nuit arriva, les villageois se demandèrent où était le jeune berger.  Ils le trouvèrent en pleurs: "Il y avait un loup!  J''ai crié mais personne n'est venu.  Maintenant, tous mes moutons se sont enfuis", leur expliqua-t-il tristement.  "Nous t''aiderons demain matin à les retrouver", répondirent les villageois, "Mais souviens-toi à l'avenir que personne ne croit un menteur, même s'il dit la vérité"!

Japon: la méfiance croît envers l'opérateur de Fukushima

En admettant que les dégâts à la centrale de Fukushima sont pires qu'annoncés précédemment, l'opérateur du site, Tepco, a semé le doute sur l'exactitude des informations qu'il délivre depuis plus de deux mois, après le pire accident nucléaire depuis 25 ans.
 
Tokyo Electric Power (Tepco), plus grande entreprise d'électricité en Asie, a ces derniers jours dressé un tableau de la situation au sein de Fuskushima Daiichi (n°1) plus noir qu'auparavant.
 
L'opérateur vient ainsi de se rendre compte, grâce à de nouvelles mesures, que le combustible nucléaire des réacteurs 1, 2 et 3 avait vraisemblablement fondu, faute d'avoir été immergé pendant plusieurs heures après la catastrophe du 11 mars qui a anéanti les systèmes de refroidissement.
 
Le combustible du réacteur 1 serait tombé au fond de la cuve sous pression.
 
Auparavant, l'opérateur, comme le gouvernement, assurait que la fusion était peu probable, les réacteurs relativement stables et les fuites radioactives dangereuses largement contenues.
 
Le premier ministre Naoto Kan a admis que son gouvernement n'avait pas repéré les inexactitudes des précédentes déclarations de l'opérateur électrique.
 
«Ce que j'ai déclaré à la population était totalement erroné», a reconnu Naoto Kan vendredi devant le Parlement. «Nous n'avons pas su détecter les fausses affirmations de Tepco. J'en suis profondément désolé».
Pour se justifier, Tepco explique qu'il a une vision plus exacte de la situation seulement depuis que des employés ont pu entrer dans les bâtiments abritant les réacteurs.
 
«La façon dont Tepco diffuse les informations montre clairement qu'il n'a aucun sens de gestion de la crise», estimait récemment le grand quotidien des affaires Nikkei, dans une analyse.
 
«Deux mois après l'accident, il a reconnu la fusion au réacteur n°1. Mais beaucoup d'experts avaient émis cette hypothèse» dès la catastrophe, soulignait le journal. «Ils ne donnent pas de mauvaise nouvelle avant qu'elle soit complètement confirmée. Cette attitude suscite la méfiance».
 
Tepco dessert le Kanto, une vaste région du centre-est de l'archipel comprenant Tokyo, qui abrite un bon tiers de la population nippone et représente près de 40% de la richesse nationale du pays.
 
Déjà épinglé pour des manquements à la sécurité, l'opérateur est désormais critiqué pour son impréparation en cas de catastrophe naturelle. Un laxisme encouragé par la souplesse de la réglementation dans ce secteur, mise en oeuvre par une agence gouvernementale dont l'objectif est de promouvoir l'énergie nucléaire.
 
Le journal Asahi Shimbun estime que Tepco et les régulateurs ont évité toute utilisation du terme «fusion» afin que «la population sous-estime ce qui se passait réellement».
 
La confusion s'est accrue avec de nouvelles directives sur la zone d'évacuation autour de la centrale, située à 220 km au nord-est de Tokyo.
 
Tout de suite après la catastrophe, le gouvernement a demandé l'évacuation des habitants dans un rayon de 3 km. La zone a ensuite été élargie à 20 km, alors que les fuites radioactives continuaient. Les gens résidant à distance de 20 à 30 km de Fukushima Daiichi doivent rester à l'intérieur des habitations.
 
La semaine dernière, de nouvelles évacuations ont eu lieu.
 
Mais après les explosions d'hydrogène qui avaient fortement endommagé le bâtiment extérieur de deux des six réacteurs de la centrale, les responsables avaient assuré que les réacteurs étaient intacts et ne posaient qu'un faible risque «immédiat» pour la santé.
 
On a appris ensuite que des fuites radioactives massives s'étaient produites alors que beaucoup d'habitants du voisinage étaient encore chez eux.
 
Selon la Société de l'énergie atomique du Japon, les autorités n'ont pas su expliquer la situation et «ont perdu leur crédibilité».

Source:
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/seisme-au-japon/201105/23/01-4401985-japon-la-mefiance-croit-envers-loperateur-de-fukushima.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_asie-oceanie_290_section_POS1

Les images-radar montrent qu'une cellule de tempête, probablement une autre tornade, est en route vers Joplin et les villes avoisinantes

Dutchsinse il y a quelques minutes:


En ce moment, au Québec, il y a de gros orages et les inondations qui prennent place dans certaines régions ont déjà atteint un niveau record et critique.  Les familles qui vivent cette épreuve sont à bout de souffle et il semble que la pluie torrentielle qui tombe aujourd'hui ne va qu'empirer leur malheur.

Des vidéos tournées juste après la tornade

Plus de 18 tornades ont ravagé certains secteurs du Centre des États-Unis dans les
48 dernières heures et d'autres sont attendues aujourd'hui.

Cette première vidéo amateur est absolument troublante, vraiment troublante.  
Des gens se préparent tranquillement à l'arrivée de la tornade et...




Ces images nous font réaliser que nous sommes dans un état de grande
vulnérabilité face aux phénomènes climatiques.

dimanche 22 mai 2011

Une tornade dans le Missouri (Joplin) ce soir: on cherche des survivants sous les décombres

Selon les dernières nouvelles, d'autres états pourraient être affectés dans les prochaines heures.  Beaucoup de dommages sont rapportés, les images en direct sont désolantes.  Des blessés et des morts commencent à être comptés, des renforts pour les services d'urgence sont en ce moment demandés.

Voici le Weather Channel en direct qui montre l'ampleur de la situation:
http://atdhenet.tv/tv/watch_the_weather_channel.html

Les écrans-radar montrent d'énormes tempêtes à venir dans les prochaines heures.  Il y a quelques minutes, le météorologue pleurait en ondes exhortant les gens à venir porter secours...

Dutchsinse vient de sortir une vidéo qui montre des traces de HAARP au-dessus de Joplin au Missouri.  Il l'avait d'ailleurs remarqué il y a 24hres...
http://www.youtube.com/user/dutchsinse#p/u/0/BYQT3pZLs6o

La menace du volcan Yellowstone

Un reportage de la BBC, en français, qui illustre les incidences d'une explosion du volcan de Yellowstone:

http://www.mystere-tv.com/la-menace-du-yellowstone-v1707.html

Orbite de Elenin

Position de la comète Elenin, à son point le plus "proche" de la Terre le 17 octobre 2011


Je poste à nouveau le diagramme de l'orbite de Elenin sur le site de la NASA, où vous pourrez avancer le calendrier pour voir les prochains alignements.  Vous n'avez qu'à cliquer sur la flèche unique pour avancer d'un jour et la double flèche pour aller plus loin dans le temps (appuyez sur pause pour stopper le manège!).  Vous pourrez aussi changer la perspective en déplaçant les curseurs à droite et en bas du diagramme.

http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=C%2F2010%20X1;orb=1;cov=0;log=0;cad=1#orb

Il est préférable d'utiliser Explorer au lieu de Firefox.

Le 26 septembre 2011, Elenin sera alignée avec le Soleil, la Terre et Mercure.

Le 17 octobre prochain, Elenin sera à son point le plus "proche" de la Terre.

Elenin, "Planète X" et alignements planétaires: des interactions cosmiques qui risquent de causer de plus en plus de cataclysmes

Je publie cet article non pas pour créer une panique, qui serait de toute façon tout à fait inutile, mais pour vous informer d'une réalité décrite scientifiquement comme étant responsable de l'augmentation des cataclysmes planétaires.  Évidemment, tout ceci aura une incidence pour les mois et années à venir.

Des faits extrêmement troublants ont été découverts dans les derniers mois concernant l'approche de la comète Elenin et de la "Planète X" et selon certains chercheurs (je ne parle pas ici de théories nouvel-âgistes), nous pourrions assister dans les prochains mois à une augmentation fulgurante des tremblements de terre, en nombre et en magnitude, des volcans et autres catastrophes naturelles.

Le 11 avril 2011, j'ai ajouté un article scientifique publié sur le site de l'Université Cornell (http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/04/des-chercheurs-de-luniversite-de.html), écrit par Mensur Omerbashich, qui affirme que les alignements astronomiques sont la cause des séismes de magnitude 6 et plus.  Impressionnant de constater que l'hypothèse émise par Omerbashich est confirmée par les tremblements de terre du Chili (8.8, le 27 février 2010) et du Japon (9.0, le 11 mars 2011), ainsi que par plusieurs autres séismes.  Ces alignements, selon quelques études, créent de puissants transferts électriques qui déclenchent des tremblements de terre, des volcans et autres phénomènes météorologiques.

Voici une partie de l'étude de Omerbashich qui montre les alignements planétaires à différentes dates et ce, en lien avec des séismes généralement de magnitude 6 et plus.  Vous remarquerez que Elenin, supposément découverte par Leonid Elenin en décembre 2010, fait partie d'alignements précédant la date "officielle" émise par les autorités...  Elle aurait entré dans notre système solaire en 1991.

Ce tableau montre, sans équivoque, que l'alignement des planètes est directement lié à des tremblements de terre importants.

Voici le tableau en question:
http://lanl.arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1104/1104.2036.pdf

J'attire votre attention à la page 4, dans le tableau des alignements planétaires, où vous pourrez voir l'alignement de Elenin-Terre-Soleil-Jupiter-Lune le 27 février 2010, lors du séisme de 8.8 au Chili.  Aussi, l'alignement de Elenin-Terre-Soleil-Mercure-Uranus le 11 mars 2011, lors du séisme de 9.0 au Japon.

Richard St-Laurent, collaborateur du site Conscience du peuple et producteur de la série vidéo disponible sur son canal Youtube, collabore à la recherche avec l'équipe de Marshall Master sur Elenin et "Planète X".  D'ailleurs, j'insiste en ce moment auprès de Richard pour nous offrir une conférence ici au Québec dans les prochains mois. 

De nombreux liens sur ces sujets qui vous permettront de faire vos propres recherches:
http://planetxtownhall.com/index.php?topic=2210.msg29033#msg29033

Site de Marshall Master (un scientifique qui étudie tous ces phénomènes depuis quelques années avec une équipe de chercheurs):
http://marshallmasters.com/html/bio.html

Le volcan Grimsvotn, en Islande, est en éruption: les vols sont suspendus

Les autorités islandaises ont imposé une interdiction de vols locaux après que le volcan le plus actif du pays soit entré en éruption

Un panache de fumée a augmenté de 20 kilomètres dans le ciel.  L'Office météorologique dit que l'éruption ne devrait toutefois pas causer une désorganisation généralisée de la circulation aérienne.

L'an dernier, les nuages de cendres d'un autre volcan islandais, le Eyjafjallajokul, ont conduit à la fermeture d'une grande partie de l'espace aérien européen.

Les gouvernements craignent que des particules de cendres pourraient causer des problèmes aux moteurs d'avions.

Source:

samedi 21 mai 2011

Panne de courant dans un aéroport de Minneapolis cause 250 annulations de vols

* Je crois que cette fois-ci, je vais arrêter de croire au hasard...

une panne de courant à l'aéroport de Minneapolis a laissé plusieurs passerelles inutilisables et a causé plus de 250 annulation.

La panne affecte les sections A-B-C-D à l'intérieur du terminal.  Un générateur alimente les lampes de sécurité, mais les passerelles restent inutilisables pour environ 60 portes sur 117.

Le contrôle aérien est complètement opérationnel et les pistes sont ouvertes, permettant les vols d'arriver.

Ceux qui étaient à bord ont été évacués dans des autobus.  Les fonctionnaires travaillent avec la police pour s'assurer que tout reste stable pendant la panne.

La panne affecte Delta Air Lines et ses partenaires.  Delta a annulé plus de 250 vols et invite les voyageurs à vérifier sur leur site web avant de partir pour l'aéroport.

Quelques vols ont été retardés.  Les autorités disent ne pas savoir ce qui a causé la panne, mais les électriciens travaillent pour rétablir la situation.

Le parc Yellowstone est en mouvement: des avertissements qui semblent évidents!


Le parc Yellowstone, dans le Wyoming, est assis au sommet d'un des plus grands volcans actifs du monde, capable de dévaster une grande partie de l'Amérique du Nord.

Les scientifiques surveillent le volcan en permanence à l'aide d'un réseau de capteurs sismiques et de GPS.

Robert Smith, professeur émérite de l'Université de l'Utah, est l'un de ces scientifiques.  Géophysicien, il est un des principaux experts de Yellowstone qui suit en temps réel les tremblements de terre et la déformation du sol. 

Il dit que le parc est en perpétuel mouvement.  Les visiteurs ne peuvent pas le voir, mais le sol sous leurs pieds se déplace de haut en bas, le magma pousse contre la croûte mince et dynamise les nombreux geysers du parc.

Les changements sont plus évidents dans le bassin de Norris Geyser.  Henry Heasler, le géologue du parc Yellowstone, dit que ça change tous les jours.  Des fonctionnalités hydrothermales servent à mesurer les geysers, les marmites de boue, les évents de vapeur, les sources d'eau chaude, la chaleur sous le sol.

À partir de 2004, la pression volcanique a provoqué une ascension fulgurante dans le parc: trois centimètres par an pendant cinq ans.  C'est un soulèvement important et c'est en plus une zone qui est sur la caldeira de Yellowstone; 50 milles de long de soulèvement.

En fait, comme la terre a bombé, le lac Yellowstone a basculé suffisamment pour que son eau inonde les arbres du côté sud.  Et maintenant, le sol s'affaisse.

Cette chute apporte un ensemble de nouvelles questions pour les scientifiques.  Pourquoi les arbres n'ont pas encore émergé?  Les scientifiques disent ne pas savoir.  Ils regardent les données ainsi que les caractéristiques géothermiques du parc pour trouver des indices.

Les géologues comparent le volcan a un patient qui a pris une grande respiration entre 2004 et 2009 et qui maintenant, est en train de la laisser sortir.  Voilà ce qui est clair d'après les observations.  Pourquoi?  Ils ne savent pas...

Source:

Tremblement de terre 6.1 en Nouvelle-Zélande

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Quakes/usc0003kw5.php

World's Most Dangerous Fault Shifting In California

* Désolé, je n'ai pas le temps de traduire.  Quelqu'un peut le faire dans les commentaires.  Merci.


Il ne manque qu'un tremblement de terre...

vendredi 20 mai 2011

Des Américains se préparent à la fin du monde: à 18h le 21 mai, heure locale

* Comment se fait-il qu'autant de gens embarquent là-dedans?  Un sabotage spirituel qui a pour but de discréditer les chrétiens et les prophéties bibliques, de compromettre la foi de ceux et celles qui auront accepté cette fausse prophétie et qui vivront une déception sans borne...  Que deviendra la vie de tous ces gens qui ont la conviction que Jésus doit venir les chercher demain?  Il y aura une souffrante déception et de grandes détresses...  En passant, le site de Family Radio, le groupe responsable de cette propagande, ne fonctionne plus depuis ce soir. 

Le Jugement dernier est attendu samedi en fin d'après-midi -du moins selon un prédicateur fondamentaliste chrétien presque nonagénaire- et certains Américains s'y préparent consciencieusement.

Quelques-uns ont abandonné leur emploi et parcourent le pays pour encourager les autres à se repentir avant qu'il ne soit trop tard.

Le prédicateur Harold Camping, 89 ans, assure que les bons chrétiens seront emportés au ciel samedi à partir de 18H00 locales. Ce que certains textes nomment «Ravissement» devrait commencer en Nouvelle-Zélande à 2H00, laissant un laps de temps relativement court aux pécheurs qui souhaitent se repentir.

Gregory LeCorps l'a su assez tôt. Il a abandonné son travail dans un «établissement médical» et s'est lancé sur les routes, avec sa femme et ses cinq enfants, pour avertir les gens que la montée au ciel des justes était imminente, a rapporté The Journal News, vendu dans la banlieue nord de New York.

Ceux qui ne seront pas en mesure de franchir les portes du paradis samedi vivront l'enfer sur terre jusqu'au 21 octobre, quand Dieu y mettra fin pour toujours, en détruisant tout être et toute chose, affirme Camping.
 
LeCorps y croit fermement. D'autres sont plus sceptiques, rappelant que Camping avait lancé une prophétie similaire il y a longtemps, annonçant la fin du monde pour 1994.
 
Le maire de New York Michael Bloomberg, qui est juif et donc, selon Camping, n'ira pas au ciel rejoindre Jésus et Dieu le Père, s'est engagé lors de son émission radio de vendredi à suspendre le stationnement alterné si la fin du monde arrive samedi.
 
Ce régime alterné est détesté par les habitants de New York, obligés de déplacer leurs voitures pour permettre le nettoyage des rues.
 
Un groupe d'athées a programmé un pique-nique dans un parc samedi en fin d'après-midi, comptant avoir beaucoup de place, les chrétiens étant partis pour le paradis.
 
Des bars se sont mis à afficher des «cinq à sept Ravissement», prenant le risque que ceux qui y croient partent sans payer, formalité devenue sans importance à quelques heures de la Grande Fin. Et les amateurs de fêtes se sont mis à organiser des surprises-parties «Ravissement» à travers le pays, pour saluer gaiement ceux qui devront partir.
 
Sur un compte Twitter dédié à l'événement, les messages affluaient trop vite pour être lus. Un sceptique y déclarait, par exemple, que Dieu ne devrait pas choisir un samedi au milieu de la saison de cricket.
 
Sur le site de ventes Craigslist, des milliers de non croyants proposaient de racheter leurs biens à ceux qui s'apprêtaient à aller au ciel, tandis qu'un groupe d'athées affirmait avoir vendu des centaines de contrats en promettant de s'occuper des animaux domestiques des partants.
 
De plus en plus de gens envisageaient sur Twitter de s'amuser à laisser sur les trottoirs ou les pelouses de vieux vêtements et chaussures pour faire croire à une montée au ciel de leur propriétaire. D'autres annonçaient leur intention de s'adonner au pillage, un homme déclarant sur Twitter qu'il s'en prendrait d'abord à Apple.
 
Camping a calculé le moment exact de l'Ascension en partant du Déluge, 4990 ans avant la naissance du Christ, en y ajoutant d'abord 7000 ans parce que dans la Bible «Dieu nous rappelle qu'un jour est comme mille années» et ensuite en enlevant une année à cause des différences de calendrier entre l'Ancien et le Nouveau testament. Pour aboutir à 2011, d'après le site internet Family Radio de Camping.
 
Le prophète propose de fournir d'autres «preuves étonnantes» confirmant la date du 21 mai si on lui envoie une enveloppe timbrée. Mais comme la poste américaine généralement ne fonctionne pas le samedi, la réponse risque d'arriver après la fin du monde.

Source:
http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201105/20/01-4401591-des-americains-se-preparent-a-la-fin-du-monde.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS2

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés