Suivez ce blog via Facebook

jeudi 10 novembre 2011

En Turquie, les secours à l'oeuvre après un nouveau séisme meurtrier

Au moins sept personnes ont été tuées mercredi 9 novembre dans l'est de la Turquie par un tremblement de terre dont le bilan pourrait s'alourdir, moins de trois semaines après un précédent séisme qui avait tué plus de 600 personnes dans la même région.       

Des centaines de secouristes étaient à pied d'oeuvre jeudi 10 novembre à Van (est de la Turquie ) pour venir en aide aux survivants d'un tremblement de terre survenu la veille au soir, qui a fait au moins sept morts, moins de trois semaines après un séisme responsable du décès de 600 personnes.

Vers 8 heures (6 heures GMT), les sauveteurs ont extrait deux blessés, un homme d'une soixantaine d'années et un autre âgé de 25 à 30 ans, des décombres de l'hôtel Bayram de Van, portant à 25 le nombre de personnes sorties vivantes des ruines, a rapporté l'agence de presse Anatolie.

Le séisme, d'une magnitude de 5,6 sur l'échelle ouverte de Richter, s'est produit à 19h23 GMT mercredi soir, avec un épicentre localisé dans le district d'Edremit, a 17 kilomètres au sud de Van.

Vingt-cinq bâtiments se sont effondrés à Van, dont 22 avaient été désertés par leurs habitants en raison d'un précédent tremblement de terre, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu, qui se trouvait dans la région et s'est porté sur le lieu du séisme.

Province de Van

La province de Van avait déjà été frappée le 23 octobre par un violent séisme de magnitude 7,2, qui a fait plus de 600 morts et au moins 4150 blessés. "Les opérations de secours et de recherche continuent dans trois immeubles", a ajouté Ahmet Davutoglu.

Plusieurs experts s'exprimant sur les chaînes de télévision estimaient que les 25 bâtiments se sont effondrés à la suite d'une secousse d'intensité relativement faible car ils avaient été fragilisés par le précédent séisme.

Parmi les immeubles effondrés figurent deux hôtels. Un des hôtels, un bâtiment de six étages, hébergeait principalement des journalistes et des équipes du Croissant Rouge turc, selon la chaîne NTV.

300 sauveteurs

Neuf avions transportant près de 300 sauveteurs ont été envoyés sur place et ont commencé à travailler durant la nuit avec des pelles mécaniques, sous les feux de puissants projecteurs, a rapporté la télévision nationale.

Mais jeudi matin, c'étaient 783 sauveteurs et 59 urgentistes qui étaient à pied d'oeuvre dans les décombres, tandis que 23 avions assuraient un pont aérien pour acheminer personnels et matériels sur les lieux, a affirmé le service de gestion des urgences et des catastrophes (AFAD).

Ce nouveau séisme - les scientifique n'étaient pas encore en mesure de confirmer s'il s'agissait d'une réplique de la précédente secousse ou d'un phénomène indépendant - a confirmé aux habitants de la province de Van la nécessité de rester à l'écart de leurs habitations.

Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés