Suivez ce blog via Facebook

lundi 19 septembre 2011

Je recherche des toxicomanes ou ex-toxicomanes québécois qui se droguent "sur le bras de l'État"

Je travaille sur un dossier concernant les "Pushers de l'État", suite à la mort de mon frère, avec une journaliste d'un média important du Québec.  J'aimerais recueillir le témoignage de toxicomanes ou ex-toxicomanes qui s'approvisionnent chez leur médecin ou psychiatre dans le but de se droguer.  Ces témoignages pourront se faire de façon anonyme ou à visage découvert.  La visée de ce dossier est de faire la démonstration que certains médecins prescrivent des traitements médicamenteux à des patients qu'ils savent toxicomanes.   Aussi, que certains médecins et psychiatres "vendent" des prescriptions qui se retrouvent sur le marché noir...

Si vous êtes l'une de ces personnes ou si vous connaissez quelqu'un qui vit cette réalité, je vous invite à prendre contact avec moi par courriel et ce, dans la plus grande discrétion:


Isabelle

1 commentaire:

  1. Les drogues sont une catastrophe pour notre société. Voici un témoignage que j'ai récolté d'un miraculé qui a réussi l'improbable, il s'est sortie des drogues depuis 25 ans et n'y a plus jamais retouché. Il n'était pas un "simple drogué", il a réellement suivi la spirale descente et comme il le dit lui-même

    "De 1980 à 1986, j’ai vécu une descente en enfer sans pouvoir m’en échapper.
    En quelques mois, j’ai commencé par fumer du shit, de l’herbe, puis rapidement j’ai sniffé de l’héroïne. Eté 1980,

    le sniff a rapidement perdu son effet alors j’ai utilisé l’injection d’héroïne puis les mélanges héroïne/ cocaïne (plus connu sous le nom de speed Ball). J’ai pris de tout : des acides, des champignons hallucinogènes, des médicaments, etc. Et bien sûr, plus j’en prenais moins l’effet était ressenti alors la dose devait augmenter. Une spirale incroyablement vicieuse…"

    Vous pouvez lire le témoignage complet ici :

    http://fleausolution.com/2011/11/un-accro-aux-drogues-dures-sen-sort-grace-a-narconon/

    Personnellement, je lui tire mon chapeau... S'il y en avait plus comme lui, la société ne serait surement plus la même. Merci à lui pour le courage et la joie de vivre qu'il communique...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés