Suivez ce blog via Facebook

lundi 28 mars 2011

Des fuites d'eau hautement radioactives s'échappent du bâtiment du réacteur no.2

De l'eau radioactive a été trouvée pour la première fois à l'extérieur d'un bâtiment selon les autorités.  La fuite dans un tunnel lié au réacteur no.2 a suscité la crainte qu'il y ait une infiltration du liquide radioactif dans l'environnement. Du plutonium aurait été trouvé dans le sol, mais pas à des niveaux dangereux pour la santé humaine. Le gouvernement japonais a vivement critiqué TEPCO, exploitant de l'usine de Fukushima, pour ses lectures radioactives erronées [ou volontairement cachées?].  TEPCO a annoncé dimanche qu'une piscine d'eau était 100 fois plus radioactive qu'en réalité et une alerte a été donnée à cause d'une fusion partielle des barres de combustible [à quand la fusion totale, est-elle déjà en cours?]

La découverte de l'eau radioactive à l'extérieur du bâtiment est une évolution inquiétante de la situation selon le correspondant de BBC à Tokyo.  Jusqu'à maintenant, des flaques d'eau n'avaient été détectées que dans les bâtiments des réacteurs, jamais à l'extérieur.  L'eau a été trouvée dans un tunnel de maintenance.

Les niveaux de radiation ont été mesurés à 1000 millisievert par heure, UNE DOSE QUI PEUT CAUSER DES PROBLÈMES DE SANTÉ.  TEPCO prétend qu'il n'y a aucune preuve que l'eau de mer est contaminée [Venant de l'exploitant de l'usine, les nouvelles sont moins crédibles...], mais il reconnait que du plutonium a été décelé dans le sol sans toutefois être un risque pour la santé  [vraiment?].  Ce qui est intéressant, c'est que TEPCO se sert d'échantillons qui ont été pris la semaine dernière pour émettre ces mesures...

Dimanche, TEPCO a déclaré qu'une erreur de chiffre avait été faite et que les niveaux de radiation n'étaient pas 10 millions de fois supérieurs à la normale, mais bien 100 000 fois... [Quel soulagement, deux zéros de moins!]

Cette "erreur" de lecture de la part de TEPCO a remis en question la crédibilité de l'exploitant, critiqué pour son manque de transparence, pour ne pas fournir des informations plus rapidement et pour donner des lectures erronées.  Deux travailleurs ont été transportés à l'hôpital parce que TEPCO n'avait pas fourni de combinaisons suffisamment protectrices.

Source:
http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-pacific-12881015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés