Suivez ce blog via Facebook

samedi 30 juillet 2016

Un centre commercial et une gare ont été évacués samedi à Munich suite à une alerte à la bombe

En développement:
https://fr.sputniknews.com/international/201607301027082303-munich-alerte-bombe-evacuation/

Coup d'Etat raté en Turquie: le ministère public turc accuse la CIA et le FBI

* On dirait qu'Erdogan se cherche une raison pour se détacher des alliances et politiques étrangères convenues avec les États-Unis et probablement avec l'OTAN. Mais tout cela pourrait n'être qu'un récit pour nous éloigner des véritables intentions derrière ce coup d'État.

ISTANBUL, 28 juillet (Xinhua) -- Les deux plus grandes instances des renseignements américaines sont accusées d'entraîner des partisans du cerveau présumé du coup d'Etat raté en Turquie, a rapporté jeudi l'agence de presse nationale turque Anadolu.

"La CIA (Central Intelligence Agency) et le FBI (Federal Bureau of Investigation) ont entraîné dans plusieurs catégories les partisans du mouvement de M. Gulen", a énoncé l'inculpation.

Cette inculpation faisait référence à Fethullah Gulen, imam turc musulman exilé aux Etats-Unis. Le gouvernement turc accuse M. Gulen et ses partisans de l'armée d'avoir orchestré la tentative de coup d'Etat.

Ankara a demandé aux Etats-Unis l'extradition de M. Gulen, mais Washington insiste sur "les preuves concrètes" reliant M. Gulen à la tentative de coup d'Etat du 15 juillet comme condition de son extradition.

Les autorités turques ont déclaré qu'au moins 290 personnes avaient été tuées dans cette tentative de coup d'Etat, dont plus de 100 "comploteurs".

L'inculpation a souligné que les opérations menées par les procureurs et les responsables de la sécurité lors du processus du 17 décembre peuvent être prises comme un bon exemple.

Le "processus du 17 décembre" fait référence à l'enquête pour corruption ouverte le 17 décembre 2013 qui visait des hauts responsables du gouvernement et a mené à la rivalité entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et M. Gulen.

Certains en Turquie, dont des ministres du gouvernement, ont fait de temps à autre référence à l'implication des Etats-Unis dans le coup d'Etat raté, malgré le déni catégorique de Washington.

"Cette tentative visait à affaiblir l'Etat avec toutes ses institutions en se débarrassant complètement du gouvernement", a indiqué l'inculpation. "Les membres du mouvement de M. Gulen, qui travaillent dans les institutions judiciaires et sécuritaires et qui ont recu l'entraînement mentionné préalablement, ont agi".

Sources:
http://french.xinhuanet.com/2016-07/28/c_135547705.htm
https://www.rt.com/news/353963-cia-fbi-turkey-coup/?utm_source=browser&utm_medium=aplication_chrome&utm_campaign=chrome

jeudi 28 juillet 2016

France : Un attentat après l’autre, la guerre civile approche...

* Un article encore une fois intelligent; bien développé et nuancé. Je suis du même avis que des affrontements civils risquent de se produire à court ou moyen terme, résultat de l'échec des gouvernements à assurer la sécurité des citoyens contre la menace terroriste qui est, faut bien se l'avouer, incontrôlable et inarrêtable.


Etat islamique, la stratégie de la guerre civile
L’égorgement d’un prêtre dans une petite commune normande, mardi, témoigne une nouvelle fois de la volonté de l’Etat islamique de frapper partout, tout le temps. Une guerre d’usure mûrie depuis le début des années 2000 par les théoriciens jihadistes, qui rêvent d’un conflit total et ultime avec les «infidèles»

Comment Pokémon Go est-il lié à la CIA?


Alors que Pokémon Go donne le tournis à la planète entière, les joueurs ont-ils jamais pensé que le jeu pouvait s'avérer dangereux? Sputnik a fait une petite recherche sur l'affaire.

Voici quelques faits curieux sur le jeu Pokémon Go — et ce ne sont pas des ruses afin d'augmenter son niveau de jeu mais des détails sur le fonctionnement du projet. Détails qui peut-être réduiront à néant votre envie de vous lancer à la poursuite des Pokémon, ou de jouer en général.

Le projet Pokémon Go a été créé conjointement par The Pokémon Company, Nintendo et Niantic, ancienne filiale de Google. Niantic a été fondé par John Hanke, également fondateur de la compagnie Keyhole, Inc. spécialisée dans la création de cartes géospatiales. La compagnie a été financée par In-Q-Tel, un fonds américain de capital-investissement mis en place par la CIA en 1999.

A l'époque, plusieurs tâches ont été accomplies: 

— la cartographie de la planète régulièrement mise à jour, y compris les autoroutes et tous les grands objets de l'infrastructure urbaine en général, 
— des robots-véhicules ont mis leurs nez dans tous les coins du monde et ont cartographié des villes entières, des rues…

Un seul problème demeurait: comment pénétrer les maisons des citoyens, les sous-sols, les casernes et ainsi de suite? Et voilà que Niantic lance un jeu génial et viral basé sur le principe de la réalité augmentée. Une fois qu'il l'a installé et qu'il a lui autorisé l'accès à sa caméra, son microphone, son gyroscope, son GPS et tous ses appareils connectés, le smartphone de l'utilisateur se met à vibrer et signale que plusieurs Pokémon se trouvent à proximité.

Que se passe-t-il ensuite? L'application vous félicite pour votre premier succès parce qu'elle sait comment il est important pour le joueur d'être encouragé. Puis, elle requiert que vous filmiez vos premiers Pokémon captés de tous les angles — et obtient donc les photos de votre appartement en détail, y compris les coordonnées et l'angle d'inclinaison du smartphone.

Félicitations! Il semble que vous venez de filmer votre appartement, les services secrets vous seront certainement reconnaissants…

A propos, les règles d'utilisation qu'il faut accepter pour installer le jeu recèlent d'informations intéressantes. Ainsi, Niantic vous informe en ces termes officiels:

"Nous coopérons avec le gouvernement, les autorités compétentes ou des parties privées pour appliquer et respecter la loi. Nous pouvons divulguer toute information vous concernant (ou votre enfant autorisé) en notre possession ou sous notre contrôle au gouvernement, aux autorités compétentes ou aux parties privées dans le cas où, à notre seule discrétion, nous le penserions nécessaire ou approprié".

Les développeurs précisent à quelles fins ils peuvent le faire: "(a) pour répondre aux réclamations et à toute procédure juridique (y compris des citations à comparaître); (b) pour protéger notre propriété, nos droits et notre sécurité et la propriété, les droits, et la sécurité d'un tiers ou du public en général; et (c) pour identifier et arrêter toute activité que nous considérerions illégale, contraire à l'éthique, ou passible d'actions en justice".

Mais qui lit les règles de l'utilisation? On appuie sur "J'accepte" et on se dépêche de lancer le jeu.

Pourtant, les règles s'avèrent être une lecture bien excitante. Elles signalent par exemple que les servers de Pokémon Go enregistrent automatiquement certaines informations sur la façon dont une personne utilise ses services et s'en sert pour administrer ces services et analyser (petit détail: ils peuvent recourir à des tiers pour effectuer cette analyse).

Et cerise sur le gâteau:

"Les informations que nous collectons auprès de nos utilisateurs, y compris les données à caractère personnel, sont considérées comme un actif de l'entreprise".

Voilà ce que vous acceptez en effet en installant l'appli.

"Si nous étions rachetés par un tiers à la suite d'une transaction telle qu'une fusion, une acquisition ou une vente d'entreprise, ou si nos actifs étaient rachetés par un tiers pour cause de faillite ou de cessation de commerce, une partie ou la totalité de nos actifs, y compris vos données à caractère personnel (ou celles de votre enfant autorisé), pourraient être divulguées ou transférées à un tiers acquéreur dans le cadre de la transaction", poursuivent les règles.

Imaginez-vous cela: le renseignement veut savoir ce qui se passe actuellement, par exemple… au Palais de l'Elysée. Et une minute plus tard les députés, les journalistes, les employés qui s'y trouvent sont tous rivés sur leurs portables qui leur signalent qu'un certain nombre de Pokémon sont dans la place…

Vous connaissez la suite.

Source:

mercredi 27 juillet 2016

Le glyphosate perturbe la fonction de l'ADN, ce qui provoque le «chaos médical» sous la forme de plusieurs maladies, dont la maladie d'Alzheimer, le Parkinson, l'autisme, le cancer, disent les chercheurs

* Le glyphosate est un herbicide utilisé et autorisé au Canada et en Europe dans les plantations forestières, pour la préparation du sol en vue de l'ensemencement de nombreuses cultures et comme défoliant pour certaines autres (blé, orge, légumes, moutarde sauvage, lin et cultures fourragères). On peut aussi retrouver ce poison dans l'eau potable. Le glyphosate est l'ingrédient actif du Roundup de Monsanto.



Source (anglais):

Les "motards pour Hillary" sont en route vers la Convention Nationale démocrate... impressionnant

https://www.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=HDsrSBFfBfE&app=desktop

L'image du jour...

Face au risque terroriste, les Suisses s'arment de plus en plus

* C'est comme ça après chacun des attentats et fusillades aux États-Unis, les ventes d'armes explosent alors que les politiciens nous servent l'éternelle rhétorique à propos du contrôle des armes à feu. Pourtant l'équation est simple: plus les gens se sentent menacés, plus ils cherchent à se sécuriser et plus ils achètent des armes. Plus le nombre d'attentats augmentera, plus la population sera terrorisée et plus elle obéira à son instinct de survie. Assez simple comme raisonnement!  


Alors que la Suisse voit ses voisins français et allemands être touchés par des actes terroristes, de plus en plus de citoyens font le choix de se tourner vers un armement personnel afin de se protéger.

Si au niveau national, les demandes d'acquisition d'armes ont augmenté de 17,5% par rapport à 2015 pour un total de 30 000, certains cantons sont plus concernés que d'autres par cette ruée vers les armes. Ainsi, le canton d'Obwald a vu une hausse de 49%, alors que les Genevois ont été 11% plus nombreux que l'an passé à faire une demande d'obtention d'arme.

Lire la suite:

Craigslist: Acteurs demandés pour la Convention Nationale démocrate à Philadelphie: Hillary doit se payer des "clowns de service" pour ne pas perdre la face lorsqu'elle acceptera formellement sa nomination!



Nous recherchons 700 personnes qui seront utilisées comme "acteurs" durant la Convention Nationale.

Nous avons un certains nombres de sièges vacants qui ont besoin d'être comblés parce que nous retirons un nombre de personnes et avons besoin de remplir ces sièges pour la tenue de la conférence.

Vous serez payés 50.00$ chaque nuit pour le reste de la convention. Vous devrez applaudir sans relâche et il vous sera demandé de porter des habits propres et possiblement du matériel promotionnel.

Le lien a été retiré de Craigslist, évidemment!:

Voici la capture d'écran avant que l'annonce ne soit retirée:

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Chargement...

Articles les plus consultés